Ciel nocturne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Lune est le plus familier des objets visibles la nuit

Le ciel nocturne est un terme couramment utilisé, la plupart du temps pour faire référence au ciel tel qu'on le voit la nuit. Le terme est habituellement associé à l'astronomie, en référence à la vision des corps célestes tels que les étoiles, la Lune et les planètes qui deviennent visibles par nuit claire après le coucher du Soleil.

Le ciel nocturne et son étude occupent une place historique aussi bien dans les cultures anciennes que récentes. Dans le passé, par exemple, les fermiers se sont servis du ciel nocturne comme d'un calendrier leur permettant de déterminer la période des semailles. De nombreuses cultures (comprendre civilisations) ont dessiné des constellations entre les étoiles dans le ciel, et les ont utilisées en association avec des légendes et des mythologies relatives à leurs déités.

Sur cette photo panoramique, prise dans le désert de la Vallée de la Mort, en Californie, la Voie lactée apparaît comme une traînée en forme d'arc traversant le ciel nocturne, les conditions de visibilité étant suffisamment bonnes

Le développement ancien des croyances astrologiques se base généralement sur la conviction que les relations entre les corps célestes influencent ou transmettent des informations sur les évènements terrestres. Cependant, l'étude scientifique du ciel nocturne et des corps qu'on y observe relèvent de la science de l'astronomie.

La visibilité des objets célestes du ciel nocturne est perturbée par la pollution lumineuse. La présence de la Lune dans le ciel nocturne a historiquement perturbé les observations astronomiques en augmentant la quantité d 'éclairage ambiant. Avec l'apparition de sources d'éclairage artificiel, cependant, la pollution lumineuse est devenue un problème envahissant pour l'observation du ciel nocturne. Des filtres spéciaux et des modifications aux fixations des appareils d'éclairage peuvent contribuer à un certain soulagement, mais pour une meilleure visibilité, aussi bien les astronomes optiques professionnels qu'amateurs sont à la recherche de sites éloignés des plus grands zones urbaines.

Universum – C. Flammarion, Woodcut, Paris 1888, Couleur  : Heikenwaelder Hugo, Vienne 1998

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]