Cathédrale Saint-Boniface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Boniface
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Boniface
La Cathédrale-Basilique Saint-Boniface
Présentation
Culte Catholique
Type Basilique-cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Saint-Boniface
Début de la construction 1832
Fin des travaux 1972
Architecte Étienne Gaboury et Denis Lussier
Protection Structure du patrimoine de Winnipeg (2013)
Site provincial du patrimoine (1994)
Site web www.cathedralestboniface.mb.ca/
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Région Manitoba
Commune Saint-Boniface
Coordonnées 49° 53′ 21″ N 97° 07′ 19″ O / 49.8893, -97.12249° 53′ 21″ Nord 97° 07′ 19″ Ouest / 49.8893, -97.122  

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Cathédrale Saint-Boniface

La Cathédrale Saint-Boniface est un édifice religieux canadien qui représente à la fois l'autorité ecclésiastique de l'archidiocèse de Saint-Boniface, qui couvre tout le la partie orientale de la province du Manitoba, et la communauté catholique franco-manitobaine.

La cathédrale-basilique s'élève au cœur de la cité de Saint-Boniface au 190 avenue de la Cathédrale, à Saint-Boniface (Winnipeg).

Historique[modifier | modifier le code]

Le 1er novembre 1818, le père Joseph-Norbert Provencher ordonne la construction d'une petite chapelle qu'il consacre à Saint Boniface.

En 1832 l'évêque Provencher fait édifier une première cathédrale.

Le 14 décembre 1860, un incendie ravage ce premier édifice.

En 1862, l'évêque Alexandre Taché, reconstruit la cathédrale et consolide la construction par l'utilisation de la pierre[1]. Au tournant du siècle, Saint-Boniface est la cinquième ville de l'Ouest. Il devient évident que la présente cathédrale, en raison de la croissance de la population ne répond plus aux besoins des fidèles. On confie aux entrepreneurs Sénécal et Smith la construction d'une nouvelle cathédrale selon les plans de l'architecte montréalais Jean-Omer Marchand. Deux ans plus tard, Saint-Boniface a une nouvelle cathédrale digne de l'étendue de son rayonnement.

Le 15 août 1906, Monseigneur Louis-Philippe-Adélard Langevin bénit la cathédrale qui devint l'une des églises les plus imposantes dans l'Ouest canadien.

En 1955, Maurice Baudoux était désigné archevêque de Saint-Boniface, fonction qu'il assuma jusqu'en 1974.

Le 22 juillet 1968, un terrible incendie ravage la cathédrale. Seule la façade, la sacristie, et les murs de l’ancienne basilique furent sauvés et conservés[2].

En 1972, un second édifice fut réalisé par les architectes Étienne Gaboury et Denis Lussier. Le 23 février 1994, elle a été désignée site provincial du patrimoine par le ministère du Tourisme, de la Culture, du Patrimoine, du Sport et de la Protection du consommateur[3]. Elle a été désignée structure du patrimoine par la ville de Winnipeg le 8 janvier 2013[4].

Personnalités enterrées en ce lieu[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cathedralestboniface.mb.ca/histoire.html
  2. http://www.gov.mb.ca/chc/hrb/prov/p080.fr.html
  3. « Cathédrale de Saint-Boniface », sur Ministère du Tourisme, de la Culture, du Patrimoine, du Sport et de la Protection du consommateur (consulté le 2 février 2014)
  4. (en) « Municipally Designated Sites in Winnipeg », sur City of Winnipeg (consulté le 2 février 2014)