Zsa Zsa Gábor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabor.
Zsa Zsa Gabor
Description de cette image, également commentée ci-après

Zsa Zsa Gabor en 1955.

Nom de naissance Sári Gábor
Naissance
Flag of Austria-Hungary (1869-1918).svg Budapest (Autriche-Hongrie)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Drapeau de Hongrie Hongroise
Décès (à 99 ans)
Los Angeles (Californie)
Profession Actrice
Films notables Lili
Moulin rouge

Zsa Zsa Gabor (prononcé en anglais : [ʒɑːʒɑː gɑːbɔr, gəˈbɔr]), née Sári Gábor le à Budapest et morte le à Los Angeles, est une actrice américaine d'origine hongroise[note 1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Sári Gábor naît le 6 février 1917[1],[2] à Budapest, d'une famille juive de la bourgeoisie hongroise. Elle fait, très jeune, ses débuts à Vienne au Théâtre An der Wien dans l'opérette Der singende Traum.

Carrière[modifier | modifier le code]

Zaza Gabor dans Lili (1953).
Zsa Zsa Gabor et Porfirio Rubirosa Ariza, vers 1954.

En 1936, elle est élue Miss Hongrie[3]puis, poussée par sa mère Jolie Gabor (en), elle vient tenter sa chance à Hollywood.

Mais ce n'est que dans les années 1950, alors mariée à l'acteur George Sanders, qu'elle commence réellement sa carrière en apparaissant dans un show télévisé, Bachelor's Haven[4], qui la propulse sur le devant de la scène. Mervyn LeRoy lui donne un rôle dans la comédie musicale Les Rois de la couture (1952). Elle enchaîne avec plusieurs films, souvent en guest star (vedette invitée) : Cinq mariages à l'essai d'Edmund Goulding (1952) où elle partage l'affiche avec Ginger Rogers et Marilyn Monroe, Lili (1953) de Charles Walters où elle joue face à Leslie Caron,. Elle a aussi un petit rôle dans La Soif du mal (Touch of Evil) de Orson Welles (1958) [5]et surtout Moulin Rouge (1952) de John Huston[6]. En Europe où elle est très populaire pour sa vie privée, elle joue avec Fernandel dans L'Ennemi public nº 1 d'Henri Verneuil[7] et dans Sang et Lumières avec Daniel Gélin[8].

Elle est la vedette du film Queen of Outer Space (en) (1958), dont l'action se passe sur la planète Vénus. Elle reçoit en 1958 le Golden Globe de l'actrice la plus glamour (sensualité, charme). Dans les années 1960, elle apparaît davantage dans les shows télévisés que sur le grand écran. On la voit sur scène à Broadway dans les années 1970 dans 40 Carats, L'esprit s'amuse de Noel Coward ou Arsenic et vieilles dentelles

Zsa Zsa Gábor reste connue pour son style flamboyant, son goût pour les bijoux et le luxe et ses nombreux mariages. Légende hollywoodienne, elle était connue « autant pour sa vie sentimentale que sa carrière cinématographique[9] ».

Mariages[modifier | modifier le code]

Zsa Zsa Gabor a été mariée neuf fois, elle a divorcé sept fois et un de ses mariages a été annulé :

  1. 1937-1941 : Burhan Asaf Belge, un journaliste et diplomate turc.
  2. 1942-1947 : Conrad Hilton, fondateur des hôtels Hilton, de qui elle a une fille, Constance Francesca Hilton (1947-2015).
  3. 1949-1954 : George Sanders qui épousera plus tard sa sœur Magda Gabor.
  4. 1962-1966 : Herbert Hutner (en).
  5. 1966-1967 : Joshua S. Cosden, Jr.
  6. 1975-1976 : Jack Ryan (en) ; il avait participé à la conception de la poupée Barbie.
  7. 1976-1983 : Michael O'Hara.
  8. 1983-1983 : Felipe de Alba (en) (annulation dès le lendemain du mariage) ; né en 1924, mort le 15 novembre 2005.
  9. 1986-2016 : Frédéric Prinz von Anhalt, prince allemand non reconnu, né en 1943 ; il a indiqué qu'il était peut-être le père de Dannielynn Birkhead-Smith (née en 2006), la fille d'Anna Nicole Smith (1967 - 2007). Cette paternité a été infirmée par des tests ADN.

Elle affirme que son premier amant était Atatürk et avoir eu des liaisons avec Sean Connery et Frank Sinatra, précisant toutefois avoir refusé les avances de John F. Kennedy, Elvis Presley, John Huston et Henry Fonda[10].

Parenté[modifier | modifier le code]

Zsa Zsa Gabor est la sœur de Magda Gabor (1915-1997) et d'Eva Gabor (1919-1995). Des trois sœurs, seule Zsa Zsa (Sári) a eu un enfant.

