Château de sable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chateau de sable2.jpg

Un château de sable est une sculpture de sable, pouvant représenter une construction humaine (généralement un château) ou simplement être de forme quelconque : on peut alors difficilement le distinguer des sculptures de sable[1]. Le site tout désigné pour sa construction est la plage, mais certains concours déplacent du sable jusqu'à leur site. Il s'agit généralement d'une construction éphémère, disparaissant au gré des vagues ou du vent, ou alors d'œuvres pérennes, préservées à l'aide de colles. Dans leur forme primaire, les châteaux de sable participent davantage du jeu ou de la socialisation que de l'art. S'inscrivant dans la nature, depuis les jeux d'enfants jusqu'aux œuvres sophistiquées, ils participent aussi du Land art. Il existe de nombreux festivals et de concours de châteaux ou de sculptures de sable dans le monde.

Techniques de construction[modifier | modifier le code]

Constructeurs de tout âge à Dangast, en Allemagne.
Château de sable sophistiqué, d'environ 3 mètres de hauteur, à Victoria, en Australie.
Sand Art Festival de Tossens, en Allemagne.
Celtes de sable à Saint-Quay-Portrieux.
Animaux de l'Arche de Noé, Festival Juste pour rire, Montréal.

L'idéal est d'utiliser un sable légèrement humide le plus fin possible (celui des dunes étant meilleur que celui du bord de l'eau) et de travailler au coucher du soleil afin d'éviter que le sable ne sèche trop vite. L'humidité est essentielle car elle permet la cohésion des grains de sable entre eux[2].

La proportion idéale d’eau que doit contenir le sable pour construire de hauts châteaux de sable est d’environ 1 % en poids, ce qui correspond à « environ 50 seaux de sable pour un seau d’eau » selon le physicien Daniel Bonn, chercheur du CNRS[3].

Le record du monde du château le plus haut est détenu par l’Américain Ed Jarrett, directeur de golf, qui a réalisé dans le Connecticut en 2011, grâce à 800 tonnes de sable et d'eau et avec l'aide de 1500 bénévoles, un édifice de 11,30 m de hauteur[4]

Concours de châteaux de sable[modifier | modifier le code]

En Allemagne[modifier | modifier le code]

Au Canada[modifier | modifier le code]

  • Harrison Hot Springs, en Colombie-Britannique, capitale mondiale des sculptures de sable, est l'hôte du des championnats mondiaux de sculpture de sable, qui se tiennent sur les abords du lac Harrison pendant le mois de septembre.
  • Le Concours des Châteaux de Sable des Iles de la Madeleine, a lieu tous les ans sur la plage du Sandy Hook (île du Havre Aubert), au mois d'août, depuis 1986. C'est le plus important concours amateur du monde.
  • Le Concours international de châteaux de sable de Montréal, se tient, depuis 1991, au Parc Lafontaine, en août.
  • Le Concours de Châteaux de Sable de Saint-Anne-de-Portneuf, en Haute Côte-Nord, se déroule en juillet, sur la plage du Belvédère de Sainte-Anne-de-Portneuf. Il a vu le jour en 2000.
  • La Magie des châteaux de sable de La Corne, en Abitibi se déroulent en août, au centre communautaire. Le concours fut lancé en 2003.
  • Le Concours de châteaux de sable de Gaspé, en Gaspésie se déroule en août, sur la magnifique plage de Haldimand. Le concours fut lancé en 1994.
  • L'événement Merveilles de sable de Gatineau, en Outaouais se déroule chaque année en fin juillet, au Parc du Lac-Beauchamp. L'événement a vu le jour en 2001 et réunit des sculpteurs de calibre international façonnant plus de 200 tonnes de sable pour composer des structures gargantuesques.
  • Concours de sculptures de sable de Sainte-Luce. À la fin du mois de juillet, la plage de Sainte-Luce dans le Bas-St-Laurent est prise d’assaut par de valeureux pelleteurs de sable qui s’affrontent dans un concours à la fois convivial et artistique depuis 1994.

En Équateur[modifier | modifier le code]

Concours annuel de châteaux de sable de Cabanas la Chantalita, à la Playa San José, Montecristi, province de Manabi en Équateur, Première Édition, du 21 au 23 février 2009, lors du Carnaval 2009.

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

En Russie[modifier | modifier le code]

  • Le Zoo de Moscou organisa, sous le thème animalier, un festival international de sculptures de sable en 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Manon Morin, Céline Lafrance, Petits trucs pour bâtir un château de sable, Étang-du-Nord, Québec, Corporation Les Châteaux de sable des Îles,‎ 2007 (ISBN 2980682004, OCLC 46991729)
  • Astrid Schilling, Châteaux de sable, Paris, Hoëbeke,‎ 2000 (ISBN 2-84230-104-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les articles de Wikipédia correspondants dans les autres langues ont d'ailleurs des noms qui sont tantôt équivalents à Château de sable, tantôt à Sculpture de sable
  2. Édouard Ropiquet, « Les secrets du château de sable enfin dévoilés », sur leparisien.fr,‎ 17 août 2012
  3. (en) Maryam Pakpour, Mehdi Habibi, Peder Møller et Daniel Bonn, « How to construct the perfect sandcastle », Scientific Reports, vol. 2, no 549,‎ 2 août 2012 (DOI 10.1038/srep00549)
  4. (en)Tallest sandcastle: Ed Jarrett sets world record, sur worldrecordacademy.com, 10 mai 2011