500 miles d'Indianapolis 1955

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

500 miles d'Indianapolis 1955

Tracé de la course

Drapeau Indianapolis Motor Speedway

Données de la course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,600 km
Résultats
Vainqueur États-Unis Bob Sweikert,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
h 53 min 59 s 53
(vitesse moyenne : 206,315 km/h)
Pole position États-Unis Jerry Hoyt,
États-Unis Stevens-Offenhauser,
min 4 s 265
(vitesse moyenne : 225,361 km/h)
Record du tour en course États-Unis Bill Vukovich,
États-Unis Kurtis Kraft-Offenhauser,
min 3 s 67
(vitesse moyenne : 227,467 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1955 (XXXIXth Indianapolis Motor Sweepstakes), courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le lundi 30 mai 1955, ont été remportés par le pilote américain Bob Sweikert sur une Kurtis Kraft-Offenhauser.

L'épreuve comptait pour le championnat national américain (AAA) mais également pour le championnat du monde des pilotes, dont elle constituait la quarante-quatrième épreuve et la troisième manche de la saison.

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde[modifier | modifier le code]

Depuis 1950, les 500 miles d'Indianapolis, traditionnelle épreuve de l'AAA qui se court suivant une réglementation proche de l'ancienne formule internationale, font également partie du championnat du monde des conducteurs. Cependant, cette année encore, seuls les spécialistes américains y sont présents, les constructeurs et pilotes de F1 boycottant généralement cette course. La Scuderia Ferrari avait toutefois tenté l'expérience en 1952 avec Alberto Ascari, sans succès. Quatre jours avant l'édition 1955 des 500 Miles, Ascari, qui était un des principaux animateurs du championnat du monde, a été victime d'un accident mortel sur le circuit de Monza, alors qu'il essayait une Ferrari 750 Sport[1].

Le circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indianapolis Motor Speedway.

Inauguré en 1909, le circuit d'Indianapolis est situé dans la ville de Speedway (Indiana). Son tracé rectangulaire comporte quatre virages à gauche, tous relevés et à rayon constant. Initialement constitué de graviers, le revêtement de la piste est composé de portions en Tarmac et d’autres en briques rouges. La largeur de la piste est comprise entre seize et vingt mètres[2]. Malgré son dessin très simple, Indianapolis est un circuit très sélectif, les courbes se négociant à très haute vitesse. En 1954, Jack McGrath s'y était qualifié à près de 227 km/h de moyenne.

Contrairement aux Grands Prix européens, le départ est de type lancé, après un tour accompli derrière la voiture de sécurité (cette année une Chevrolet Bel Air Convertible).

Pace Car 1955
La Chevrolet Bel Air, voiture de sécurité de l'édition 1955 des 500 miles.

Monoplaces en lice[modifier | modifier le code]

La piste d'Indianapolis ne comportant que des virages à gauche, les monoplaces engagées sont préparées spécialement à cet effet et leur moteur est décentré à gauche du châssis ; les pneus sont profilés pour les virages à gauche[2]. Le constructeur le plus représenté est Kurtis Kraft, vainqueur des éditions 1950, 1951, 1953 et 1954. Quant au moteur, presque tous les concurrents utilisent le bloc 4 cylindres Offenhauser (4500 cm3, 320 chevaux à 5200 tr/min[3]). Le règlement permet l'utilisation de moteurs 3 litres à compresseur, mais le nombre de voitures ainsi équipées est très faible.

Coureurs inscrits[modifier | modifier le code]

Liste des pilotes inscrits[4],[5]
no  Pilote Écurie Monoplace (nom officiel) Constructeur Châssis Moteur Pneumatiques
1 États-Unis Jimmy Bryan Dean Van Lines Dean Van Lines Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
3 États-Unis Jack McGrath Jack Hinkle Hinkle Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
4 États-Unis Bill Vukovich Lindsey Hopkins Hopkins Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
5 États-Unis Jimmy Reece Emmet Malloy Malloy Spl. Pankratz Pankratz D Offenhauser L4 F
6 États-Unis Bob Sweikert John Zink John Zink Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
7 États-Unis Bob Christie Dean Van Lines Dean Van Lines Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Dodge V8 F
8 États-Unis Sam Hanks Jones & Maley Cars Jones & Maley Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
9 États-Unis Johnnie Parsons
États-Unis Spider Webb
Ed Walsh Bardahl Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
10 États-Unis Tony Bettenhausen
États-Unis Paul Russo
H.A. Chapman Chapman Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
12 États-Unis Don Freeland Bob Estes Bob Estes Spl. Phillips Phillips Offenhauser L4 F
14 États-Unis Fred Agabashian Federal Engineering Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
15 États-Unis Jimmy Davies Pat Clancy Bardhal Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
16 États-Unis Johnnie Parsons Trio Brass Foundry Trio Brass Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
18 États-Unis Troy Ruttman Novi Racing Novi Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Novi L8s F
19 États-Unis Andy Linden Joseph Massaglia Massaglia Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
21 États-Unis Paul Russo Wolcott Fuel Injection Wolcott Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4s F
22 États-Unis Cal Niday D-A Lubricants Racing D-A Lubricants Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
23 États-Unis Jerry Hoyt Jim Robbins Jim Robbins Spl. Stevens Stevens Offenhauser L4 F
24 États-Unis Len Duncan Ray Brady Ray Brady Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
25 États-Unis Ed Elisian Lutes Truck Parts Lutes Truck Parts Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
27 États-Unis Rodger Ward E.R. Casale Aristo Blue Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
28 États-Unis Gene Hartley Commercial Motor Freight Commercial Motor Freight Spl. Ewing Ewing D Offenhauser L4 F
29 États-Unis Pat O’Connor Ansted Rotary Ansted Rotary Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500D Offenhauser L4 F
31 États-Unis Keith Andrews John McDaniel John McDaniel Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
32 États-Unis Jiggs Peters Lee Glessner Lee Glessner Spl. Scopa Scopa Offenhauser L4 F
33 États-Unis Jim Rathmann Californian Muffler Belond-Miracle Power Spl. Epperly Epperly Indy Roadster Offenhauser L4 F
36 États-Unis Tony Bonadies Duke Donaldson Duke Donaldson Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
37 États-Unis Eddie Russo Dr. Sabourin Dr. Sabourin Spl. Pawl Pawl Offenhauser L4 F
39 États-Unis Johnny Boyd Chapman Root Sumar Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500D Offenhauser L4 F
41 États-Unis Chuck Weyant Federal Engineering Federal Engineering Detroit Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
42 États-Unis Al Keller Sam Traylor Offy Sam Traylor Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 2000 Offenhauser L4 F
44 États-Unis Johnny Thomson Peter Schmidt Schmidt Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
48 États-Unis Jimmy Daywalt Chapman Root Sumar Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
49 États-Unis Ray Crawford Ray Crawford Crawford Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
61 États-Unis Russ Klar Ray Brady Ray Brady Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
64 États-Unis Leroy Warriner Ansted Rotary Ansted Rotary Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500A Offenhauser L4 F
68 États-Unis Ed Elisian Westwood Gauge Pete Wales Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 4000 Offenhauser L4 F
69 États-Unis Ernie McCoy LaVilla LaVilla Spl. Templeton Templeton D Offenhauser L4 F
71 États-Unis Al Herman T.W. & W.T. Martin Martin Bros Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft Offenhauser L4 F
72 États-Unis Bill Homeier Ernest Ruiz Travelon Trailer Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
73 États-Unis Len Duncan Lee Elkins McNamara Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
74 États-Unis Elmer George Walmotor Walmotor Spl. Schroeder Schroeder Offenhauser L4 F
76 États-Unis Johnny Kay Leitenberger Leitenberger Spl. Silnes Silnes Offenhauser L4 F
77 États-Unis Bill Homeier
États-Unis Walt Faulkner
Merz Engineering Merz Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
78 États-Unis George Tichenor Lindsey Hopkins Motor Racer Spl. Lesovsky Lesovsky Offenhauser L4 F
81 États-Unis Shorty Templeman Pete Salemi Central Excavating Spl. Trevis Trevis Offenhauser L4 F
83 États-Unis Eddie Johnson Kalamazoo Sports McNamara Spl. Trevis Trevis Offenhauser L4 F
88 États-Unis Manny Ayulo Peter Schmidt Peter Schmidt Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F
89 États-Unis Pat Flaherty Dunn Engineering Dunn Engineering Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500B Offenhauser L4 F
93 États-Unis Danny Kladis Roy McKay Roy McKay Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 3000 Offenhauser L4 F
98 États-Unis Duane Carter JC Agajanian Agajanian Spl. Kuzma Kuzma Indy Roadster Offenhauser L4 F
99 États-Unis Art Cross Murrell Belanger Belanger Motors Spl. Kurtis Kraft Kurtis Kraft 500C Offenhauser L4 F

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les essais qualificatifs sont prévus les deux week-ends du 14/15 et 21/22 mai. Pour les qualifications, les pilotes sont chronométrés sur 4 tours lancés (10 miles). Le premier jour, déterminant les premières positions de la grille de départ, est appelé "Pole Day", les pilotes se qualifiant les jours suivants ne pouvant prétendre aux premières places.

Le samedi 14 mai, les concurrents tardent à s'élancer, à cause de vents violents balayant la piste. Ce n'est que dans la dernière demi-heure que les pilotes peuvent tourner dans des conditions normales, et seuls Jerry Hoyt et Tony Bettenhausen parviennent à se qualifier, Hoyt obtenant la pole position à 140,045 mph de moyenne (225,381 km/h).

Le dimanche, le vent est tombé et de nombreux pilotes prennent la piste. Malgré des conditions bien meilleures, seuls six pilotes se qualifient ce deuxième jour, beaucoup ayant renoncé avant la fin des quatre tours, estimant leur performance insuffisante. C'est Jack McGrath qui s'est montré le plus rapide, battant son record de l'année précédente, ayant bouclé ses quatre tours à la moyenne de 142,580 mph (229,460 km/h). Il a également pulvérisé le record de la piste, son meilleur tour ayant été effectué à la moyenne de 143,793 mph (231,412 km/h). Sa performance est malheureusement assombrie par l'accident de Manny Ayulo, survenu en fin de journée, et causé par une défaillance dans la direction. Relevé inconscient, le pilote succombera à ses blessures le lendemain[6].

Le second week-end de qualification est très disputé, vingt-cinq places restant à pourvoir. Le samedi, douze pilotes obtiennent une place sur la grille, le plus rapide étant Cal Niday qui a bouclé ses quatre tours à la moyenne de 140,302 mph (225,794 km/h). Le dimanche matin, il pleut et personne ne tourne, alors que treize pilotes doivent encore se qualifier. L'après-midi, la piste s'assèche, et permet de compléter la grille de départ, bien que certains pilotes n'aient pu bénéficier de conditions optimales (seulement 134 mph pour le dernier qualifié).

