Annie Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clark.

Annie Clark

Description de cette image, également commentée ci-après

Annie Clark en concert en 2007

Informations générales
Surnom St. Vincent
Naissance 28 septembre 1982 (31 ans)
Tulsa, Oklahoma
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse,
Activités annexes Compositrice, actrice
Genre musical Indie pop, baroque pop, art rock, downtempo[1],[2]
Instruments Chant, guitare, guitare basse, claviers, thérémine
Années actives 2003 à aujourd'hui
Labels Beggars Banquet Records
4AD
Influences Kate Bush[3]
Site officiel www.ilovestvincent.com

Annie Clark, connue également sous le pseudonyme de St. Vincent, est une auteur, compositrice, et interprète américaine, née en 1982 à Tulsa, Oklahoma. En tant que guitariste, elle officie d'abord au sein des Polyphonic Spree puis dans le groupe de Sufjan Stevens pendant sa tournée de 2006. Elle se fait connaître en France en assurant notamment les premières parties de concerts de groupes comme Arcade Fire, Xiu Xiu, ou The National. Son premier album, Marry me, est sorti en juillet 2007. Sa musique est souvent décrite comme un croisement savant d'influences qui vont de Kate Bush à Billie Holiday, de Feist à PJ Harvey, sans oublier David Bowie (celui de Scary Monsters and Super Creeps), dont on retrouve l'un des comparses sur Marry Me, le pianiste Mike Garson. Annie Clark, qui joue de quasiment de tous les instruments et supervise les arrangements de cet album, est également accompagnée de Brian Teasley (batterie) et de Louis Schwadron (cuivres). Marry me contient les singles, Now now (2007) et Paris is burning (2007). Ce dernier, conçu pour accompagner la tournée européenne de St Vincent, contient également une reprise de These Days, l'un des titres que Jackson Browne avait offert en 1967 à Nico pour son album Chelsea Girl. Elle apparait dans la série Gossip Girl avec le titre Cheerleader. Cependant il ne faut pas la confondre avec l'actrice qui se nomme Annie Clark, ayant interprété Fiona Coyne dans "Degrassi next generation" ou encore le premier rôle du film ( pas encore sorti à cette date ) "Solo" .

En 2011, St. Vincent sort son troisième album Strange Mercy. L'année suivante, elle collabore avec David Byrne (ex-Talking Heads) sur l'album Love This Giant. Le 24 février 2014. St. Vincent sort son quatrième album intitulé St. Vincent dont la production est assurée par John Congleton. Elle y invite les batteurs Homer Steinweiss (Sharon Jones & The Dap-Kings) et McKenzie Smith (Midlake)[4] .

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie & références[modifier | modifier le code]

  1. « Artist: St. Vincent » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Rock Feedback, 12 septembre 2011. Consulté le 15 octobre 2011
  2. Lukowsi, Andrzej, « Blank stares and black holes: DiS meets St. Vincent », Drowned In Sound,‎ 24 juillet 2009 (consulté le 15 octobre 2011)
  3. (en) « St. Vincent », GUEST LISTS, sur pitchfork.com, Pitchwork Media Inc,‎ 30 aout 2007 (consulté le 16 mai 2013) : « I just discovered Kate Bush, probably six months ago, and I think she's so great », p. Favorite Record Store
  4. St. Vincent, electro-rock expérimental, Claire Stevens, Les Inrockuptibles, 4 mars 2014.
  5. Actor
  6. St. Vincent, 'Strange Mercy'