Berlin-Köpenick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 26′ 45″ N 13° 34′ 38″ E / 52.4458, 13.5772 ()

Localisation du quartier au sein de l'arrondissement

Köpenick est un quartier de Berlin, faisant partie de l'arrondissement de Treptow-Köpenick.

Historique[modifier | modifier le code]

La cité fut fondée au Moyen Âge par la dynastie des princes polonais de Copnic.

En 1157, le prince polonais Jaxa de Copnic, fut battu par Albert Ier de Brandebourg, surnommé "Albert l'Ours". La dynastie des princes polonais laissa, dans la Germania Slavica, le nom germanisé de Köpenick en 1209 devenu par la suite un faubourg de Berlin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fondation du Grand Berlin, Köpenick (orthographié jusqu'au 1er janvier 1931 : Cöpenick) formait l'une des 7 villes indépendantes qui furent annexées à la capitale et qui donna donc son nom à l'ancien district de Köpenick.

Il fusionna avec le district de Treptow pour former l'arrondissement de Treptow-Köpenick.

Pendant la séparation de la ville, ce district faisait alors partie de Berlin-Est.

Köpenick est célèbre pour la prise de Köpenick de 1908.

Le graveur Albert Flocon (1909-1994) et la poétesse islandaise Helga Maria Novak (1935-2013) sont nés dans ce quartier.