Maní

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maní
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État du Yucatán
Fuseau horaire UTC - 6
Indicatif (+52)
Démographie
Population 4 664 hab. (2000)
Géographie
Coordonnées 20° 23′ 16″ N 89° 23′ 35″ O / 20.387651, -89.393181 ()20° 23′ 16″ Nord 89° 23′ 35″ Ouest / 20.387651, -89.393181 ()  
Altitude 26 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yucatán

Voir sur la carte administrative du Yucatán
City locator 14.svg
Maní

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Maní

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Maní
Liens
Site web http://www.

Maní est une petite ville de l'État du Yucatan au Mexique. Elle se situe à quelque 100 km au sud sud-est de Merida et à seulement 16 km à l'est de Ticul. Ses coordonnées géographiques sont 28.23 degrés Nord et 89.24 degrés Ouest. Elle se trouve à une altitude de 26 mètres au-dessus du niveau de la mer. En 2000, sa population s'élevait à 4664 habitants.

Maní a été constamment peuplée depuis environ 4000 ans. À la fin de l'Époque postclassique, Maní était la capitale de la dynastie maya des Tutul Xiu. Celle-ci déplaça sa capitale à Uxmal au XIIIe siècle. Les Xiu devinrent la puissance dominante de l'ouest du Yucatan après la chute de Mayapan en 1441. Une fête annuelle en l'honneur de la déité Kukulcan y était tenue.

Lors de l'arrivée des Espagnols, les Xiu de Maní s'allièrent avec ceux-ci et les assistèrent dans leur conquête du reste de la péninsule.

Le 12 juillet 1562, le premier évêque du Yucatan, Diego de Landa, organisa dans la ville de Maní un immense autodafé de codex mayas, arguant qu'ils « ne contenaient rien d'autre que les mensonges du Diable ».

C'est sur cette place devant le couvent franciscain qu'eut lieu l'autodafé organisé par Diego de Landa

La ville abrite un vieux monastère franciscain qui y fut établi en 1549, le Parroquia y Exconvento de San Miguel Arcangel. L'édifice a été construit avec les pierres des bâtiments mayas précolombiens. À l'intérieur, on peut admirer quelques fresques murales du début de l'ère coloniale. La restauration du monastère a débuté en 2001.

Les environs de Maní sont consacrés principalement à l'agriculture : sisal, maïs, fruits, ainsi qu'à l'élevage de bétail. Dans la ville, on fabrique des hamacs.

Chaque année, du 15 au 24 août, Maní organise un festival en l'honneur de la Vierge de l'Ascension. Chaque 3 janvier, il y a un festival en l'honneur de la Vierge lors de la Chandeleur.