Peter Pan (film, 1924)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peter Pan (homonymie).
Affiche du film

Peter Pan est un film muet sorti en 1924 produit par la Famous Players-Lasky Corporation et réalisé par Herbert Brenon. C'est une adaptation de la pièce éponyme de J. M. Barrie datant de 1902.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Peter Pan, un jeune garçon qui refuse de grandir, amène avec lui les enfants Darling au pays imaginaire. Là-bas ils vivent toutes sortes d'aventures et sont confrontés au Capitaine Crochet et à sa bande de pirates.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire cette fiche est établie à partir du générique du film.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2000, Peter Pan a été désigné « culturellement signifiant »[4] par la Bibliothèque du Congrès et sélectionné pour préservation au National Film Registry[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Sans arrêt à la recherche d'histoires ou de pièces à adapter, Jesse L. Lasky parvient à acheter, pour le compte de la Paramount Pictures, les droits cinématographiques de dix pièces de J. M. Barrie contre 100 000 $ ainsi que 50 % des bénéfices sur les futurs films[6].

C'est J. M. Barrie qui choisit Betty Bronson, une femme adulte, pour interpréter Peter Pan[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • John Douglas Eames, La Fabuleuse histoire de la Paramount, Octopus,‎ 1985, 368 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Fabuleuse histoire de la Paramount, p.32.
  2. a et b (en) Spécification technique du film sur IMDb.
  3. (en) Dates de sortie sur IMDb.
  4. (en) « New on the National Film Registry » sur le site de la Bibliothèque du Congrès.
  5. (en) « Films Selected to The National Film Registry, Library of Congress 1989-2007 » sur le site de la Bibliothèque du Congrès.
  6. La Fabuleuse histoire de la Paramount, p.13.