Bénichon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danse à la Bénichon à Motélon, c. 1920.

La Bénichon est une fête populaire du canton de Fribourg. Elle fait partie des traditions vivantes de Suisse.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVe siècle, la « bénission » était la fête patronale paroissiale, donc la fête du village. La fête durait trois jours, avec un grand repas, des danses et des jeux. Par la suite, la Bénichon devint la fête des récoltes et la descente des troupeaux de l'alpage (la désalpe (Rindya), qui est l'opposée de la Poya, montée à l'alpage du printemps). C'est lors de la bénichon que les couples se formaient. On y dansait et chantait, et buvait le petit "blanc vaudois". Les vieux racontaient leurs aventures du service militaire à l'étranger, et tout le monde parlait de la sorcière Catillon (Catherine Repond de Villarvolard, brûlée en 1731). En 1746, près d'Ependes, après quelques pichets de vin en trop, il y eut une véritable bataille qui fit un mort. Les autorités décidèrent alors que toutes les bénichons devraient avoir dorénavant lieu le deuxième dimanche de septembre.

Dates de la Bénichon[modifier | modifier le code]

La Bénichon a lieu en général le deuxième dimanche du mois d'octobre dans les communes du district de la Gruyère, à part la ville de Bulle qui fête le deuxième dimanche de septembre, et certaines communes de Sarine, alors qu'en dehors, on la fête le deuxième dimanche de septembre, dans la Broye par exemple. Cependant la Bénichon peut être à d'autres dates : Bollion (Fribourg) fête la Bénichon le deuxième dimanche de juillet, Romont fête la Bénichon le dernier dimanche d'août pour la partie dans les remparts (Bénichon intra-muros) et l'avant dernier dimanche de septembre pour l'extérieur des remparts (Bénichon extra-muros). À Châtel-Saint-Denis, elle a lieu le 3e dimanche d'octobre et est célébrée avec un grand cortège traditionnel qui traverse la ville, avec troupeau de vaches en tête.

Menu de Bénichon[modifier | modifier le code]

Le menu de Bénichon est toujours mangé de nos jours. Il diffère selon les villages.

  • Cuchaule et moutarde de Bénichon
  • Bouillon et crouton
  • Bouilli - soupe aux choux - Raves, carottes et céleris
  • Ragoût de mouton aux raisins - purée de pommes de terre
  • Jambon fumé à la borne, saucisson, langue de veau, lard, choux, carottes et pommes de terre
  • Gigot d'agneau, purée de pommes de terre et poires à Botzi
  • Plat de fromages de la région (Gruyère, vacherin,etc...)
  • Meringues et crème double (de préférence de la Gruyère)
  • Corbeille de fruits
  • Bricelets et pain d'anis
  • Cuquettes, beignets, croquets