Abitibi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abitibi (homonymie).
Abitibi
Image illustrative de l'article Abitibi
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Abitibi-Témiscamingue
Statut municipal Municipalité régionale de comté (MRC)
Préfet Jacques Riopel
Constitution 1er janvier 1983
Démographie
Population 24 380 hab. (2013)
Densité 3,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 51″ N 77° 46′ 26″ O / 48.0975, -77.7739 ()48° 05′ 51″ Nord 77° 46′ 26″ Ouest / 48.0975, -77.7739 ()  
Superficie 762 000 ha = 7 620 km2
Divers
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 819
Code géographique 880
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Abitibi

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Abitibi
Liens
Site web mrcabitibi.qc.ca

L'Abitibi est une municipalité régionale de comté (MRC) québécoise située dans la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue. Son chef-lieu et ville la plus populeuse est Amos[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Territorio del MRC de Abitibi, en roja Amos
Sainte-Gertrude-Manneville

La MRC d’Abitibi est bornée par les MRC et territoires équivalents de la Jamésie dans la région du Nord-du-Québec au nord, La Vallée-de-l'Or à l’est et au sud, de même que Rouyn-Noranda et Abitibi-Ouest à l’ouest[3]. La superficie totale est de 7 934 km2 dont 7 620 km2 terrestres et 314 km2 en eau[2]. La MRC se trouve dans la chaîne argileuse de l’Abitibi. Le relief est plat, hormis les collines Gemini et de La Corne. La rivière Harricana coule vers le nord en Jamésie pour se jeter dans la baie d’Hudson. Le territoire est parsemé de nombreux plans d’eau, dont les lacs Preissac, Malartic, Obalski, Chicobi, Castagnier, Fiedmont et Despinassy[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dispensaire de la Garde à La Corne
Amos sur la rivière Harricana

La MRC d’Abitibi est créée en 1983 à partir de l’ancien comté d'Abitibi[4] Le toponyme de l’entité, repris du lac du même nom provient de l’algonquin « âpihtô », qui signifie «  eaux médianes »[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Le préfet est Jacques Riopel. La MRC fait partie de la circonscription québécoise d’Abitibi-Ouest[6] et de la circonscription fédérale de Abitibi-Témiscamingue[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

Au recensement du Canada de 2011, la population compte 24 354 habitants pour une densité de 3,2 habitants/km². La croissance démographique est de 0,3 % entre 2006 et 2011. Le nombre de logements habités en permanence est de 10 152 auxquels s’ajoutent quelque 1 000 résidences secondaires[3].

Économie[modifier | modifier le code]

L’économie régionale s’appuie sur l’agriculture, l’activité forestière et les services[4].

Collectivités locales[modifier | modifier le code]

Les collectivités locales sur le territoire de la MRC d’Abitibi comptent dix-sept municipalités (une ville, douze municipalités, trois cantons, une paroisse), deux territoires non organisés et une communauté autochtone algonquine.

Collectivités locales de la MRC d'Abitibi[8]
Code Nom Désignation Constitution Superficie totale (km2) Superficie eau (km2) Superficie terre (km2) Population 2013 Densité (hab./km2)
88010 Rochebaucourt Municipalité 01.01.1983 184,91 1,32 183,59 159 0,9
88015 La Morandière Municipalité 01.01.1983 425,55 17,88 407,67 225 0,6
88022 Barraute Municipalité 05.01.1994 508,08 14,73 493,35 2 053 4,2
88030 La Corne Municipalité 02.08.1975 332,2 25,18 307,02 730 2,4
88035 Landrienne Canton 15.07.1918 277,41 1,46 275,95 984 3,6
88040 Saint-Marc-de-Figuery Paroisse 10.11.1926 92,80 12,50 80,30 831 10,3
88045 La Motte Municipalité 30.05.1921 216,05 40,92 175,13 478 2,7
88050 Saint-Mathieu-d'Harricana Municipalité 01.01.1943 111,69 5,76 105,93 705 6,7
88055 Amos Ville 17.01.1987 437,15 9,49 427,66 12 850 30,0
88060 Saint-Félix-de-Dalquier Municipalité 29.10.1932 113,55 0,59 112,96 903 8,0
88065 Saint-Dominique-du-Rosaire Municipalité 01.01.1978 505,52 24,99 480,53 456 0,9
88070 Berry Municipalité 01.01.1982 579,82 5,80 574,02 639 1,1
88075 Trécesson Canton 15.07.1918 203,25 5,65 197,60 1 191 6,0
88080 Launay Canton 18.05.1921 259,26 1,54 257,72 230 0,9
88085 Sainte-Gertrude-Manneville Municipalité 01.01.1980 321,14 3,80 317,34 780 2,5
88090 Preissac Municipalité 01.01.1979 499,31 83,52 415,79 814 2,0
88802 Pikogan Réserve indienne 13.03.1956 . . 1,0 538 538,1
88902 Lac-Despinassy Territoire non organisé 01.01.1988 130,78 16,65 114,13 14
88904 Lac-Chicobi Territoire non organisé 01.01.1986 359,59 5,30 354,29 202 0,3
880 Abitibi MRC 01.01.1983 7 935,0 314,0 7 621,0 24 918 3,3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche proviennent de Gouvernement du Québec, « Abitibi », 880, sur Répertoire des municipalités, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 17 février 2014).
  2. a et b Gouvernement du Québec, « Abitibi », 880, sur Répertoire des municipalités, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 17 février 2014).
  3. a et b Statistique Canada. 2012. Abitibi, Québec (Code 2488) et Québec (Code 24) (tableau et carte). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF du catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 17 février 2014.
  4. a, b et c Gouvernement du Québec, « Abitibi (municipalité régionale de comté) », Banque de noms de lieux du Québec, Commission de toponymie du Québec (consulté le 17 février 2014).
  5. Gouvernement du Québec, « Abitibi (lac) », Banque de noms de lieux du Québec, Commission de toponymie du Québec (consulté le 17 février 2014).
  6. Commission de la représentation électorale du Québec, « La carte électorale du Québec : Les 125 circonscriptions électorales 2011 », Directeur général des élections (consulté le 17 février 2014).
  7. Gouvernement du Canada, « Proclamation donnant force de loi au décret de représentation électorale à compter de la première dissolution du Parlement postérieure au 25 août 2004 (TR/2003-154), Annexe: Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales - Décret de représentation », Ministère de la Justice du Canada (consulté le 17 février 2014).
  8. Les données sur les municipalités et les territoires non organisés proviennent du MAMROT alors que celles concernant les établissements amérindiens sont du recensement de 2011. Les données sur la MRC sont obtenues par agr.gation des deux sources. La densité de population est obtenue par calcul par rapport à la superficie terrestre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Trépanier, L'Abitibi-Témiscamingue : Terre de bâtisseurs, Québec, Les Éditions GID,‎ 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

MRC et territoires équivalents limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Jamésie Rose des vents
Abitibi-Ouest N La Vallée-de-l'Or
O    Abitibi    E
S
Rouyn-Noranda La Vallée-de-l'Or