Funiculaire de Fribourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 48′ 14″ N 7° 09′ 27″ E / 46.80389, 7.1575

Funiculaire de Fribourg
Ligne de Neuveville (basse-ville) à St-Pierre (quartiers hauts)
Le funiculaire depuis les quartiers hauts
Le funiculaire depuis les quartiers hauts
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Fribourg
Historique
Mise en service 1899
Caractéristiques techniques
Longueur 0,121 km
Vitesse maximale
de conception
1,2 m/s = 4,3 km/h
Écartement Voie étroite (1 200 mm)
Pente ou rampe maximale 550 ‰
Nombre de voies 1 avec zone d'évitement
Trafic
Exploitant(s) Transports publics fribourgeois
Trafic voyageurs
Schéma de la ligne

Le funiculaire de Fribourg est un funiculaire circulant entre la basse-ville (Neuveville) et les quartiers hauts (St-Pierre) de Fribourg en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le funiculaire a été mis en service le 4 février 1899 par la brasserie Cardinal. A l’époque de sa fondation en 1788, la brasserie était établie en Basse-Ville. En 1802, son siège a été déplacé dans le haut de la ville, dans le quartier de la Neuveville, proche de la gare de Fribourg. Pour permettre aux ouvriers, qui habitaient majoritairement dans la Basse-ville, de rejoindre plus facilement leur lieu de travail, Paul Blancpain, alors dirigeant de la brasserie depuis 1877, a décidé de construire le funiculaire pour soulager l’ascension depuis la vieille ville de ses ouvriers[1].

Construction[modifier | modifier le code]

Le brasseur Paul-Alcide Blancpain (1839-1899), l’ingénieur Ernst Strub (1858-1909) et Monsieur E. Lommel, ont fait la demande de concession en 1893. L’année suivante, la concession fut accordée, mais le chantier ne put commencer qu’en 1898. C'est l'entreprise Von Roll qui s'est chargée de la construction et de l'installation des deux voitures à deux essieux, qui pèsent chacune 8,2 tonnes, dans le ravin du Grabou, parallèle au grand escalier qui coure le long de l’enceinte de la cité. L’ingénieur Rodolphe de Weck fut le responsable du chantier, tandis que le bureau d’ingénieurs Eugène de Vallière & fils fut responsable pour le réservoir d’eau. Au milieu du tracé à voie unique avec crémaillère, le croisement système Abt se trouvant sur le pont métallique a été construit par la maison Bell. Les stations d'origines furent érigées selon les plans de Léon Hertling, puis modifiées en 1958 par l'architecte Albert Cuony[2].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'énergie nécessaire aux mouvements des cabines est obtenue par les eaux usées de la ville. En effet, c'est un funiculaire à contrepoids. Les cabines disposent d'un réservoir qu'elles remplissent en se connectant au réseau des eaux usées. Le supplément de poids dû à cette quantité d'eau fait descendre la cabine et remonter l'autre. Les eaux usées sont ensuite libérées dans le réseau de la basse-ville. Les deux cabines circulent sur une voie unique avec une zone d'évitement au milieu de la course.

Révisions[modifier | modifier le code]

En 1996, le funiculaire fut mis hors service pendant deux ans, en raison de la rupture d’un axe. Un siècle plus tard, c'est à nouveau la maison Von Roll, toujours en activité, qui fut chargée d'effectuer la révision complète de l'installation et ceci pendant 9000 heures de travail. Dans le même temps, les deux cabines en bois qui étaient de couleur rouge depuis un certain temps, furent restaurées par la maison Gangloff en leurs remettant la couleur verte d’origine[3].

Du 6 janvier au 11 avril 2014, dans le cadre de la législation fédérale sur les transports à câbles, le funiculaire est mis hors service pour une révision de son installation et le démontage complet des deux véhicules. Cette grande révision a coûté 400'000 francs suisse, dont 220'000 pour les deux véhicules et le reste pour l'infrastructure[4],[5].

Utilisation[modifier | modifier le code]

De 1901 à 1965, la gestion de l’installation est assurée par la Brasserie Cardinal, avant d’être reprise par la municipalité, puis transférée en 1970 aux Transports publics fribourgeois. Bénéficiaire jusqu’en 1968, le funiculaire s'est vu concurrencer par une ligne de bus reliant la Basse-ville à la Haute-ville, bien qu'il reste le moyen le plus rapide pour relier les deux. Le record de fréquentation durant une année, date de 1964, avec 630 115 utilisateurs, contre trois à quatre fois moins de nos jours. Il y a environ 70 aller-retour quotidiens et le funiculaire est ouvert de 7h00 à 19h00 de septembre à mai, de 7h00 à 20h00 de juin à août et de 9h30 à 19h00 le dimanche et lors des fêtes générales et locales[6]. Les Bains de la Motta, ouverts depuis 1923, contribuent, en été, à augmenter la fréquentation du funiculaire.

Classement[modifier | modifier le code]

Il est classé monument historique[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]