Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AEG.
Un voltmètre AEG réalisé par Peter Behrens.

Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft (AEG, soit « entreprise d'électricité générale ») était un producteur allemand d'équipements électroniques et électriques grand public (articles ménagers), de matériel roulant ferroviaire ainsi que de matériels spécialisés pour l'industrie et l'armée. Elle avait été fondée en 1883 par Emil Rathenau[1] et fut dissoute en 1996, pour former, avec ABB Henschel, la société Adtranz (ABB Daimler-Benz Transportation), la partie Power et T&D de l'entreprise étant vendue à GEC-Alsthom.

Activités aéronautiques[modifier | modifier le code]

L'usine de turbines AEG mis en service en 1910, conçue par Peter Behrens.
Article connexe : Liste des aéronefs (A)#AEG.

AEG a créé en 1910 à Berlin-Hennigsdorf un département aéronautique (Abteilung Flugzeugbau), initialement pour construire sous licence des biplans Wright. Le premier est réalisé en 1910. AEG créa ensuite son propre bureau d’études et produisit durant la Première Guerre mondiale 658 avions d’observation et de combat et 523 bombardiers, une seconde usine était constituée à Berlin-Johannisthal. Le 13 décembre 1917, en association avec HAPAG et le groupe Zeppelin, AEG fonda la Deutsche Luftreederei (en) (DLR), qui exploita dès le 5 février 1919 la première ligne aérienne européenne entre Berlin et Weimar au moyen de bombardiers bimoteurs G V convertis. Cinq lignes furent rapidement ouvertes, reliant Berlin à Hambourg et Sylt, Leipzig, Swinemünde, Westerland et Gelsenkirchen. 233 passagers furent transportés durant la première année d’exploitation. Les clauses du Traité de Versailles entraînèrent la fermeture de l’usine d’avions mais la compagnie aérienne poursuivit ses activités jusqu’à sa fusion dans la Deutsche Luft Hansa. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’usine AEG de Wildau développa un hélicoptère captif d’observation, à moteur électrique.

La marque AEG brand après dissolution du groupe[modifier | modifier le code]

Après le démembrement du groupe, la marque, de valeur, a poursuivi son parcours. C'est au groupe Electrolux qu'appartient la marque et celle-ci est exploitée par Electrolux et sous licence par de nombreuses sociétés[2]:

  • AEG Electrolux: électro-ménager
  • ITM Technology AG: électronique grand public sous marque AEG[3],[4].
  • AEG Elektrowerkzeuge: Également appelé AEG-powertools est exploité par le groupe Honk-Kongais TTI[5],[6]
  • AEG Haustechnik: climatiseur et équipement de chauffage[7]
  • AEG Industrial: Equipement électrique pour l'industrie[8].
  • AEG SVS Schweiss-Technik: Machines-outil [9]
  • AEG Elektrofotografie: Produits photoniques[10]
  • AEG Gesellschaft fur moderne Informationssysteme mbH (AEG-MIS): Systèmes LCD[11]
  • AEG ID: Applications RFID (puces et lecteurs)[12]
  • AEG Power Solutions (anciennement Saft Power systems or AEG Power Supply Systems): Production d'onduleurs [13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.aeg-electrolux.fr/node182.asp
  2. AEG Licensee Products aeg.com
  3. ITM Technology AG : About us aeg-itm.de
  4. Willkommen auf der Corporate Website der ITM Technology AG itm-technology.de
  5. AEG Elektrowerkzeuge aeg-pt.com
  6. http://www.ttigroup.com/en/our_brands/by_brand/aeg
  7. AEG Haustechnik aeg-haustechnik.de
  8. AEG Industrial engineering aeg-ibo.com
  9. AEG SVS Schweiss-Technik aeg-svs-schweisstechnik.de
  10. AEG Elektrofotografie aeg-photoconductor.de
  11. AEG-MIS aegmis.de
  12. AEG ID aegid.de
  13. AEG Power Solutions aegps.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]