Cansei de Ser Sexy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CSS.

Cansei de Ser Sexy

Description de cette image, également commentée ci-après

CSS à Rock en Seine en 2007.

Informations générales
Surnom CSS
Pays d'origine São Paulo Drapeau du Brésil Brésil
Genre musical Électro-rock, new rave
Années actives Depuis 2003
Labels Trama
Sub Pop
V2 Records
Composition du groupe
Membres Lovefoxxx
Luiza Sá
Ana Rezende
Carolina Parra
Anciens membres Maria Helena Zerba
Clara Ribeiro
Iracema Trevisan
Adriano Cintra
Logo

Cansei de Ser Sexy (littéralement « fatigué(e) d'être sexy » en portugais), aussi connu sous le sigle CSS, est un groupe d'électro-rock brésilien de São Paulo, formé en 2003. Il est constitué de Lovefoxxx, Carolina Parra, Ana Rezende, Luiza Sá et, jusqu'à la fin 2011, Adriano Cintra, qui en était le seul membre masculin. Les paroles de leurs chansons sont en anglais et en portugais et sont souvent humoristiques et influencées par la pop culture. Le groupe a sorti quatre albums studio de 2005 à 2013, les deux premiers ayant remporté un succès international.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe se constitue en septembre 2003 autour de Lovefoxxx, graphiste, Luiza Sá, étudiante en arts, Ana Rezende, étudiante en cinéma, Carolina Parra, graphiste, Iracema Trevisan, styliste, et Adriano Cintra, qui est le seul véritable musicien. Ils font connaissance par le biais de réseaux sociaux sur Internet et lors de soirées en discothèques[1]. À l'exception d'Adriano Cintra, aucune des autres membres ne sait au départ jouer d'un instrument[2]. Le groupe se fait connaître à travers ses pages internet sur les sites Fotolog et Trama Virtual, leurs chansons y étant de plus en plus téléchargées. Cette popularité virtuelle attire l'attention des médias traditionnels et le groupe se produit en 2004 au TIM Festival de Rio de Janeiro sur la même scène que Kraftwerk et 2 Many DJ's. Le groupe sort un premier EP, Em Rotterdam Já É uma Febre, en juillet 2004, puis un deuxième, A Onda Mortal / Uma Tarde com PJ en janvier 2005[3].

Le groupe signe un contrat avec le label brésilien Trama et enregistre son premier album, Cansei de Ser Sexy, qui sort en octobre 2005 au Brésil et qui mêle de nouvelles chansons à d'autres déjà éditées sur leurs EPs. Les membres du groupe utilisent leurs talents artistiques pour forger l'image du groupe[3]. La réputation de celui-ci franchit les frontières du Brésil et le label Sub Pop leur fait signer un contrat pour distribuer une version internationale de leur album. Cette version, de laquelle les chansons en portugais ont été retirées pour être remplacées par d'autres en anglais, sort en juillet 2006 aux États-Unis et en janvier 2007 au Royaume-Uni. Elle se classe à la 9e place du classement Top Electronic Albums de Billboard[4] et à la 69e place de l'UK Albums Chart[5]. Le groupe fait une tournée en Amérique du Nord en 2006 et se produit dans plusieurs festivals européens en 2007. L'utilisation de la chanson Music Is My Hot Hot Sex pour la publicité de l'iPod Touch d'Apple accroît la notoriété internationale du groupe[1] et le single entre à la 63e place du Billboard Hot 100[4]. Le clip devient le plus visionné de tous les temps sur YouTube[6].

La bassiste Ira Trevisan quitte le groupe en avril 2008, pendant l'enregistrement du deuxième album, et est remplacée à cet instrument par Adriano Cintra, le groupe faisant appel à un batteur extérieur pour ses concerts[7]. Le départ d'Ira Trevisan est dû en partie à la professionnalisation du groupe, le ton de leurs chansons, très décalé et humoristique jusqu'alors, devenant plus sérieux[1]. L'album Donkey, un peu moins fantaisiste et au son plus sophistiqué, sort en juillet 2008. Il rencontre le succès commercial, atteignant la 8e place du Top Heatseekers de Billboard, la 32e place au Royaume-Uni et la 54e place en France[8], mais est moins bien accueilli que le premier album par la critique[9]. Le groupe se produit dans plusieurs festivals estivaux puis tourne en Europe et aux États-Unis jusqu'à la fin de l'année[10].

