Lubaantun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lubaantun
Ruines mayas de Lubaantun.
Ruines mayas de Lubaantun.
Localisation
Pays Drapeau du Belize Belize
Coordonnées 16° 16′ 52″ N 88° 57′ 54″ O / 16.281111, -88.965 ()16° 16′ 52″ Nord 88° 57′ 54″ Ouest / 16.281111, -88.965 ()  

Géolocalisation sur la carte : Belize

(Voir situation sur carte : Belize)
Lubaantun
Lubaantun

Lubaantun (ou Lubaantún) est un site archéologique maya située dans le district de Toledo au Belize, à environ 40 km au nord-ouest de Punta Gorda.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom antique du site est actuellement inconnu ; « Lubaantun » est un terme maya moderne qui peut se traduire par « lieu des pierres tombées ».

Historique[modifier | modifier le code]

La ville date de l'ère classique maya, s'épanouissant du début du VIIIe siècle jusqu'à la fin du IXe siècle, et semble avoir été complètement abandonnée peu après. L'architecture est quelque peu commune aux sites mayas d'époque classique, typique des basses terres. Les structures de Lubaantun sont la plupart du temps construites avec de grands blocs de pierre sans mortier. Les angles des bâtiments (temples et pyramides) sont arrondis. Le centre de la cité se trouve sur une grande terrasse artificielle surélevée située entre deux petites rivières, ce qui lui confère une défense militaire.

Découvertes archéologiques[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, les habitants de divers villages mayas du secteur, signalent l'existence de ruines près de Punta Gorda. En 1903, le docteur Thomas William Francis Gann spécialiste de l'archéologie Maya, arrive pour repérer et étudier l'emplacement. En 1905, il édite deux rapports au sujet des ruines. La même année, l'expédition archéologique conduite par R. E. Merwin de l'université Harvard, dégage le site de la végétation, entreprend les premières fouilles, réalise une carte détaillée et prend des mesures et des photographies. L'équipe met au jour un terrain de jeu de balle accompagné de glyphes représentant le jeu lui-même.

En 1926/1927, une dernière expédition archéologique anglaise conduite par T.A. Joyce travaille dans la cité maya. Pendant plus de 40 ans, la cité de Lubaantun va subir le pillage des chercheurs de trésors.

En 1970, un projet commun archéologique entre les universités d'Harvard et de Cambridge va être mené sous la responsabilité de l'archéologue Normand Hammond.

Curiosité[modifier | modifier le code]

En 1924[réf. nécessaire], l'aventurier Mitchell-Hedges séjourne, en compagnie de sa fille[réf. nécessaire], dans la cité et participe aux fouilles entreprises dans les ruines. Il aurait découvert, selon sa fille, le jour anniversaire des 17 ans de celle-ci, un mystérieux crâne de cristal. Il n'en fera cependant jamais mention avant 1944, année au cours de laquelle, un crâne de cristal sera proposé à la vente chez Sotheby's.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :