Église Santa Maria della Misericordia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santa Maria della Misericordia
Image illustrative de l'article Église Santa Maria della Misericordia
Façade de l'Église Santa Maria della Misericordia
Présentation
Nom local Chiesa dell'Abbazia della Misericordia
Culte Catholique romain,déconsacrée
Type Église
Début de la construction 936
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Commune Venise
Coordonnées 45° 26′ 38″ N 12° 20′ 07″ E / 45.443875, 12.335164 ()45° 26′ 38″ Nord 12° 20′ 07″ Est / 45.443875, 12.335164 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santa Maria della Misericordia

Santa Maria della Misericordia est une église catholique déconsacrée de Venise, en Italie, le long du Canale della Misericordia.

Description[modifier | modifier le code]

Intérieur[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L'église[modifier | modifier le code]

Vierge à l'enfant de Clemente Moli

Bâtie en 936 comme église d'abbaye, elle fut d'abord nommée Santa Maria di Val Verde (du nom original de l'île sur laquelle elle fut construite, aussi appelé du seul Cesare dei Giulii, dit Andreardo, ou de la famille Giulia et Moro). En 1348, tous les moines moururent de la peste, tandis que l'abbé survivant mourut en 1369 laissant le patronage perpétuel de l'église à Luca Moro et ses descendants.

L'église fut agrandie au XIIIe siècle et la façade dessinée par l'architecte bolognais Clemente Moli, fut ajoutée lors de la reconstruction en 1651-59, financée par le philosophe Gasparo Moro, dont le buste sculpté par Moli figure au-dessus de la porte. Moli sculpta aussi les figures allégoriques de chaque côté de la porte et la Vierge et l'enfant sur le fronton segmentaire avec l’inscription MAT. DÑI/IKS. XPS.

Le couvent étant dans un triste état et effondré, il a été démoli au début du XIXe siècle. L'église a échappé à la suppression pendant la période napoléonienne, mais était dans un mauvais état lorsqu'elle a été prise en main en 1828 par l'abbé Pietro Pianton qui a réussi à rétablir une partie de son état d'origine. Le patriarche Domenico Agostini acheta le bâtiment en 1844, afin d'éviter qu'il ne devienne une église évangélique. Après sa mort en 1864, le travail de Pianton fut annihilé. La famille Mor-Lin racheta l'église et dispersa les œuvres d'art acquis. L'église ferma en 1868, mais rouvrira au début du XXe siècle. La dernière messe y fut célébrée le 17 août 1967.

La Scuola[modifier | modifier le code]

Église Santa Maria della Misericordia et la Scuola vecchia della Misericordia


L'ancienne Scuola della Misericordia pour sa part fut construite pour la confrérie de la Miséricorde dans la première moitié du XVe siècle par la famille Bon. Elle avait un arc gothique avec un grand relief de la Madonna della Misericordia attribué à Bartolomeo Bon. L'arche fut démolie en 1612 et le relief se trouve maintenant dans le Victoria and Albert Museum à Londres. En 1583, la Confrérie fut transférée vers la nouvelle Scuola, édifice gothique immense et inachevée à l'autre bout du pont. L'ancienne Scuola devint un hospice et en 1643 maison de guilde des tisserands de vêtements en soie. Elle fut ensuite utilisée comme théâtre et maintenant le complexe est utilisé comme un centre de restauration d'art.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le 9 juin 1611, le prieur Girolamo Savina, auteur d'une célèbre chronique appelée Cronaca Savina, fut assassiné alors qu'il célébrait la messe par un moine qui avait empoisonné le vin de communion.
  • L'église apparaît dans le film Moonraker et dans Nosferatu, Klaus Kinski fait ici la fête sur une victime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]