Xavier Patier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Xavier Patier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Conseiller d'ambassade (d)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Xavier Marie Pascal PatierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Xavier Patier, né à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), est un haut fonctionnaire et un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une maîtrise en droit (université Paris II-Panthéon Assas) et du diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Solidarité), Xavier Patier intègre la Chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées. Parallèlement à sa carrière administrative, marquée par plusieurs passages dans les cabinets ministériels, proche de Jacques Chirac et de Simone Veil, il se consacre à la rédaction de son œuvre littéraire, qui lui a valu plusieurs prix[1].

Il est l'un des petits-fils de l'ancien ministre Edmond Michelet.

Carrière[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Mais les listes peuvent demeurer, si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés  (septembre 2015).
  • Conseiller à la chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées (1983-1987)
  • Conseiller technique au cabinet de Camille Cabana, ministre délégué chargé de la Réforme administrative (1987), puis ministre chargé des Rapatriés et de la Réforme administrative(1987-1988)
  • Premier secrétaire des affaires étrangères à Dakar (1989-1991)
  • Conseiller à la chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées (1992-1993)
  • Conseiller technique au cabinet de Simone Veil, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville (1993-1995)
  • Chargé de mission au cabinet de Jacques Chirac, président de la République (1995-1996)
  • Directeur de l'Agence régionale de l'hospitalisation de Midi-Pyrénées (1996-2000)
  • Commissaire à l'aménagement du domaine national de Chambord et administrateur du château (mai 2000-2003)
  • Vice-président du groupe Pierre Fabre (2003-2008)
  • Président des Éditions Privat (2004-2008)
  • Président des Éditions du Rocher (2005-2008)
  • Directeur des Journaux officiels (octobre 2008-2009)
  • Directeur par intérim de la Documentation française au secrétariat général du gouvernement (mars-décembre 2009)
  • Directeur de l'information légale et administrative placée auprès du secrétariat général du gouvernement (de janvier 2010 à avril 2014)
  • Directeur général des services de la ville de Toulouse et de la communauté urbaine "Toulouse Métropole" (d'avril 2014 à janvier 2017)
  • Directeur général des services du département de Loir-et-Cher (depuis juillet 2017)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Frère Honorat, Gallimard (1986)
  • Le Juge, Gallimard (1988), prix Cino-Del-Duca
  • Le Migrateur (1988)
  • Point d'orgue, Gallimard (1990)
  • Pour en finir avec le travail, essai, La Table ronde (1992)
  • Reste avec moi, Gallimard (1994), prix Jacques-Chardonne[2]
  • Bientôt nous ne serons plus rien, La Table ronde (1994), prix Jacques-Chardonne[2]
  • C'était pas si mal sous Giscard, théâtre, La Table ronde (1995)
  • Trois minutes de soleil en plus, nouvelles, La Table ronde (1997)
  • Poison, La Table ronde (1996)
  • La Foire aux célibataires, La Table ronde (1999)
  • Horace à la campagne, Les Belles-Lettres (2000)
  • Les Trentenaires, La Table ronde (2000)
  • Le Démon de l'acédie, La Table ronde (2001)
  • L'Acquitté, La Table ronde (2001)
  • La Chasse, essai, Le Cavalier bleu (2002), prix de la fondation Sommer
  • Chasses à cœur ouvert (2002), avec Pierre Moinot, Léon Mazzella et Philippe Verro
  • Laisser-courre, La Table ronde (2003)
  • Le Château absolu, La Table ronde (2004)
  • Le Roman de Chambord, Éditions du Rocher (2006), prix Patrimoine littéraire des Lauriers verts de La Forêt des livres 2006
  • Le Silence des termites, La Table ronde (2008), prix Roger-Nimier 2009
  • Un arbre en hiver, éditions Le Promeneur (2010)
  • Chaux vive, La Table ronde (2012)
  • Blaise Pascal, la nuit de l'extase (2014) Cerf, coll. « Épiphanie »
  • Sept Leçons sur le cheval de chasse (2017), Cerf
  • Heureux les serviteurs, Cerf, 2017

Décorations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Henri d'Andigné, Xavier Patier, Famille Chrétienne n°2068, du 2 au 8 septembre 2017, pp. 46-49
  2. a et b Xavier Patier – Serviteur de l’État le jour, écrivain la nuit, Le Petit Blaisois, le 2 octobre 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]