Dell Comics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dell Comics est un éditeur de bandes dessinées américain qui publia des comic books de 1936 à 1973. À son summum, Dell fut le plus important éditeur de bande dessinée aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1929, George T. Delacorte, Jr. fonde la société Dell Comics qui est une division de Dell Publication Dell Publishing et qui publie The Funnies, le premier magazine américain à proposer des bandes dessinées originales plutôt que des rééditions de comic-strips. Ce magazine a un format tabloïd et n'est de fait pas considéré comme le premier comic book mais comme l'un des précurseurs du genre. The Funnies connaît 36 numéros puis s'arrête le 16 octobre 1930.

En février 1936, Dell lance son premier véritable comic book intitulé Popular Comics. Comme les autres comics de l'époque, le contenu est constitué de réimpressions de comic strips tels que Dick Tracy de Chester Gould ou Gasoline Alley de Frank King. Suivent une nouvelle version de The Funnies, cette fois-ci au format comic book et en 1937 The Comics. Ces trois comics sont préparés par Max Gaines, l'inventeur du comic book[1].

La société commence à connaître le succès en 1938, année où elle s'associe avec la Western Publishing. Le principe du partenariat est le suivant : Dell s'occupe du financement, Western de l'aspect créatif et de l'impression[2].

Dell devient alors l'éditeur le plus important de l'époque et ses comics représentent 1/3 des ventes totales. En 1954, Dell vend plus de 300 millions de comics, tous titres confondus, dont certains sont vendus chaque mois à environ un million d'exemplaires[3]. Aucun de ces comics ne raconte les aventures de super-héros pas plus qu'ils ne suivent la mode dans les années 1950 des histoires horrifiques ou criminelles. Au contraire, Dell vise un lectorat enfantin et reprend des personnages de dessins animés issus des univers Disney (dans Walt Disney's Comics and Stories), de la Warner Bros. ou de Walter Lantz[3]. Dans ces comics sont publiées les aventures de Donald Duck et de sa famille et Donald est, pour la première fois, le héros d'une aventure en octobre 1942. Celle-ci est publiée dans le no 9 de Four Color dessinée par Carl Barks, qui signe là son premier comics mettant en scène un personnage de la famille Duck. En octobre 1947, Barks présente dans le no 178 de Four Color la première aventure dans laquelle se trouve Oncle Picsou. La famille Duck n'est pas la seule à être utilisée dans des comics animaliers de Dell puisque si Mickey est bien sûr présent on retrouve aussi d'autres personnages tels que Dumbo ou P'tit Loup. En dehors des créations de Walt Disney, celles de Walter Lantz comme Andy Panda ou Woody Woodpecker, ou celles de la Warner Bros. (Bugs Bunny, Daffy Duck, etc.) sont aussi adaptées sans cependant atteindre la qualité des productions de Disney[4].

Les comics de Dell sont alors ceux qui ont le plus de succès, bien loin devant ceux de DC Comics, Timely ou Fawcett Comics. Ainsi, Walt Disney's Comics and Stories qui est le titre héritier de Mickey Mouse Magazine, existant depuis 1933, se vend constamment à plus de 3 millions d'exemplaires durant l'année 1953. L'autre titre phare de Dell est le magazine anthologique Four Color Comics publié plusieurs fois par mois de 1939 à 1962. Le magazine connaîtra plus de 1300 numéros[5].

L'autre genre à succès que publié Dell est le western. Les premières histoires de ce genre sont d'abord des adaptations de films, comme celles qui se retrouvent dans Roy Rogers Comics mais dans les années 1950, les feuilletons télévisés prennent la relève. Gunsmoke est adapté à partir de 1956, avant même que cette série soit celle qui a les meilleurs scores d'audience. Suivront Maverick en 1958 et Bat Masterson et Rawhide en 1959[6].

Si le début des années 1950 est une période faste pour Dell, cela ne dure pas et les ventes baissent progressivement. Ainsi Walt Disney's Comics and Stories voit ses ventes divisées par deux et la décision, en 1960, d'augmenter le prix des comics qui passent de 10 à 15 cents précipite le déclin. Walt Disney's Comics and Stories en 1961 n'est plus vendu qu'à 500 000 exemplaires. Le désintérêt des américains pour le western est ensuite un nouveau souci pour l'éditeur[6].

La fin de Four Color en 1962 coïncide avec la fin du partenariat avec Western. Les contrats de licences avec les studios d'animation ayant été signés par Western, elle anime alors ces personnages dans ses propres séries via une nouvelle compagnie : Gold Key Comics.

Dépouillée des droits sur les personnages de cartoons, Dell se retourne vers les séries télévisées, dont Mission impossible, avant de cesser ses activités en 1973.

Dell a vu une grande partie de sa production publiée en France dans des revues en petit format, dont une bonne partie chez Sagédition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Donald D. Markstein, « Don Markstein's Toonopedia: Dell Comics », sur www.toonopedia.com, Donald D. Markstein (consulté le 11 novembre 2014)
  2. (en) Mark Evanier, « What was the relationship between Dell Comics and Gold Key Comics? », Incessantly-Asked Questions, sur http://www.povonline.com, Mark Evanier (consulté le 22 août 2012)
  3. a et b Booker 2014, p. 101
  4. Booker 2014, p. 153-156
  5. Farrell 2011, p. 133
  6. a et b Duncan et Smith 2009, p. 42

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Randy Duncan et Matthew J. Smith, The Power of Comics : History, Form & Culture, The Continuum International Publishing Group Inc.,‎ , 346 p. (ISBN 978-0826429360, lire en ligne)
  • (en) Ken Farrell, Warman's Disney Collectibles Field Guide : Values and Identification, Krause Publications,‎ , 512 p. (ISBN 9781440228339, lire en ligne)
  • (en) M.Keith Booker, Comics through Time : A History of Icons, Idols, and Ideas, vol. 4, ABC-Clio,‎ (ISBN 9780313397516, lire en ligne), p. 101Document utilisé pour la rédaction de l’article

Documentation complémentaire[modifier | modifier le code]

  • (en) Dell sur la Grand Comics Database.
  • (en) Mike Benton, « Dell Publishing Company », The Comics Book in America. An Illustrated History, Dallas : Taylor Publishing Company, 1989, p. 107-111.