Résultats des qualifications – Séance du 14 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 23 États-Unis Jerry Hoyt Stevens 140,045 mph (225,381 km/h) 4 min 17 s 06
2 10 États-Unis Tony Bettenhausen Kurtis Kraft 139,985 mph (225,284 km/h) 4 min 17 s 17 + 0 s 11
Résultats des qualifications – Séance du 15 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 3 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft 142,580 mph (229,460 km/h) 4 min 12 s 49
2 14 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft 141,933 mph (228,420 km/h) 4 min 13 s 64 + 1 s 15
3 4 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 141,071 mph (227,032 km/h) 4 min 15 s 19 + 2 s 70
4 8 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft 140,187 mph (225,609 km/h) 4 min 16 s 80 + 4 s 31
5 77 États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft 139,762 mph (224,926 km/h) 4 min 17 s 58 + 5 s 09
6 19 États-Unis Andy Linden Kurtis Kraft 139,098 mph (223,857 km/h) 4 min 18 s 81 + 6 s 32
Résultats des qualifications – Séance du 21 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 22 États-Unis Cal Niday Kurtis Kraft 140,302 mph (225,794 km/h) 4 min 16 s 59
2 15 États-Unis Jimmy Davies Kurtis Kraft 140,274 mph (225,750 km/h) 4 min 16 s 64 + 0 s 05
3 1 États-Unis Jimmy Bryan Kuzma 140,160 mph (225,565 km/h) 4 min 16 s 85 + 0 s 26
4 89 États-Unis Pat Flaherty Kurtis Kraft 140,149 mph (225,547 km/h) 4 min 16 s 87 + 0 s 28
5 37 États-Unis Eddie Russo Pawl 140,116 mph (225,495 km/h) 4 min 16 s 93 + 0 s 34
6 6 États-Unis Bob Sweikert Kurtis Kraft 139,996 mph (225,302 km/h) 4 min 17 s 15 + 0 s 56
7 5 États-Unis Jimmy Reece Pankratz 139,991 mph (225,293 km/h) 4 min 17 s 16 + 0 s 57
8 71 États-Unis Al Herman Kurtis Kraft 139,811 mph (225,004 km/h) 4 min 17 s 49 + 0 s 90
9 48 États-Unis Jimmy Daywalt Kurtis Kraft 139,416 mph (224,368 km/h) 4 min 18 s 22 + 1 s 63
10 98 États-Unis Duane Carter Kuzma 139,330 mph (224,229 km/h) 4 min 18 s 38 + 1 s 79
11 29 États-Unis Pat O’Connor Kurtis Kraft 139,195 mph (224,013 km/h) 4 min 18 s 63 + 2 s 04
12 33 États-Unis Jim Rathmann Epperly 138,707 mph (223,227 km/h) 4 min 19 s 54 + 2 s 95
Résultats des qualifications – Séance du 22 mai
Pos. no  Pilote Voiture Moyenne Temps (4 tours) Écart
1 12 États-Unis Don Freeland Phillips 139,866 mph (225,092 km/h) 4 min 17 s 39
2 42 États-Unis Al Keller Kurtis Kraft 139,551 mph (224,586 km/h) 4 min 17 s 97 + 0 s 58
3 49 États-Unis Ray Crawford Kurtis Kraft 139,206 mph (224,030 km/h) 4 min 18 s 61 + 1 s 22
4 99 États-Unis Art Cross Kurtis Kraft 138,750 mph (223,296 km/h) 4 min 19 s 46 + 2 s 07
5 41 États-Unis Chuck Weyant Kurtis Kraft 138,063 mph (222,191 km/h) 4 min 20 s 75 + 3 s 36
6 39 États-Unis Johnny Boyd Kurtis Kraft 136,981 mph (220,450 km/h) 4 min 22 s 81 + 5 s 42
7 16 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft 136,809 mph (220,173 km/h) 4 min 23 s 14 + 5 s 75
8 31 États-Unis Keith Andrews Schroeder 136,049 mph (218,950 km/h) 4 min 24 s 61 + 7 s 22
9 68 États-Unis Ed Elisian Kurtis Kraft 135,333 mph (217,798 km/h) 4 min 26 s 01 + 8 s 62
10 27 États-Unis Rodger Ward Kuzma 135,049 mph (217,340 km/h) 4 min 26 s 57 + 9 s 18
11 81 États-Unis Shorty Templeman Trevis 135,014 mph (217,283 km/h) 4 min 26 s 64 + 9 s 25
12 83 États-Unis Eddie Johnson Trevis 134,449 mph (216,374 km/h) 4 min 27 s 76 + 10 s 37
13 44 États-Unis Johnny Thomson Kuzma 134,113 mph (215,834 km/h) 4 min 28 s 43 + 11 s 04

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ de la course et résultats des qualifications[6]
1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
États-Unis
Jerry Hoyt
Stevens
140,045 mph
(225,381 km/h)
États-Unis
Tony Bettenhausen
Kurtis Kraft
139,985 mph
(225,284 km/h)
États-Unis
Jack McGrath
Kurtis Kraft
142,580 mph
(229,460 km/h)
2e ligne Pos. 4 Pos. 5 Pos. 6
États-Unis
Fred Agabashian
Kurtis Kraft
141,933 mph
(228,420 km/h)
États-Unis
Bill Vukovich
Kurtis Kraft
141,071 mph
(227,032 km/h)
États-Unis
Sam Hanks
Kurtis Kraft
140,187 mph
(225,609 km/h)
3e ligne Pos. 7 Pos. 8 Pos. 9
États-Unis
Walt Faulkner
Kurtis Kraft
139,762 mph
(224,926 km/h)
États-Unis
Andy Linden
Kurtis Kraft
139,098 mph
(223,857 km/h)
États-Unis
Cal Niday
Kurtis Kraft
140,302 mph
(225,794 km/h)
4e ligne Pos. 10 Pos. 11 Pos. 12
États-Unis
Jimmy Davies
Kurtis Kraft
140,274 mph
(225,750 km/h)
États-Unis
Jimmy Bryan
Kuzma
140,160 mph
(225,565 km/h)
États-Unis
Pat Flaherty
Kurtis Kraft
140,149 mph
(225,547 km/h)
5e ligne Pos. 13 Pos. 14 Pos. 15
États-Unis
Eddie Russo
Pawl
140,116 mph
(225,495 km/h)
États-Unis
Bob Sweikert
Kurtis Kraft
139,996 mph
(225,302 km/h)
États-Unis
Jimmy Reece
Pankratz
139,991 mph
(225,293 km/h)
6e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
États-Unis
Al Herman
Kurtis Kraft
139,811 mph
(225,004 km/h)
États-Unis
Jimmy Daywalt
Kurtis Kraft
139,416 mph
(224,368 km/h)
États-Unis
Duane Carter
Kuzma
139,330 mph
(224,229 km/h)
7e ligne Pos. 19 Pos. 20 Pos. 21
États-Unis
Pat O’Connor
Kurtis Kraft
139,195 mph
(224,013 km/h)
États-Unis
Jim Rathmann
Epperly
138,707 mph
(223,227 km/h)
États-Unis
Don Freeland
Phillips
139,866 mph
(225,092 km/h)
8e ligne Pos. 22 Pos. 23 Pos. 24
États-Unis
Al Keller
Kurtis Kraft
139,551 mph
(224,586 km/h)
États-Unis
Ray Crawford
Kurtis Kraft
139,206 mph
(224,030 km/h)
États-Unis
Art Cross
Kurtis Kraft
138,750 mph
(223,296 km/h)
9e ligne Pos. 25 Pos. 26 Pos. 27
États-Unis
Chuck Weyant
Kurtis Kraft
138,063 mph
(222,191 km/h)
États-Unis
Johnny Boyd
Kurtis Kraft
136,981 mph
(220,450 km/h)
États-Unis
Johnnie Parsons
Kurtis Kraft
136,809 mph
(220,173 km/h)
10e ligne Pos. 28 Pos. 29 Pos. 30
États-Unis
Keith Andrews
Schroeder
136,049 mph
(218,950 km/h)
États-Unis
Ed Elisian
Kurtis Kraft
135,333 mph
(217,798 km/h)
États-Unis
Rodger Ward
Kuzma
135,049 mph
(217,340 km/h)
11e ligne Pos. 31 Pos. 32 Pos. 33
États-Unis
Shorty Templeman
Trevis
135,014 mph
(217,283 km/h)
États-Unis
Eddie Johnson
Trevis
134,449 mph
(216,374 km/h)
États-Unis
Johnny Thomson
Kuzma
134,113 mph
(215,834 km/h)

