Archidiocèse de Saint-Boniface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Saint-Boniface
(la) Archidioecesis Sancti Bonifacii
Cathédrale de Saint-Boniface
Cathédrale de Saint-Boniface
Informations générales
Pays Canada
Archevêque Albert LeGatt
Superficie 38 000 km2
Création du diocèse 1847
Élévation au rang d'archidiocèse 1871
Diocèses suffragants aucun

L’archidiocèse métropolitain de Saint-Boniface est une province ecclésiastique couvrant le sud de la province administrative du Manitoba, au Canada. Il est nommé en l'honneur de saint Boniface, archevêque de Mayence, car ce saint était le patron des soldats allemands qui furent des pionniers de la colonisation. Son évêque est monseigneur Albert LeGatt.

Description[modifier | modifier le code]

Cet archidiocèse a été érigé canoniquement le 22 septembre 1871. Auparavant, il avait été érigé en diocèse le 4 juin 1847. Trois années plus tôt, le 16 avril 1844 il s'était détaché de l'archidiocèse de Québec pour former le vicariat apostolique du Nord-Ouest. Le diocèse a dû céder du territoire en 1862 pour créer le vicariat de Athabaska-Mackenzie, en 1871 pour créer le diocèse de Saint-Albert, en 1882 pour le vicariat du Pontiac, en 1891 pour le vicariat de la Saskatchewan, en 1910 pour le diocèse de Regina et en 1952 pour le diocèse de Sault-Sainte-Marie.

Ce diocèse a d'abord été peuplé par les Voyageurs et les Métis, de souche française et amérindienne et de religion catholique. La cathédrale du diocèse se trouve aussi à Saint-Boniface : c'est la basilique-cathédrale de Saint-Boniface. Monseigneur Laflèche a exercé son ministère dans la région avant d'être nommé évêque dans le diocèse de Trois-Rivières. L'administration diocésaine avait été ébranlée lors de la saga sur la question des écoles du Manitoba. Au début du XXe siècle, les Galiciens étaient la nationalité la plus nombreuse dans le diocèse, avec 32 600 diocésains, alors que les Canadiens-Français étaient 29 600, les Polonais au nombre de 9 300, les Allemands 2000 et les Indiens 1000. Aujourd'hui, selon l'annuario pontificio, il y a 102 000 catholiques dans le diocèse, soit 27 % de la population totale. La superficie du diocèse est de 38 000 km². Même si le nombre de prêtres a diminué de plus de deux fois en moins de quarante ans, il n'y a pas de crise des vocations comme dans les diocèses québécois et européens, surtout parce que les catholiques sont moins nombreux que les protestants.

Le diocèse s'occupe des écoles catholiques de la province, de la liturgie, du tribunal ecclésiastique, de la formation aux ministères, de la catéchèse, du sacrement de la confirmation, des services aux instituts séculiers et à la vie consacrée ainsi que de l'évangélisation en paroisse. La confessionnalité des écoles est gérée en concordance avec l'archéparchie ukrainienne de Winnipeg. Le diocèse a aussi un service œcuménique, en relation avec les autres confessions chrétiennes, qui s'inspire de l'encyclique Ut Unum Sint et de la déclaration Dominus Iesus.

Il y a un monastère de Saint-Benoît à Winnipeg.

Devise diocésaine[modifier | modifier le code]

  • «Pinguescent speciosa deserti»
  • «Les prairies ruissellent d'abondance»

Cette devise vient du psaume 64.

Ordres religieux dans l'histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Hommes publics manitobains instruits dans ce diocèse[modifier | modifier le code]

Évêques et archevêques[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse de Saint-Boniface n'a pas de suffragants.

Liens externes[modifier | modifier le code]