Peter Behrens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Behrens.

Peter Behrens

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Peter Behrens par Max Liebermann

Naissance 14 avril 1868
Hambourg
Décès 27 février 1940 (à 71 ans)
Berlin
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activités architecte, peintre, graveur, designer et typographe
Formation École des beaux-arts à Hambourg

Peter Behrens, né le 14 avril 1868 à Hambourg et mort le 27 février 1940 (à 71 ans) à Berlin, est un architecte, peintre, graveur, designer et typographe allemand de la première moitié du XXe siècle, connu pour sa participation au développement de l’Architecture moderne en Allemagne et pour son rôle de pionnier dans le design industriel.

Il est considéré comme l'archétype du designer industriel en tant que concepteur et inventeur du design d'entreprise (Corporate Design). Peter Behrens est également connu comme cofondateur de la Deutscher Werkbund et pour ses multiples créations au sein de l'entreprise AEG avant la Première Guerre Mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Apprentissage et influences artistiques[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi les cours de l’École des beaux-arts à Hambourg, Behrens part à Munich en 1897 lors de la période de la renaissance des Arts and Crafts en Allemagne. En 1900, le Grand-duc de Hesse l’appelle dans sa nouvelle colonie d’artistes à Darmstadt, en pleine effervescence du Jugendstil auquel il participe. Il y bâtit sa propre maison en 1901, avec tout son ameublement.

En 1902, il donne des cours au musée des arts appliqués de Nuremberg et en 1904 enseigne comme professeur à l'école d'arts appliqués de Dusseldorf.

Réalisations et projets[modifier | modifier le code]

C’est en 1907 qu’Emil Rathenau, directeur général d'AEG (Allgemeine Elektricitäts Gesellschaft), l’engage comme conseiller artistique pour le design industriel[1]. Il contribue ainsi au logo hexagonal d’AEG, à ses catalogues... De 1902 à 1912, il construit leur complexe industriel.

"Son prestige s'évalue à la qualité de ses disciples.[2]" En effet, pendant cette époque Walter Gropius sera son chef de bureau (1907-1910) tandis que Ludwig Mies van der Rohe (1908-1911) et Le Corbusier (1910-1911) font un apprentissage dans ce même atelier d'architecture.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Il réalise ensuite le Mannesmann-Werke de Düsseldorf en 1911-12, la Farbwerke à Höchst en 1920-24, l’ambassade allemande à Saint-Pétersbourg en 1911-12 et l’usine de l’administration des tabacs autrichiens à Linz en 1930.

Il est professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne de 1922 à 1927.

Il collabora aussi avec Hermann Sörgel et d'autres architectes à propos du projet Atlantropa.

En 1914, il fut un des signataires du Manifeste des 93.

Peter Behrens meurt le 27 février 1940 à Berlin, à l'âge de 71 ans. Il est enterré au cimetière de Wilmersdorf de Berlin.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1900–01 : Maison Behrens, Darmstadt.
  • 1905–06 : Maison Obenauer, Saarbrücken.
  • 1905–08 : Crématorium, Hagen.
  • 1908 : Inscription „Le peuple allemand“, Reichstag de Berlin.
  • 1908–09 : Salle des turbines de AEG, Berlin-Moabit
  • 1909–10 : Maison pour Willi Cuno, Hagen (Villa Cuno).
  • 1911 : Usine à gaz de Frankfurt am Main.
  • 1911 : Lotissement de l'usine AEG, Hennigsdorf.
  • 1911–12 : Ambassade allemande à Saint Pétersbourg.
  • 1911–12 : Maison pour les archéologues et le directeur du musée Theodor Wiegand, Berlin-Dahlem. Aujourd'hui devenu le siège de l'Institut archéologique allemand.
  • 1912 : Grand hall d'assemblage des machines de la nouvelles usine de matériel ferroviaire AEG.
  • 1912–14 : Bâtiment administratif de l'usine de pneumatique Continental AG, Hannover.
  • 1913 : Petit moteur de l'usine AEG, Berlin
  • 1921–25 : Gestion technique des bâtiment de Hoechst AG (I.G. Farben), Höchst.
  • 1921–25 : Bâtiment administratif et entrepôt principal de la Gutehoffnungshütte, Oberhausen.
  • 1925 : Tombe pour Friedrich Ebert, Heidelberg.
  • 1925–26 : Collège Saint Benoit, Salzburg.
  • 1929–31 : Villa Gans, Kronberg.
  • 1929-1931 : Neolog synagogue à Žilina (Slovaquie).
  • 1930-32 : Maison Alexander (Landesbank Berlin) et maison Berolina (C & A) sur la place Alexander à Berlin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le père du design industriel
  2. Michel Ragon, Histoire mondiale de l'architecture et de l'urbanisme modernes, tome 1: idéologies et pionniers 1800-1910, Bruxelles, Casterman, 1972, 348 pages, p. 271

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charlotte Fiell, Peter Fiell, Design of the 20th Century, Cologne, Tashen,‎ 1999 (ISBN 3-8228-5873-0)
  • Michel Ragon, Histoire mondiale de l'architecture et de l'urbanisme modernes, tome 1: idéologies et pionniers 1800-1910, Bruxelles, Casterman, 1972, 348 pages.
  • Michel Ragon, Histoire mondiale de l'architecture et de l'urbanisme modernes, tome 2 pratiques et méthodes 1911 - 1971, Bruxelles, Casterman, 1972, 468 pages,

Liens externes[modifier | modifier le code]