La pole a été réalisée par Jerry Hoyt à la moyenne de 140,040 mph (225,373 km/h). Le meilleur temps des qualifications est à mettre au crédit de Jack McGrath avec une moyenne de 142,580 mph (229,460 km/h). N'ayant pas participé à la première séance qualificative, McGrath s'élança de la troisième position.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le jour de la course, le temps est frais et venteux. À la fin du tour de lancement, Jack McGrath prend la tête et s'extrait du premier virage devant Tony Bettenhausen, Jerry Hoyt et Fred Agabashian. Cinquième, Bill Vukovich dépasse Agabashian, puis s'empare de la troisième place au détriment de Hoyt à la fin du premier tour. Au suivant, il dépasse Bettenhausen et prend le sillage de McGrath. Roues dans roues, les deux hommes de tête se détachent du reste du peloton. Au quatrième tour, Vukovich s'empare du commandement de la course. Il tente alors de décrocher son adversaire, mais McGrath ne cède pas un pouce de terrain. Trente tours durant, ces deux pilotes se livrent une lutte sans merci, échangeant leurs positions à six reprises ! Vukovich finit par avoir le dernier mot, McGrath finissant par lâcher prise aux environs du quarantième tour. Au quart de la course, alors que la moyenne de Vukovich est supérieure à 220 km/h, McGrath compte environ vingt secondes de retard. Les poursuivants, emmenés par Bob Sweikert et Jimmy Bryan qui se disputent la troisième place, sont nettement distancés. Peu après, McGrath effectue son premier ravitaillement, mais au moment de repartir il ne peut relancer sa machine, allumage défaillant ; c'est l'abandon pour l'adversaire principal de Vukovich. Celui-ci dispose désormais d'une très confortable avance sur Bryan et Sweikert. Mais alors qu'il entame son cinquante-septième tour, un incident va bouleverser la course : Rodger Ward, qui compte trois tours de retard, perd le contrôle de sa monoplace, qui après avoir heurté le mur à deux reprises, s'immobilise en travers de la piste. Al Keller, qui le suivait de près, tente de passer dans l'herbe pour l'éviter ; après une terrible embardée, sa voiture revient sur piste et heurte celle de Johny Boyd, au moment ou survient Vukovich, à environ 240 km/h. Voulant éviter les voitures en perdition, il donne un brutal coup de volant, mais ne peut maîtriser sa monoplace qui escalade la barrière de protection et se retourne sur son pilote. Juste derrière, Ed Elisian parvient à s'arrêter en catastrophe. Il se précipite pour porter secours à Vukovich, mais le champion américain, crâne fracturé, n'a pas survécu au terrible choc. Il disparaît alors qu'il était en passe de devenir le premier pilote à remporter une troisième victoire consécutive sur cette piste. Choqué, Elisian renonce à la course.

L'épreuve est alors neutralisée, les concurrents accomplissant une quinzaine de tours derrière la voiture de sécurité. Beaucoup en profitent pour ravitailler et changer de pneumatiques. Bettenhausen se fait remplacer par Paul Russo. Lorsque après une demi-heure la lumière verte libère les pilotes, Bryan occupe la tête de la course devant Sweikert. Tous deux ont une confortable avance sur le reste du peloton, emmené par Art Cross. Bryan se maintient à la première place jusqu'au quatre-vingt-huitième tour, puis se met à ralentir, pompe à essence défaillante. Il s'arrête alors au stand pour tenter de la faire réparer, mais la pompe refuse tout service et il abandonne. Dès lors, Sweikert, qui possède environ une minute d'avance sur Cross, se contente de gérer son avance, économisant carburant et pneus. Il effectue son second ravitaillement aux deux tiers de l'épreuve, laissant momentanément le commandement à Cross et Freeland qui ont retardé le leur. Lorsque ceux-ci ravitaillent à leur tour, il reprend la tête de la course. L'arrêt de Cross a été plus long que celui de Freeland, et celui-ci occupe désormais la seconde place. Cross le rattrape peu après et reprend la seconde place au cent-soixante-cinquième tour, mais va devoir abandonner trois boucles plus tard, moteur hors d'usage. Freeland retrouve la seconde place, devant O'Connor, mais dix tours plus tard il abandonne également, transmission cassée. O'Connor occupe désormais la seconde place, à plus de deux minutes de Sweikert qui a course gagnée. Il précède Bettenhausen, qui a repris la volant à Russo lors du second ravitaillement. Alors que les positions semblent désormais acquises et qu'il reste moins de dix tours à parcourir, O'Connor s'arrête au stand, pompe à injection défaillante : le remplacement va prendre plus de quatre minutes et lui faire perdre six places ! Sweikert remporte l'épreuve avec près de trois minutes d'avance sur Bettenhausen. Auteur d'une belle remontée, Jimmy Davies termine à la troisième place.

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, troisième, cinquième, dixième, vingtième, trentième, quarantième, soixantième, quatre-vingtième, centième, cent-vingtième, cent-quarantième, cent-soixantième et cent-quatre-vingtième tours[7].