Elle a eu un seul enfant, une fille, Constance Francesca Hilton, née en 1947 de son mariage avec Conrad Hilton, le fondateur de la chaîne d'hôtels Hilton, qui mourra le 5 janvier 2015 d'une crise cardiaque à l'hôpital Cedars-Sinai[11], à Los Angeles.

Santé[modifier | modifier le code]

En 2002, Zsa Zsa Gábor est partiellement paralysée à la suite d'un accident de la route. En 2005, elle souffre d'un accident vasculaire cérébral et, depuis, ne se déplace plus qu'en fauteuil roulant.

À l'été 2010, âgée de 93 ans, ayant chuté de son lit, Zsa Zsa Gábor reçoit une prothèse à la hanche[12],[13]. Sortie de l'hôpital après 3 semaines, elle y revient deux jours après, souffrante[14]. Les médecins lui enlèvent des caillots sanguins[14]. Elle y demande un prêtre et reçoit l'extrême-onction[14]. Son mari, contrairement à sa fille, la juge toujours en grand danger[14]. Dès cette hospitalisation, elle exige instamment son retour à la maison et refuse toute nouvelle opération, quand les médecins veulent l'opérer du foie[15].

En janvier 2011, l'actrice est amputée de la quasi-totalité de la jambe droite, des suites d'une nouvelle hospitalisation pour venir à bout d'une infection[16]. À quelques jours de ses 94 ans, le 1er février 2011, elle est à nouveau hospitalisée, dans un état grave, en raison d'une infection pulmonaire[17]. Le 29 mars 2011, elle est de nouveau emmenée aux urgences du centre médical Ronald Reagan UCLA de Los Angeles, pour de sérieux problèmes de tension artérielle et pulmonaires, après avoir appris la mort de son amie de longue date, Elizabeth Taylor. Le 17 mai 2011, l'actrice est encore admise à l'hôpital, cette fois à cause d'une infection à l'estomac ; elle est tombée dans le coma[18] mais a repris conscience le 24 mai suivant[19].

Décès[modifier | modifier le code]

Zsa Zsa Gábor meurt d'une attaque cardiaque le 18 décembre 2016, à 99 ans, à son domicile de Los Angeles, entourée de sa famille, ses amis et son dernier époux, Frédéric Prinz von Anhalt[9],[20],[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 1986, Christian Viviani situait encore sa date de naissance en 1920 dans le Dictionnaire du cinéma Larousse, direction Jean-Loup Passek (ISBN 2-03-512303-8)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Secret Is Out: Zsa Zsa is 72 », sur AP,‎ .
  2. (en) Zsa Zsa Gábor sur l’Internet Movie Database
  3. http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/la_legende_hollywoodienne_aux_9_maris_zsa_zsa_gabor_est_decedee_381591 Miss Hongrie dans Gala]
  4. Bachelor's Haven Le Temps
  5. distribution de La Soif du mal, Allociné
  6. Christrian Viviani, Dictionnaire du cinéma, Larousse, Paris, 1986, 888 pages, p. 274 (ISBN 2-03-512303-8)
  7. L'Ennemi public sur Allociné
  8. Sang et Lumière, distribution sur Allociné
  9. a et b Jacques Mandelbaum, « Zsa Zsa Gabor, la légende hollywoodienne, est morte », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  10. a et b Elena Scappaticci, « Zsa Zsa Gabor : neuf mariages et un enterrement », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. Paris Match.com
  12. « L'actrice Zsa Zsa Gabor dans un état grave », Agence France-Presse (Los Angeles), sur cyberpresse.ca, 18 juillet 2010.
  13. « Zsa Zsa Gabor opérée avec succès », idem, 19 juillet 2010.
  14. a, b, c et d « La diva va très mal », magazine Gala (gala.fr),‎ (consulté le 16 août 2010).
  15. « Zsa Zsa Gabor refuse une nouvelle opération », Cyberpresse (moncinema.cyberpresse.ca), AFP,‎ (consulté le 16 août 2010).
  16. « Zsa Zsa Gabor amputée de la jambe à Los Angeles », jeanmarcmorandini.com,‎ (consulté le 15 janvier 2011).
  17. « Zsa Zsa Gabor hospitalisée une nouvelle fois aux USA », jeanmarcmorandini.com,‎ (consulté le 2 février 2011).
  18. « Zsa Zsa Gabor dans le coma depuis mardi », jeanmarcmorandini.com,‎ (consulté le 19 mai 2011).
  19. (en) « Zsa Zsa Gabor emerges from coma », sur thaindian.com
  20. (en) « Zsa Zsa Gabor dies after suffering a heart attack aged 99 », The Sun,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :