Australoïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme australoïde désignait certaines populations humaines d'Asie (Inde du Sud et du centre, iles Andaman, négritos des Philippines, de Malaisie) et d'Océanie (Australie, Nouvelle-Guinée, Mélanésie) dans les classifications raciales du XIXe siècle. Il est rejeté aujourd'hui par la plupart des anthropologues qui le considèrent comme dénué de fondement scientifique.

Historique[modifier | modifier le code]

Les théories raciales du XIXe siècle distinguaient quatre « races humaines » : caucasoïde (ou leucoderme), négroïde ou mélanoderme, mongoloïde ou xanthoderme et australoïde[1].

Cette classification est aujourd'hui considérée comme erronée, la pigmentation ne pouvant servir de base à une distinction raciale. En effet, les caractéristiques morphologiques d'un squelette humain ne révèlent ni la pigmentation de l'individu, ni les caractéristiques de sa chevelure. L'espèce humaine ne peut se subdiviser en races distinctes.

Au XIXe siècle, le groupe australoïde était considéré comme très ancien. Cette hypothèse raciste a été invalidée depuis. L'analyse de l'ADN mitochondrial et les recherches archéologiques montrent au contraire que des groupes de population issus du Sud-Est asiatique ont pénétré le continent australien, voilà environ 50 000 ans, soit relativement récemment dans l'histoire de l'homme. Avec le continent américain, l'Australie est l'un des derniers continents colonisés par l'homme.

Bien que certains savants du XIXe siècle (Huxley, Hopwe, Von Luschen, etc.) aient pu considérer que les australoïdes présentaient des similitudes avec l'Homme de Néandertal, cela est parfaitement faux : il ne fait aucun doute que les aborigènes sont des Homo sapiens, au même titre que n'importe quel parisien, bruxellois ou montréalais.

Les australoïdes étaient décrits comme des individus dolichocéphales, de 1,55 à 1,65 m, à peau noire et à cheveux bouclés (Aborigènes d'Australie) ou raides à ondulés dans le cas des Mélanésiens et des Négritos.

Aujourd'hui, le terme australoïde peut avoir une connotation raciste, à rapprocher de négroïde[réf. souhaitée].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Miller E. M., « The evolution of Australoid and Amerindian intelligence » (L'évolution de l'intelligence australoïde et amérindienne), University of New Orleans, États-Unis, 1996.