Alzenau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alzenau
Blason de Alzenau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Basse-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Aschaffenbourg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Walter Scharwies
Partis au pouvoir CSU
Code postal 63755
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 6 71 111
Indicatif téléphonique 06023
Immatriculation AB
Démographie
Population 18 777 hab. ()
Densité 317 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 10″ N 9° 04′ 20″ E / 50.086108, 9.072124 ()50° 05′ 10″ Nord 9° 04′ 20″ Est / 50.086108, 9.072124 ()  
Altitude 126 m
Superficie 5 932 ha = 59,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Alzenau

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Alzenau
Liens
Site web www.alzenau.de

Alzenau (jusqu'en 2006 Alzenau in UnterFranken) est une ville allemande située dans le land de Bavière, dans l'arrondissement d'Aschaffenbourg et le district de Basse-Franconie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation d'Alzenau (en rouge) dans l'arrondissement d'Aschaffenbourg

Alzenau est située dans le nord de l'arrondissement, à la limite avec le land de Hesse, à 31 km à l'est de Francfort-sur-le-Main et à 17 km au nord d'Aschaffenbourg, le chef-lieu de l'arrondissement. La ville occupe les collines et vallées occidentales du massif du Spessart et, avec 2 600 ha de forêts et 85 ha de vignes, elle peut être qualifiée de ville verte. Son point culminant est le Hahnenkamm à 437 m d'altitude.

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Rodenbach, Freigericht, Mömbris, Johannesberg, Karlstein am Main et Kahl am Main.

La ville est composée de 6 quartiers ou villages correspondant aux anciennes communes (population en 2009)[1] :

  • Alzenau (7 308)
  • Albstadt (1 308)
  • Hörstein (3 335)
  • Kälberau (1 341]
  • Michelbach (2 961)
  • Wasserlos (2 660)

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors des réformes administratives des années 1970, plusieurs communes ont fusionné avec Alzenau :

  • 1972, Albstadt, Kälberau et Wasserlos ;
  • 1975, Hörstein et Michelbach.

Alzenau[modifier | modifier le code]

La première mention de l'endroit date de 950 sous le nom de Wilmundsheim, nom qui sera abandonné à la fin du Moyen Âge. Alzenau, qui est une communauté libre, essaie de maintenir l'équilibre entre les princes-électeurs de Mayence et les comtes de Hanau qui la convoitent. En 1401, elle obtient les droits de ville et de marché de l'empereur Robert Ier du Saint-Empire.

En 1740, elle est finalement rattachée complètement à l'Électorat de Mayence. À l'occasion de la sécularisation de celui-ci (Recès d'Empire) en 1803, elle rejoint le Landgraviat de Hesse-Darmstadt, mais, en 1816, elle est incorporée au royaume de Bavière. En 1862, elle devient le chef-lieu d'un arrondissement qui existera jusqu'en 1972.

La construction du chemin de fer entraîne son développement industriel ; en 1902, elle est un des centres principaux de la fabrication des cigares (21 fabriques qui emploient 850 ouvriers). Elle obtient de nouveau le statut de ville en 1951.

Albstadt[modifier | modifier le code]

La première mention du village date de 1244 sous le nom de Albestat.

Hörstein[modifier | modifier le code]

En 830, le village apparaît dans un document émanant de l'abbaye bénédictine de Seligenstadt sous le nom de Hurstin, ce n'est qu'en 1600 que son nom actuel devient courant.

De 1500 à 1748, le village est sous la souveraineté commune de l'Électeur de Mayence et des comtes de Hanau. En 1748, il est complètement intégré à l'électorat et, comme Alzenau, il est intégré au royaume de Bavière en 1816. Hörstein a eu le statut de marché (markt) jusqu'à son incorporation dans la commune d'Alzenau.

Kälberau[modifier | modifier le code]

Kälberau apparaît au XIIe siècle. En 1372, son église devient un lieu de pèlerinage, ce qu'elle est encore de nos jours. Les pèlerins y vénèrent une statue de la Vierge appelé "Marie au vent rugueux" (Maria zum rauhen Wind).

Michelbach[modifier | modifier le code]

Le village possède un château baroque construit au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'un Wasserburg qui datait du XVIe siècle. Bien municipal depuis 1930, ce château est aujourd'hui un musée d'histoire locale.

Wasserlos[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1268 sous le nom de Wasserlois. Repaire de brigands, son château est détruit en 1405 sur l'ordre de Robert Ier du Saint-Empire. EN 1790, Louis VII de Wurtemberg y fait construire un château baroque connu aujourd'hui sous le nom de Maisenhausen.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville d'Alzenau seule :

Évolution démographique
1910 1925 1933 1939
2 135[2] 2 481[3] 2 799[3] 2 898[3]


Pour une meilleure comparaison, ville d'Alzenau dans ses limites actuelles :

Évolution démographique
1840 1871 1900 1910 1925 1933 1939 1950 1961
4 414[4] 4 401[4] 5 323[4] 6 338[2] 7 207[4] 7 838[3] 7 941[3] 10 368[4] 11 603[4]
1970 1987 1995 2003 2009 - - - -
13 567 15 711 17 946 19 032 18 777 - - - -


Monuments[modifier | modifier le code]

  • Alzenau, château construit entre 1395 et 1399 par les archevêques de Mayence, lieu d'un festival estival de musique ;
  • Alzenau, église St Justin du XIIIe siècle ;
  • Wasserlos, parc et château de Maisenhausen ;
  • Michelbach, château baroque ;
  • Michelbach, église St Laurent (XVIIIe siècle) ;
  • Wasserlos, église Ste Catherine.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville d'Alzenau est jumelée avec[5] :

Le village d'Hörstein est jumelé avec[5] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]