Brian Bolland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolland (homonymie).

Brian Bolland

Description de l'image  10.9.10BrianBollandByLuigiNovi.jpg.
Naissance (63 ans)
Lincolnshire
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession dessinateur, encreur, scénariste
Distinctions

Compléments

Camelot 3000
Judge Dredd
Batman : Rire ou mourir

Brian Bolland est un illustrateur, dessinateur & scénariste de comics britannique. Il est particulièrement connu comme l'un des artistes les plus marquants de Judge Dredd pour la revue britannique 2000 AD.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bolland est né le 26 mars 1951 dans le Lincolnshire et commença à dessiner des comics à l’âge de dix ans. Enfant, sa principale inspiration étaient les titres publiés par Dell Comics et Bolland déclara lors d’interview qu’il n’avait jamais été totalement à l’aise avec le style des super-héros de Marvel Comics et DC Comics.

Tandis qu’il était à l’école d’art, Bolland dessina et auto-publia quelques fanzines et envoya des travaux à des magazines underground. En 1972 il rencontra Dave Gibbons qui lui fournit son premier travail régulier : "Powerman", un super-héros Africain publié au Nigéria. Ce fut Gibbons qui présenta Bolland à 2000 AD, tout d’abord pour encrer quelques-uns des de ses dessins et dessinant ensuite des couvertures et des pages seules. Quand un autre artiste s’en alla Bolland fut appelé sur une histoire complète de Judge Dredd dans le numéro 41 et devint bientôt l’artiste régulier de la série. Les premiers travaux de Bolland sur Dredd étaient très influencés par Mike McMahon qui était considéré comme l’artiste senior de la bande dessinée et pouvait redessiner des personnages ou des cases s’ils ne lui convenaient pas. Cependant, les capacités propres Bolland à rendre de subtiles expressions faciales, des éclairages dramatiques et à mettre en scène des compositions de page dynamiques commencèrent vite à émerger. Les plus mémorables contributions de Bolland incluent l'introduction de Judge Death et Judge Anderson. Dans l'intervalle de ses Judge Dredd, Bolland dessina des bandes dessinées d’horreur pour l’anthologie "House of Hammer" et des histoires pour Doctor Who Weekly.

Len Wein l'amena sur le marché US comme dessinateur de la maxi-série en 12 épisodes Camelot 3000 de DC, avec Mike Barr (racontant le retour du Roi Arthur pour sauver l'Angleterre d'une invasion extra-terrestre en l'an 3000), et sur le roman graphique Batman: The Killing Joke, écrit par le légendaire Alan Moore.

The Killing Joke, publié en 1988, racontait une origine possible (et partiellement validée dans les histoires actuelles) du Joker, qui aurait été un comique raté. L'histoire explore aussi la relation entre Batman, le Commissaire James Gordon, et la fille de Gordon, Barbara (anciennement Batgirl, maintenant connue comme le génie technologique Oracle). L'élément le plus important est la dichotomie Joker/Batman et la façon dont chacun d'eux se trouve entre folie et santé mentale est explorée, et la fin est devenue l'objet de spéculations entre fans, certains suggérant que Batman y assassine le Joker.

Bolland est également très connu comme créateur de couvertures, et en a réalisées -correspondant souvent à des sagas ou au passage de certains auteurs - pour quelques-uns des comics les plus marquants de ces dernières années. On le retrouve par exemple sur la totalité des volumes 2 et 3 de The Invisibles de Grant Morrison, une longue période d’ Animal Man (couvrant les épisodes de Morrison, Peter Milligan, Tom Veitch et Jamie Delano), et des épisodes de Tank Girl, The Flash, Superman, Green Lantern, Wonder Woman, Batman (spécialement Batman: Gotham Knights), et beaucoup d’autres.

Il est aussi connu pour utiliser l'imagerie bondage dans certains de ses travaux, en particulier les comics destinés aux adultes. Par ailleurs, Bolland a aussi dessiné la bande dessinée humoristique 'Mr. Mamoulian', qui fut publié dans plusieurs numéros de l'anthologie Negative Burn de Caliber Comics.

Il a reçu plusieurs Eisner Award et Harvey Award pour son travail sur The Killing Joke et ses couvertures sur Animal Man et Wonder Woman.

Liens[modifier | modifier le code]