Brickfilm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brickfilm est l'association de deux termes anglais "Brick" et "Film". Ce dernier désigne un film d'animation dont la réalisation nécessite l'emploi de briques en plastiques principalement issu de la gamme Lego. Sa réalisation s'opère en grande partie à partir d'un appareil de prise de vue tel que appareil photo, webcam, caméra... Chacune de ces prises de vues est alors assemblée les unes aux autres suivant la technique du stop-motion (animation en volume) pour former une séquence cohérente reposant sur le même principe des séquences filmés sur une pellicule. Les images défilants alors à une vitesse minimum pour créer l'illusion du mouvement.

Le Brickfilm est le résultat du mariage de deux passions, le cinéma et les Lego.

Brickfilm sur le net[modifier | modifier le code]

L'animation de petits personnages de plastiques articulés a aujourd'hui envahi le net, bien qu'il soit peu probable de rencontrer une discussion mouvementée sur le brickfilm dans la vie courante.

Beaucoup d'articles parlent de ces "Minifigurines" et de la passion et la patience des "brickfilmeurs" pour donner vie, millimètres par millimètres, aux Lego.

Une partie importante de ces passionnés sont anglophones ou germanophones, il existe également une véritable communauté de brickfilmeurs Français[1].

Le premier DVD du film Monty Python : Sacré Graal ! contenait un supplément sous la forme d'un Brickfilm de Camelot Song.

Le brickfilm est récemment devenu populaire en raison de la disponibilité d'appareils photos numériques bon marché et de différents logiciels d'animations / post-production. La croissance des sites de partage vidéo comme Dailymotion ou YouTube a également grandement aidé à l'élaboration du brickfilm.

La société danoise The Lego Group a officiellement encouragé la création de Brickfilms avec la sortie d'un set Lego Studios Moviemaker Steven Spielberg.

Pour tout débutant cherchant à se lancer dans cette aventure, de nombreux sites ou forums proposent des aides, tutoriels et conseils à la réalisation de brickfilms.

Technique[modifier | modifier le code]

Un brickfilm est constitué d'images fixes capturées à partir d'une webcam ou d'un appareil photo numérique via des logiciels d'animation en volume comme Monkeyjam[2], stop motion pro, dragon stop motion, istopmotion etc.

Une fois la capture d'un film terminé il faut encore le post-produire, pour cela et à titre d'exemple on utilisera certains logiciels tels que :

L'histoire des premiers brickfilmeurs[modifier | modifier le code]

Les années 80: les premiers brickfilms[modifier | modifier le code]

  • Lindsay Fleay, auteur du film The Magic Portal, un des premiers brickfilms réalisés.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page des concours du site Bricks in Motion De nombreux concours de films sont réalisés à travers le monde chaque année, pour le plaisir mais aussi parfois avec des lots à la clef.
  2. Monkeyjam - site du gratuiciel d'animation

Liens externes[modifier | modifier le code]