Anna Rogowska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anna Rogowska Portail athlétisme
Anna Rogowska Berlin 2009.JPG
Anna Rogowska lors des Championnats du monde de 2009.
Informations
Disciplines Saut à la perche
Nationalité Polonaise
Naissance 21 mai 1981 (33 ans)
Lieu Gdynia
Taille 1,71 m
Poids 53 kg
Club SKLA Sopot
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 1 0 0

Anna Rogowska, née le 21 mai 1981 à Gdynia, est une athlète polonaise, spécialiste du saut à la perche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts lors des mondiaux en salle de 2003 à Birmingham où elle prend une 6e place. Elle se voit rapidement confrontée à une autre Polonaise, Monika Pyrek. Celle-ci la devance de peu lors des mondiaux 2003 de Paris Saint-Denis, obtenant la 4e contre une 6e pour Rogowska.

L'année suivante, celle-ci prend sa revanche et obtient la médaille de bronze lors des Jeux olympiques 2004 à Athènes, sa rivale échouant au pied du podium. Puis en juillet 2005, elle devient, en portant le record de Pologne à 4,80 m, la deuxième perchiste mondiale, derrière la Russe Yelena Isinbayeva. Mais lors des mondiaux d'Helsinki, elle échoue à 4,50 m laissant à sa compatriote Pyrek la médaille d'argent.

En 2009, elle met fin à une longue série de victoire de la Russe en la battant, aux essais, lors du meeting de Crystal Palace[1]. La russe reste toutefois la grande favorite du concours de la perche des championnats du monde de Berlin. La Polanaise s'y impose en réussissant un saut à 4,75 m à son premier essai. La Russe, qui avait décidé de commencer son concours à cette hauteur, échoue lors de son premier essai et avec la réussite de la Polonaise, se voit contrainte de garder ses deux essais suivants pour la barre suivante de 4,80 m où elle échoue de nouveau lors de ses deux tentatives. Anna Rogowska devance sa compatriote Monika Pyrek et l'américaine Chelsea Johnson[2].

Elle termine 3e des championnats du monde en salle de Doha.

Le 5 mars 2011, elle devient championne d'Europe en salle à Paris-Bercy puis le 4 juin, elle gagne le 4e meeting de la ligue de diamant 2011 : le Prefontaine Classic avec 4,68 m. Murer qu'elle devance à Eugene va néanmoins prendre sa revanche aux Bislett Games d'Oslo et gagne avec 4,60 m ; Anna Rogowska finit 3e avec 4,40 m[3]. Elle remporte ensuite le concours des championnats d'Europe par équipe de Stockholm avec 4,75 m en établissant la meilleure marque de l'année à égalité avec celle de Silke Spiegelburg qui termine deuxième avec la même marque.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Performance
2002 Championnats d'Europe Munich 7e 4,30 m
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 6e 4,35 m
Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 3e 4,35 m
Championnats du monde Paris 7e 4,45 m
2004 Championnats du monde en salle Budapest 7e 4,40 m
Jeux olympiques Athènes 3e 4,70 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 3e 4,60 m
2005 Championnats d'Europe Madrid 2e 4,66 m
Championnats du monde Helsinki 6e 4,35 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 7e 4,35 m
2006 Championnats du monde en salle Moscou 2e 4,75 m
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 3e 4,66 m
Championnats du monde Osaka 8e 4,60 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 6e 4,55 m
2009 Championnats du monde Berlin 1re 4,75 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 3e 4,70 m
Championnats d'Europe par équipes Bergen 3e 4,40 m
2011 Championnats d'Europe en salle Paris 1re 4,85 m
Championnats d'Europe par équipes Stockholm 1re 4,75 m
2012 Jeux olympiques d'été Londres NM
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 2e 4,67 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot 5e 4,65 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut à la perche Plein air 4,83 m Bruxelles 26 août 2005
Salle 4,85 m Paris 6 mars 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Athlétisme/Crystal Palace - Perche : rare défaite pour Isinbayeva », sur www.lavoixdessports.com (consulté le 18 août 2009)
  2. « Isinbayeva échoue, Rogowska remporte la finale du saut à la perche », sur www.france24.com (consulté le 19 août 2009)
  3. (en) « Pole Vault Women », sur www.diamondleague-oslo.com (consulté le 9 juin 2011)