Pol Vandromme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pol Vandromme
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
LovervalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pol Vandromme, né à Gilly, près de Charleroi, le , et mort à Loverval le , est un critique littéraire, journaliste, écrivain (essayiste, biographe, pamphlétaire) belge d'expression française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été tour à tour journaliste, rédacteur en chef et directeur du quotidien de tendance sociale-chrétienne Le Rappel, établi à Charleroi (Belgique), et absorbé depuis lors par le groupe de presse des « Éditions de l'Avenir ». Il a été administrateur de la RTBF, éditorialiste, essayiste, critique littéraire, romancier, mémorialiste, correspondant de journaux belges et étrangers.

Il est lauréat du Prix Charles-Plisnier (1966), du Prix Emmanuel-Vossaert (1984), du Grand Prix du Rayonnement français (1984), du Prix Francophonie de l'Union des éditeurs de langue française (1991), et du Grand Prix de la Critique de l'Académie française (1982), du Prix de la meilleure critique littéraire de l'année 1996, à Cognac (France), pour son « indépendance » et ses « qualités d'écriture ».

Bernard Clavel a dit de lui : « C'est l'un des plus grands critiques de langue française »[réf. nécessaire].

Il a consacré de nombreux essais à des écrivains et personnalités de son temps, classés à droite pour la plupart, dont Lucien Rebatet, Robert Brasillach, Pierre Drieu la Rochelle, Hergé, Marcel Aymé, Georges Simenon, Louis-Ferdinand Céline et Lucette Destouches, Roger Nimier, Françoise Sagan, Charles Maurras, Robert Le Vigan, Georges Brassens, Léon Degrelle, Jules Destrée, Jacques Perret, Michel de Ghelderode ou Lucien Outers.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le cinéma et l'enfance, Éditions du Cerf.
  • Jacques Chardonne c'est beaucoup plus que Chardonne, 1962.
  • Rebatet, Paris, Éditions universitaires, 1968.
  • Robert Brasillach, Plon.
  • Drieu La Rochelle, Éditions Universitaires.
  • Le monde de Tintin, Gallimard, Paris, 1959 ; réédition, La Table ronde, Paris, 1994
  • Marcel Aymé, Gallimard.
  • Georges Simenon, De Meyère.
  • Louis-Ferdinand Céline, Éditions universitaires.
  • Le socialisme moderne et Edmond Leburton, Éditions Labor.
  • Roger Nimier, le Grand d'Espagne, Éditions Vagabonde.
  • Maurras, l'Église de l'Ordre, Centurion, 1965.
  • Françoise Sagan, l'élégance de survivre, Régine Deforges, Paris, 1977 (réédition du Rocher, 2002).
  • Maurras : entre le légiste et le contestataire, Paris, Tequi, 1991.
  • L'Europe en chemise. L'extrême droite dans l'entre-deux-guerres, Nivelles, Éditions de la Francité, 1971, réimpr. Puiseaux, Éditions Pardès, 2002.
  • Une famille d'écrivains, Le Rocher, 2009
  • Michel de Ghelderode - la Flandre espagnole, Éditions L'Âge d'Homme - Amers - N° 16, Lausanne, 2001

Dossiers[modifier | modifier le code]

  • Robert le Vigan, compagnon et personnage de Céline, Éditions de la Revue célinienne.
  • La Belgique francophone, Labor, Bruxelles, 1980.
  • Du côté de Céline, Lili, Éditions de la Revue célinienne.
  • La France vacharde, Éditions de la Revue célinienne.
  • Georges Brassens, le petit père, Marc Laudelout.
  • Destrée : la lettre au Roi, Paul Legrain.
  • Les saisons de Drieu, Éditions Dualpha, 2004, coll. « Politiquement incorrect ».
  • Jacques Perret, Éditions du Rocher, 2006, coll. « Littérature ».
  • Belgique le descente au tombeau, Éditions du Rocher, 2008.

Évocations[modifier | modifier le code]

  • Hainaut, Paul Legrain.
  • Charleroi 1940-1945, Libro-Sciences, Bruxelles, 1979.
  • La terre tenue de Dieu et du soleil, Labor, Bruxelles, 1979.
  • Le pays de la terre noire, Labor, Bruxelles, 1980.
  • Les fumées de la Sambre, Paul Legrain.
  • Une mémoire de Wallonie, Racine, Bruxelles, 1996.

Pamphlets[modifier | modifier le code]

  • La politique littéraire de François Mauriac, Éditions du Milieu du monde.
  • Lettre ouverte à Lucien Outers, Vernal.
  • Malraux, du farfelu au mirobolant, Alfred Eibel.
  • Le loup au cou de chien, Degrelle au service d'Hitler, Labor.
  • La singularité d'être wallon, Marc Laudelout éditeur.
  • Les gribouilles du repli wallon, Marc Laudelout éditeur, Bruxelles, 1983 (sur le Manifeste pour la culture wallonne).
  • La Belgique poldave, La Rose de Chêne.
  • Wallonie irréelle, Didier-Hatier.

Libelles[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • Un été acide, Marc Laudelout éditeur (rééd. La Table Ronde)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]