Le groupe se fait ensuite très discret pendant deux ans et change de label en signant avec V2 Records. Il enregistre son troisième album au printemps 2011, et celui-ci, La Liberación, sort au mois d'août. Le groupe s'y ouvre à de nouvelles influences telles que le reggae et l'afrobeat tout en conservant un son électro-rock. L'album connaît des ventes inférieures aux deux albums précédents et est accueilli de façon mitigée par la critique[11]. Le groupe est en tournée durant tout l'été et l'automne 2011. En novembre 2011, Adriano Cintra, principal compositeur des chansons du groupe, annonce qu'il quitte la formation et qu'il n'autorise pas le groupe à interpréter les chansons qu'il a composées tant qu'il ne parviendront pas à un accord. Concernant les raisons de son départ, il affirme que la gloire est montée à la tête des autres membres du groupe[12]. En décembre, un accord est trouvé pour ses droits sur les chansons du groupe et Cintra explique qu'il avait déjà failli quitter le groupe avant la sortie du troisième album en raison du manque de collaboration entre les membres. Un désaccord financier après une blessure qui l'a éloigné de la tournée a été le coup final l'ayant décidé à partir[13]. Le groupe continue à se produire en concerts depuis lors, faisant appel à des bassistes extérieurs.

En 2013, le groupe compose et enregistre à Los Angeles son quatrième album, Planta, qui est sorti le 10 juin. Le premier single de l'album est Hangover, une collaboration avec Tim Armstrong du groupe Rancid[14].

CSS à la Route du Rock en 2007.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Lovefoxxx au Rise Festival de Londres en 2008.
  • Adriano Cintra - batterie, basse, guitare, chant et production (2003-2011)
  • Iracema Trevisan - basse (2003-2008)
  • Maria Helena Zerba - claviers (2003-2005)
  • Clara Ribeiro - chant (2003-2005)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Carolina Parra au Coachella Festival en 2007.
  • Em Rotterdam Já É uma Febre (2004)
  • A Onda Mortal / Uma Tarde com PJ (2004)
  • CSS SUXXX (2005)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Let's Make Love and Listen to Death from Above (2004)
  • Bezzi (2005)
  • Superafim (2005)
  • Alala (2006)
  • Off the Hook (2006)
  • Alcohol (2007)
  • Music Is My Hot Hot Sex (2007)
  • Rat Is Dead (Rage) (2008)
  • Left Behind (2008)
  • Move (2008)
  • Hits Me like a Rock (2011)
  • City Grrrl (2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François Alvarez, « Biographie Cansei de Ser Sexy », Music Story (consulté le 9 octobre 2012)
  2. (en) Jason Gregory, « CSS », sur gigwise.com (consulté le 9 octobre 2012)
  3. a et b (en) Heather Phares, « CSS Biography », Allmusic (consulté le 9 octobre 2012)
  4. a et b (en) « CSS Awards », Allmusic (consulté le 9 octobre 2012)
  5. (en) « CSS Singles & Albums », sur officialcharts.com (consulté le 9 octobre 2012)
  6. (pt) « Video do CSS maois assistido em todos os tempos no YouTube », sur revistaogrito.com (consulté le 9 octobre 2012)
  7. (en) « CSS split with bassist », New Musical Express (consulté le 9 octobre 2012)
  8. (en) « Donkey », sur achart.us (consulté le 9 octobre 2012)
  9. (en) « CSS Profile », Metacritic (consulté le 9 octobre 2012)
  10. (en) « CSS Concerts », sur setlist.fm (consulté le 9 octobre 2012)
  11. (en) « La Liberacion », Metacritic (consulté le 9 octobre 2012)
  12. (pt) « Cansei de Ser Sexy: autor das músicas sai da banda e "bloqueia" uso das mesmas », sur blitz.pt (consulté le 9 octobre 2012)
  13. (pt) Carina Toledo, « Adriano Cintra explica sua decisão de deixar a banda », sur omelete.com (consulté le 9 octobre 2012)
  14. « CSS : Planta, nouvel album en juin (Hangover en écoute) », sur 2kmusic.com (consulté le 17 avril 2013)