Asclepias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asclépiade.

Les asclépiades, du genre Asclepias, plantes herbacées vivaces dicotylédones regroupent plus de 140 espèces inventoriées. Appartenant à la famille des Asclépiadacées selon la classification classique, elles sont maintenant réunies dans une sous-famille des Apocynacées, les Asclepiadoideae, selon la classification phylogénétique.

Elles représentent des plantes très importantes d'un point de vue écologique, fournissant du nectar pour les abeilles et beaucoup d’autres insectes. Elles constituent aussi la source exclusive de nourriture pour les larves de papillons monarques (Danaus plexippus). L’asclépiade produit un jus laiteux, appelé latex, qui contient des alcaloïdes, du terpène, et plusieurs autres composés complexes. Attention toutefois car certaines espèces sont toxiques. Le papillon demeure friand de l'asclepias délaissée par les prédateurs et les oiseaux car les molécules de cette plante leur sont un poison.

Carl von Linné nomma le genre d’après le dieu grec de la médecine Asclépios, cette plante possédant de nombreuses vertus en phytothérapie.

Les espèces du genre asclépias produisent des graines croissant dans des cosses. Ces cosses contiennent des filaments mous connus sous le nom de soies, chacun d'entre eux étant rattaché à une graine. Lorsque la cosse mûrit, elle s'ouvre et les graines sont emportées par le vent.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS :

Utilisation[modifier | modifier le code]

Dans le passé, la teneur élevée en dextrose du nectar de ces plantes était une source d'édulcorants pour les indigènes d'Amérique et les voyageurs. Le latex des asclépiades contient du caoutchouc (entre 1 et 2 %) utilisé comme ressource naturelle par les Américains et les Allemands pendant la 2e guerre mondiale. Depuis cette plante est identifiée comme espèce en difficulté dû à l'effet combiné de l'urbanisation et de la pollution.

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les chenilles des papillons de jour (rhopalocères) suivants se nourrissent d'Asclépiade :

  • Monarque, Grand monarque, Danaus plexippus, (nombreux Asclepias)
  • Petit monarque, Danaus chrysippus (Nymphalidae).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :