Balamku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

18° 33′ 19″ N 89° 56′ 39.35″ O / 18.55528, -89.9442639

Frise en stuc du temple des Frises
Frise partielle en stuc du temple des Frises
Le groupe sud de Balamku, vue vers le nord-ouest
Le groupe sud de Balamku, vue vers le sud-est


Balamku (signifiant le temple du jaguar) est un petit site maya qui n'a été découvert qu'en 1990. Néanmoins, c'est sa grande frise en stuc, dite frise de l'Univers, sans équivalent connu, qui en fait l'intérêt parmi les autres sites mayas de l'état mexicain du Campeche. Le site fut occupé dès 300 avant notre ère et les plus importants bâtiments découverts à ce jour ont été édifiés entre 300 et 600 de notre ère. Le site possède dans son groupe sud une grande frise en stuc modelé et peint qui couronnait sur 17 mètres de long et 2,5 mètres de haut un petit palais de ce groupe, dit Maison des Quatre Rois (en référence aux quatre souverains mayas apparaissant dans la frise qu'il supporte). Élaborée entre 550 et 650 de notre ère, elle représente une allégorie de l'ordre de l'Univers : quatre scènes d'ascension (figurant un monstre de la Terre surmonté par un crapaud ou un crocodile, eux-mêmes couronnés par la représentation d'un roi assis en tailleur) se détachent d'un motif linéaire formés de serpents et de jaguars stylisés qui s'intercalent entre elles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]