Classement final[modifier | modifier le code]

La Kurtis Kraft-Offenhauser de Bob Sweikert, victorieuse de l'édition 1955 des 500 miles d'Indianapolis.
La Kurtis-Offenhauser amenée par Jimmy Davies à la 3e place finale de la course.
# No Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Points
1 6 États-Unis Bob Sweikert Kurtis Kraft-Offenhauser 200 3 h 53 min 59 s 53 8
2 10 États-Unis Tony Bettenhausen
États-Unis Paul Russo
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 2 min 43 s 56 3
3
3 15 États-Unis Jimmy Davies Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 3 min 32 s 36 4
4 44 États-Unis Johnny Thomson Kuzma-Offenhauser 200 + 3 min 38 s 91 3
5 77 États-Unis Walt Faulkner
États-Unis Bill Homeier
Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 5 min 17 s 17 1
1
6 19 États-Unis Andy Linden Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 5 min 57 s 94
7 71 États-Unis Al Herman (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 6 min 24 s 24
8 29 États-Unis Pat O'Connor Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 6 min 41 s 60
9 48 États-Unis Jimmy Daywalt Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 7 min 09 s 81
10 89 États-Unis Pat Flaherty Kurtis Kraft-Offenhauser 200 + 7 min 46 s 54
11 98 États-Unis Duane Carter Kuzma-Offenhauser 197 + 3 tours
12 41 États-Unis Chuck Weyant (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 196 + 4 tours
13 83 États-Unis Eddie Johnson Trevis-Offenhauser 196 + 4 tours
14 33 États-Unis Jim Rathmann Epperly-Offenhauser 191 + 9 tours
15 12 États-Unis Don Freeland Phillips-Offenhauser 178 Transmission
16 22 États-Unis Cal Niday Kurtis Kraft-Offenhauser 170 Accident
17 99 États-Unis Art Cross Kurtis Kraft-Offenhauser 168 Moteur
18 81 États-Unis Shorty Templeman (R) Trevis-Offenhauser 142 Transmission
19 8 États-Unis Sam Hanks Kurtis Kraft-Offenhauser 134 Transmission
20 31 États-Unis Keith Andrews (R) Schroeder-Offenhauser 120 Pompe à essence
21 16 États-Unis Johnnie Parsons Kurtis Kraft-Offenhauser 119 Magnéto
22 37 États-Unis Eddie Russo (R) Pawl-Offenhauser 112 Allumage
23 49 États-Unis Ray Crawford (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 111 Moteur
24 1 États-Unis Jimmy Bryan Kuzma-Offenhauser 90 Pompe à essence
25 4 États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft-Offenhauser 56 Accident mortel 1
26 3 États-Unis Jack McGrath Kurtis Kraft-Offenhauser 54 Magnéto
27 42 États-Unis Al Keller (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 54 Accident
28 27 États-Unis Rodger Ward Kuzma-Offenhauser 53 Accident
29 39 États-Unis Johnny Boyd (R) Kurtis Kraft-Offenhauser 53 Accident
30 68 États-Unis Ed Elisian Kurtis Kraft-Offenhauser 53 Retrait volontaire
31 23 États-Unis Jerry Hoyt Stevens-Offenhauser 40 Fuite d'huile
32 14 États-Unis Fred Agabashian Kurtis Kraft-Offenhauser 39 Sortie de piste
33 5 États-Unis Jimmy Reece Pankratz-Offenhauser 10 Moteur

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Al Herman.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : États-Unis Jerry Hoyt en 1 min 04 s 265 lors de la première séance de qualification (quatre tours en 4 min 17 s 06 - vitesse moyenne : 225,361 km/h).
  • Meilleur temps des qualifications établi lors de la deuxième séance par États-Unis Jack McGrath en min 3 s 122 (quatre tours en 4 min 13 s 49 - vitesse moyenne : 229,441 km/h).
  • Meilleur tour en course : États-Unis Bill Vukovich en 1 min 03 s 67 (vitesse moyenne : 227,467 km/h) au vingt-septième tour.

