Badruddine Ayni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Badruddine 'Ayni (arabe : بدر الدين العيني) ou Badruddine Abou Mouhammad Mahmoud Bin Ahmad Bin Mousâ, (1360-1453), originaire d'Alep, natif d'Aintab, habitant du Caire, de rite hanafite, est un théologien musulman égyptien du XIVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vint au monde dans la ville d'Aintab, le dix-septième jour du Ramadan, l'an 762 (1360 du J.-C.) et fut élevé dans la même ville, où son père remplissait les fonctions de Cadi.

Il lut le Coran, et se livra à l'étude des différentes genres de sciences, sous la direction des hommes les plus distingués.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Badruddine 'Ayni commenta un grand nombre d'ouvrages, à savoir :

Concernant le hadith :

Concernant le fiqh :

  • Al-Binâyah fî sharh al-hidayah (arabe : البناية في شرح الهداية), ouvrage de fiqh hanafite.
  • Ramz al-haqâ’iq fî sharh kanz ad-daqâ’iq (arabe : رمز الحقائق في شرح كنز الدقائق), ouvrage de fiqh hanafite.

Autres ouvrages :

  • Kaschf al-lithâm (arabe : كشف اللثام) (l'enlèvement du voile), qui est une portion considérable de la Sira du Prophète d'Ibn Hisham;
  • le Kalam Tayyib (arabe : الكلم الطيب) d'Ibn Taymiyya;
  • le Touhfah al-mouloûk (arabe : تحفة الملوك) (le don des Rois)

Aussi, il abrégea les Fatâwâ Dhâhiriyah (arabe : الفتاوى الظهيرية) (les décisions juridiques des Dhahirites) et Al-Mouhît (arabe : المحيط) en deux volumes.
Il rédigea des développements utiles sur la grammaire arabe (nahw), la conjugaison et la prosodie.
Il composa la Vie des Prophètes (arabe : سير الانبياء) une grande histoires en dix-neuf volumes, une moyenne en huit et aussi un abrégé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire des sultans Mamlouks de l’Égypte, Volume 1, Aḥmad Ibn ʿAlī Taqī ad-Dīn Maqrīzī, traduit en français par M. Quatremère, 1845, page 219-228, [lire en ligne]

Notes et références[modifier | modifier le code]