Circumpolaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Circumpolaire.jpg

Un objet céleste circumpolaire est un objet qui, depuis un endroit donné sur Terre, ne se couche jamais sous l'horizon. En effet, la rotation de la Terre fait qu'au cours du temps, les astres se lèvent dans le ciel, puis se couchent. Un astre circumpolaire est tel que sa proximité au pôle céleste fait qu'il ne disparaît jamais sous l'horizon. Strictement parlant, si l'on se trouve à l'équateur, il n'y a pas d'astres circumpolaires, tandis qu'en étant aux pôles géographiques de la Terre, tous les astres visibles sont circumpolaires.

Définition[modifier | modifier le code]

Draco constellation map-fr.png
Ursa Major constellation Hevelius.jpg

Un objet céleste (typiquement une étoile) est dit circumpolaire par rapport à un lieu d'observation donné s'il est visible tout au long de la nuit et à toutes les époques de l'année. Le terme est principalement utilisé pour les étoiles et les constellations.

Dans l'hémisphère nord, une étoile disparaît sous l'horizon quand la somme de sa déclinaison et de la latitude du lieu d'observation est supérieure à 90°. La notion de circumpolarité est donc liée au lieu d'observation.

Ainsi, au pôle Nord, toutes les étoiles de déclinaison positive sont circumpolaires, alors qu'il n'existe aucune étoile circumpolaire à l'équateur. Une constellation est dite circumpolaire si la totalité de ses étoiles principales sont circumpolaires.

Cette définition est valable pour les deux pôles de la Terre (nord et sud).

Représentantes[modifier | modifier le code]

Ainsi, aux latitudes tempérées de l'hémisphère nord (environ 45°), au sens strict, seules les constellations de la Grande Ourse, Petite Ourse, Cassiopée, Céphée, du Dragon et de la Girafe sont circumpolaires.

On aurait pu y rajouter le Cygne, la Lyre et le Petit Renard si leurs étoiles les plus au sud ne dépassaient l'équateur.

L'utilisation de la Grande Ourse pour repérer l'étoile polaire et donc le pôle nord céleste est ainsi possible à toute époque de l'année pourvu que l'horizon nord de l'observateur soit dégagé.

Photographie longue pose[modifier | modifier le code]

Comme la Terre tourne sur elle-même autour d'un axe qui est quasiment dans la direction de l'étoile polaire, il est possible de faire des photographies dites Circumpolaires. Ces prises consistent en fait à faire une très longue pose (de nuit) et ainsi observer le lent déplacement des étoiles circumpolaires. Pour cela, il faut utiliser un appareil photo à objectif grand champ (environ 28 mm), le pointer vers étoile polaire et régler la sensibilité au minimum (dépend de l'appareil utilisé). Pour rendre la photographie encore plus belle, il ne faut pas hésiter à mettre dans le champ de l'objectif un objet fixe (tel un arbre).

Il existe plusieurs techniques :

1. Il faut ensuite prendre une photo de plus d'une heure. Plus le temps de pose sera long (maximum 6-7 h), plus le résultat sera bon.

Ci contre une photographie faite avec un argentique (200 Iso) pendant 2 heures. Le ciel était très noir et très dégagé. Un objectif de 28 mm était utilisé et fermé à f/11.

2. Une autre alternative existe aussi : à l'aide d'un intervallomètre l'appareil photo va prendre en continu (par expemple pendant 1 heure) des photos à longs temps d'expositions (30 secondes). On va ensuite récupérer toutes les photos prises et les assembler à l'aide d'un logiciel (comme StarMax) afin d'obtenir l'effet "circumpolaire". Cette technique a un avantage : dans la 1ère technique, si le trépied bouge, toute la photo est ratée ! Mais si avec la 2ème technique le trépied bouge, il suffit de le remettre en place et d'effacer la mauvaise photo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]