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)
  • Le règlement permet aux pilotes de se relayer sur une même voiture, les points éventuellement acquis étant alors partagés. En Argentine, González, Farina et Trintignant marquent chacun deux points pour leur deuxième place, Farina, Trintignant et Maglioli marquent chacun un point un tiers pour leur troisième place, Herrmann, Kling et Moss marquent chacun un point pour leur quatrième place. Fait exceptionnel, Farina et Trintignant cumulent les points des deuxième et troisième places. À Monaco, Behra et Perdisa marquent chacun deux points pour leur troisième place. À Indianapolis, Bettenhausen et Russo marquent chacun trois points pour leur seconde place, Faulkner et Homeier chacun un point pour leur cinquième place.
  • Sur onze épreuves qualificatives prévues pour le championnat du monde 1955, sept seront effectivement courues, les Grands Prix de France (programmé le 3 juillet), d'Allemagne (programmé le 31 juillet), de Suisse (programmé le 21 août) et d'Espagne (programmé le 23 octobre) ayant été annulés[6].
Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Argentine
ARG
Drapeau : Monaco
MON
États-Unis
500
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : Pays-Bas
NL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Allemagne
ALL
Drapeau : Suisse
SUI
Drapeau : Italie
ITA
Drapeau : Espagne
ESP
1 Drapeau : France Maurice Trintignant Ferrari 11,33 3,33 8 -
2 Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio Mercedes-Benz 10 9* 1* -
3 États-Unis Bob Sweikert Kurtis Kraft 8 - - 8
4 Drapeau : Italie Giuseppe Farina Ferrari 6,33 3,33 3 -
5 Drapeau : Italie Eugenio Castellotti Lancia 6 - 6 -
6 États-Unis Jimmy Davies Kurtis Kraft 4 - - 4
7 États-Unis Tony Bettenhausen Kurtis Kraft 3 - - 3
États-Unis Paul Russo Kurtis Kraft 3 - - 3
États-Unis Johnny Thomson Kuzma 3 - - 3
10 Drapeau : Argentine José Froilán González Ferrari 2 2 - -
Drapeau : France Jean Behra Maserati 2 - 2 -
Drapeau : Italie Cesare Perdisa Maserati 2 - 2 -
Drapeau : Argentine Roberto Mieres Maserati 2 2 - -
Drapeau : Italie Luigi Villoresi Lancia 2 - 2 -
15 Drapeau : Italie Umberto Maglioli Ferrari 1,33 1,33 - -
16 Drapeau : Allemagne Hans Herrmann Mercedes-Benz 1 1 - -
Drapeau : Allemagne Karl Kling Mercedes-Benz 1 1 - -
Drapeau : Royaume-Uni Stirling Moss Mercedes-Benz 1 1 - -
États-Unis Walt Faulkner Kurtis Kraft 1 - - 1
États-Unis Bill Homeier Kurtis Kraft 1 - - 1
États-Unis Bill Vukovich Kurtis Kraft 1 - - 1*

À noter[modifier | modifier le code]

  • Lors de la seconde journée d'essais, accident mortel de Manny Ayulo.
  • Au 57e tour de course, accident mortel de Bill Vukovich, alors largement en tête de l'épreuve, lors d'une collision générale provoquée par un pilote attardé.
  • 1re victoire pour Bob Sweikert dans le cadre du championnat du monde de Formule 1.
  • 5e victoire pour Kurtis Kraft en tant que constructeur dans le cadre du championnat du monde de Formule 1.
  • 6e victoire pour Offenhauser en tant que motoriste dans le cadre du championnat du monde de Formule 1.
  • Voitures copilotées :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Karl Ludvigsen, Alberto Ascari - Ferrari’s first double champion, Haynes Publishing,‎ , 208 p. (ISBN 1-85960-680-6)
  2. a et b L'année automobile 1955-1956 - éditeur : Edita S.A., Lausanne
  3. L'année automobile 1954-1955 - éditeur : Edita S.A., Lausanne
  4. (en) David Hayhoe et David Holland, Grand Prix data book, Duke Marketing Ltd,‎ , 567 p. (ISBN 0 9529325 0 4)
  5. (en) Bruce Jones, The complete Encyclopedia of Formula One, Colour Library Direct,‎ , 647 p. (ISBN 1-84100-064-7)
  6. a, b et c (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ , 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)
  7. Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ , 882 p.

Sources[modifier | modifier le code]