Alpha Crucis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acrux 1 (double) / 2
α Crucis

Description de l'image  Acrux kstars.png.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 12h 26m 35.871 / 36.5s
Déclinaison -63° 05′ 56.58 / 57″
Constellation Croix du Sud
Magnitude apparente 1,40 / 2,09 (0,81)
Caractéristiques
Type spectral B0.5IV / B1V
Indice U-B -1,03 / -0,95
Indice B-V -0,24 / -0,26
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité aucune / aucune
Astrométrie
Vitesse radiale -11,2 km/s
Mouvement propre μα = -35,3 mas/a
μδ = -12,0 mas/a
Parallaxe 10,17 ± 0,67 mas
Distance 320 ± 20 al
(98 ± 6 pc)
Magnitude absolue -3,6 / -3,2
Caractéristiques physiques
Masse 14 (10) / 13 M
Rayon R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 25 000 / 16 000 L
Température 28 000 / 26 000 K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge ? a
Composants stellaires
Composants stellaires binaire spectroscopique / seule
Système planétaire
Planètes non détectée à ce jour (2005)

Autres désignations

HR 4730/4731, HD 108248/108249, FK5 462, HIP 60718, SAO 251904, GC 16952/16953, CCDM J12266 -6306A/B

Acrux (α Cru / α Crucis / Alpha Crucis) est l'étoile la plus brillante de la constellation de la Croix du Sud (d'où sa lettre grecque associée, α, dans la désignation de Bayer), et la douzième ou treizième étoile la plus brillante du ciel nocturne, quasiment à égalité avec Alpha Aquilae (Altaïr), avec une magnitude visuelle de 0,77. Elle correspond au bas de la croix. La ligne qu'elle forme avec Gamma Crucis (Gacrux, le haut de la croix) permet de trouver l'emplacement du pôle sud céleste en prolongeant celle-ci vers de 4,5 fois la distance Acrux-Gacrux du côté d'Acrux. Elle est située à proximité du Sac à Charbon, situé immédiatement à sa gauche quand la ligne Acrux-Gacrux va de bas en haut.

La déclinaison d'Acrux est d'environ -60°, ce qui fait qu'elle n'est visible que depuis le sud du tropique du Cancer et donc invisible depuis l'Europe. Elle est par contre circumpolaire pour les observateurs de l'hémisphère sud situés au sud du tropique du Capricorne. Du fait de sa position, l'étoile n'a pas été cataloguée par les civilisations passées qui ont laissé des traces de leur intérêt pour l'astronomie. Le nom de Acrux est de ce fait de facture récente, issu de l'abréviation du « A » de la lettre grecque « alpha » (α) et du nom latin « Crux » (la croix). Il semble que cette désignation soit l'œuvre de l'astronome amateur américain Elijah Burritt dans la première moitié du XIXe siècle. Quelques autres étoiles (Gacrux et Atria) ont été nommées suivant la même convention. Le nom donné à Acrux par les peuples de l'île d'Hawaii est « Mole Honua » (litt. « terre stérile »).

Si l'on considère Acrux comme une seule étoile (voir ci-dessous), elle se trouve être l'étoile de magnitude inférieure à 1 la plus au sud, devançant de peu Alpha Centauri. Elle est en fait composée de plusieurs étoiles dont les magnitudes individuelles sont toutes supérieures à 1.

Acrux représente en fait un système ternaire situé à environ 320 années-lumière de la Terre. Seule deux de ses composantes sont séparables, α1 et α2, distantes l'une de l'autre de 4 secondes d'arc. Ces deux composantes nécessitent un instrument de qualité pour être séparées et de bonnes conditions d'observation. α1 est de magnitude 1,33 et α2 de magnitude 1,73. Prises individuellement, elles occupent les 22e et 31e places dans la liste des étoiles les plus brillantes visibles depuis la Terre. Toutes deux sont de classe spectrale B proches de la classe O. Ce sont donc des étoiles bleues et chaudes, avec des températures de surfaces respectivement de 28 000 et 26 000 kelvins. Leurs luminosités respectives sont de 25 000 et 16 000 fois celle du Soleil. La plus brillante des deux est classée sous-géante, en fin de sa phase de combustion d'hydrogène. L'autre est une étoile ordinaire de la séquence principale. Ces deux étoiles orbitent l'une autour de l'autre assez lentement, de sorte que leur déplacement relatif est très faible. De leur séparation minimale de 430 unités astronomiques (correspondant à la distance entre deux objets séparés de 4 secondes d'arc et vu depuis 320 années-lumière), on déduit que la période du système est au minimum de 1 500 ans, mais peut-être beaucoup plus si la distance réelle entre les deux étoiles est bien plus grande que ce que leur séparation angulaire suggère (si les deux étoiles sont alignées avec la Terre).

α1 est elle-même une binaire spectroscopique, avec deux composantes dont les masses sont estimées à 14 et 10 fois celle du Soleil, orbitant l'une autour de l'autre en 76 jours et distantes d'environ une unité astronomique. Les masses de α2 (13 masses solaires) et de la composante la plus massive de α1 suggèrent que les deux finiront leur vie comme des supernovae, l'étoile restante pouvant finir sa vie comme une naine blanche si elle survit aux deux explosions.

Une autre étoile de classe spectrale B (HD 108250) est située à 90 secondes d'arc d'Acrux et présente le même mouvement propre. Il pourrait donc s'agir d'une étoile gravitationnellement liée au système binaire précédent, mais cela semble peu probable car son éclat serait alors anormalement bas pour une étoile de ce type sa magnitude apparente est proche de 5). Il s'agit donc vraisemblablement d'une double optique, situé environ deux fois plus loin de la Terre qu'Acrux. Elle est aisément séparable d'Acrux avec une simple paire de jumelles.

Acrux est l'étoile la plus brillante de la constellation de la Croix du Sud (en bas à droite sur l'image, et située à proximité d'une zone sombre appelée le Sac à Charbon (Coal Sack). Taille de l'image : environ 12 × 15 degrés
Les deux composantes d'Acrux sont quasiment superposées, au centre de l'image, avec l'étoile HD 108250 en bas à droite. Taille de l'image : environ 8 x 6 minutes d'arc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]