Bogdan III le Borgne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bogdan.
Bogdan III
Bogdan III
Bogdan III
Titre
Prince de Moldavie
1504 – 1517
Biographie
Dynastie Mușatini
Date de naissance 9 mars 1479
Date de décès 20 avril 1517
Père Étienne III
Mère Maria Basaraba
Enfant(s) Ștefaniță Mușat, Alexandru IV Lăpusneanu

Bogdan III, surnommé le Borgne, le Myope ou l'Aveugle (roumains: Chiorul ou cel Orb) est le prince de Moldavie de 1504 à 1517.

Origine[modifier | modifier le code]

Fils et successeur d'Étienne III le Grand, il se prénomme Vlad à sa naissance le 9 mars 1479, mais à la mort de son demi frère ainé Bogdan en juillet de la même année on lui attribue le prénom de ce dernier. Il monte sur le trône le 2 juillet 1504.

Règne[modifier | modifier le code]

Suivant les conseils de son père, il fait la paix avec les ottomans et dépêche le logothète Tăut à Constantinople pour porter au Sultan un tribut de 10 bourses. Dans le même temps il envoie également des ambassadeurs au roi de Pologne pour lui demander la main de sa sœur Elisabeth Jagellon et offrir la restitution de deux villes occupées par son père en Pocutie. La réponse du roi polonais est dilatoire et une seconde ambassade demeure également sans effet. Bogdan III humilié, pille la Pocutie et repousse l'armée polonaise envoyée en représailles.

Une troisième ambassade moldave auprès du roi Alexandre Ier Jagellon a plus de succès et un contrat de mariage est signé à Lublin le 16 février 1506[1]. Toutefois après la mort du roi de Pologne son frère et successeur Sigismond Ier de Pologne ne donne pas suite à ce projet d'union.

En 1507 Bogdan III combat le prince de Valachie Radu IV cel Mare qu'il soupçonne de protéger un boyard transfuge. L'année suivante, il organise une nouvelle expédition contre la Pologne et pille le pays jusqu'à Lemberg. Au cours des années 1510/1513, la Moldavie est ravagée à plusieurs reprises par les tatars du Khanat de Crimée qui dévastent le pays jusqu'à Jassy et réduisent de nombreux habitants en esclavage.

Effrayé par ces offensives, Bogdan III tente de se rapprocher en vain de la Pologne qui subit elle aussi les attaques des tatars. Il doit se résoudre à reconnaitre la suzeraineté de la Sublime Porte et s'engager à payer un tribut annuel de 4 000 pièces d'or.

En février 1514, un agent de son frère Pierre Rares envahit la Moldavie avec une armée recrutée en Hongrie et sans doute le soutien de la Pologne. Il est vaincu et exécuté.

Bogdan III meurt le 20 avril 1517 et est inhumé au Monastère de Putna.

Unions et des descendance[modifier | modifier le code]

Après avoir été fiancé le 16 février 1506 avec Élisabeth Jagellon, sœur du roi Casimir IV de Pologne, il épouse ensuite :

Il n'aura pas de descendance légitime, mais laisse plusieurs fils naturels, dont :

avec Stanca morte le 28 janvier 1518:

avec Anastasia de Lăpusneal

  • Petru prince de Moldavie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bogdan III s'engage à fonder une église consacrée au culte catholique, à entretenir un évêque de rite latin et à envoyer une ambassade auprès du Pape

Sources[modifier | modifier le code]

  • Grigore Ureche Chronique de Moldavie. Depuis le milieu du XIVe siècle jusqu'à l'an 1594 Traduite et annoté par Emile Picot Ernest Leroux éditeur Paris 1878. Réédition Kessinger Legacy Reprints (ISBN 9781167728846) p. 221-257.
  • Nicolas Iorga Histoire des Roumains Volume IV, les chevaliers. Bucarest (1937)
  • (ro) Constantin C.Giurescu & Dinu C.Giurescu Istoria Romanilor volume II (1352-1606) .Editura Stcintifica si Enciclopedica Burarecsti (1976) p. 262-265.