Cosme III de Médicis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Médicis.

Cosme III de Médicis (en italien, Cosimo III de' Medici) (14 août 1642 à Florence - 31 octobre 1723 à Florence) est grand-duc de Toscane de 1670 à 1723.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cosme III est le fils de Ferdinand II de Médicis et de Vittoria della Rovere.

Son long règne n'inverse pas le déclin de la Toscane. Très pieux voire bigot, il cesse d'accorder protection aux savants contre l'Inquisition et impose un mode de vie austère aux Florentins, habitués aux fêtes. Son mariage en 1661 avec Marguerite-Louise d'Orléans, fille de Gaston de France, est des plus mal assorti, lui bigot et austère et elle, joviale voire frivole. Lors de leur mariage, on joue le ballet d’Atlas, gigantesque automate imaginé par Ferdinando Tacca et typique de l’art colossal.

Le couple se séparera en 1675 et la princesse retounera en France. Reléguée par le roi dans une abbaye parisienne hébergeant les dames de la noblesse, elle ne sera conviée à la cour que pour les événements familiaux encore sera-t-elle traitée avec froideur. Lors du mariage de la princesse Marie-Louise avec le roi d'Espagne, le roi dira ouvertement à la jeune mariée et en présence de la grande-duchesse : « Au revoir madame, et pour toujours. »

Le grand-duc, lui, est préoccupé toute sa vie par le problème de sa succession. Les mariages de ses enfants, Ferdinand, son fils aîné, Anna Maria Luisa, sa fille puinée et Jean-Gaston, le cadet, ne produisant aucun héritier légitime, bien qu'il ait marié contre son gré son fils cadet à une veuve ayant déjà une fille.

À la mort de Jean-Gaston, le dernier des Médicis, le grand-duché revient, non à Anna-maria-Luisa mais, après les tractations diplomatiques accompagnant la fin de la guerre de Succession de Pologne à la Maison de Lorraine en la personne de François II.

Sur les autres projets Wikimedia :

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1661 Marguerite-Louise de France (1645-1721), fille de Gaston de France, duc d'Orléans, frère cadet du roi Louis XIII, « Monsieur » et de Marguerite de Lorraine. Le couple se sépare en 1675.

Ils ont :

  • Jean-Gaston Ier (1671-1737) épouse en 1697 Françoise de Saxe-Lauenbourg, veuve de Philippe de Palatinat (1672-1741), sans postérité.