Wayde van Niekerk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wayde Van Niekerk)
Aller à : navigation, rechercher
Wayde van Niekerk Portail athlétisme
Wayde van Niekerk Beijing 2015 (cropped).jpg
Wayde van Niekerk lors des mondiaux 2015.
Informations
Disciplines 200 m, 400 m
Période d'activité 2010 -
Nationalité Drapeau : Afrique du Sud sud-africaine
Naissance (24 ans)
Lieu Le Cap
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 70 kg (154 lb)
Entraîneur Ans Botha
Records
Détenteur du record du monde du 400 m (43 s 03, 2016)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 1 - -
Ligue de diamant - - 1
Championnats d'Afrique 2 1 -

Wayde van Niekerk, né le au Cap, est un athlète sud-africain, spécialiste des épreuves de sprint.

Il détient le record du monde du 400 mètres après s'être imposé en finale des Jeux olympiques de Rio, le , dans le temps de 43 s 03 : il a ainsi amélioré de 15 centièmes de seconde le précédent record détenu depuis 1999 par l'Américain Michael Johnson. Van Niekerk avait également été sacré champion du monde du 400 m un an plus tôt à Pékin. En 2016, il est aussi le seul homme connu à être descendu à la fois sous les 10 secondes au 100 m, sous les 20 secondes au 200 m et sous les 44 secondes au 400 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

D’origine Coloured, il se classe quatrième du 200 mètres lors des Championnats du monde juniors de 2010, à Moncton au Canada où il porte son record personnel à 21 s 02[1]. En 2011, il remporte son premier titre national senior[1].

En 2013, à Ostrava, il porte son record personnel à 45 s 09 et réalise les minima A pour les Championnats du monde de Moscou.

En 2014, lors du meeting de New York, Wayde van Niekerk se classe deuxième de l'épreuve du 400 m derrière l'Américain LaShawn Merritt. Il établit à cette occasion un nouveau record d'Afrique du Sud en 44 s 38, améliorant de 21/100e de seconde l'ancien record national co-détenu par Arnaud Malherbe et Hendrick Mokganyetsi. Deuxième des Jeux du Commonwealth, derrière Kirani James, il remporte une nouvelle médaille d'argent sur 400 m lors des Championnats d'Afrique de Marrakech, devancé par le Botswanais Isaac Makwala. En fin de saison 2014, il fait partie du relais 4 x 400 m d'Afrique qui remporte le titre à la Coupe continentale.

Champion du monde à Pékin, 43 s 48 (2015)[modifier | modifier le code]

Wayde van Niekerk lors du mémorial Van Damme de Bruxelles en 2015.

Le , il s'aligne sur 300 mètres lors du Birmingham Grand Prix. En 31 s 63 il bat le record d'Afrique de la spécialité que détenait l'Ivoirien Gabriel Tiacoh depuis 1986[2]. Le , à l'Icahn de New York, il bat son record en 44 s 24, deuxième meilleure performance mondiale de l'année, en remportant l'épreuve Ligue de diamant de l'Adidas Grand Prix. Le , il établit un nouveau record d'Afrique du 400 m en 43 s 96 en remportant le Meeting Areva de Saint-Denis, en France. Il améliore de 5/100e de seconde l'ancien record continental du Botswanais Isaac Makwala, et devient le premier athlète africain à descendre sous les 44 secondes sur 400 m[3],[4]. Ce record d'Afrique est battu un jour plus tard, à La Chaux-de-Fonds par Isaac Makwala en 43 s 72[5].

Le il ravit le record national du 200 mètres à Anaso Jobodwana en réalisant 19 s 94 à Lucerne. Il est le 4e athlète à avoir couru en moins de 20 s sur 200 m et moins de 44 s sur 400 m, après les Américains Michael Johnson et LaShawn Merritt et le Botswanais Isaac Makwala[6].

Il devient un des favoris pour le premier titre de champion du monde sud-africain sur 400 m[7] qu'il obtient en battant de nouveau le record africain en 43 s 48 le à Pékin, et en devançant les précédents champions du monde LaShawn Merritt et Kirani James.

Record du monde du 400 m et titre olympique (2016)[modifier | modifier le code]

Le , van Niekerk ouvre sa saison par un 100 m, son premier depuis 2011. Il réalise le temps de 9 s 98 et devient à cette occasion le premier homme à être descendu sous les 10 secondes au 100 m (avec 9 s 98), sous les 20 secondes au 200 m (avec 19 s 94) et sous les 44 secondes au 400 m (avec 43 s 48)[8]. Le , van Niekerk bat à Kingston l'Américain LaShawn Merritt (crédité de 31 s 23) sur 300 m, en établissant un nouveau record d'Afrique en 31 s 03, améliorant son record de 2015 (31 s 63)[9],[10].

Le , il devient champion d'Afrique sur le relais 4 x 100 m en 38 s 84[11].

Désigné porte-drapeau sud-africain lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016 à Rio, Wayde van Niekerk participe à la finale olympique, le , en partant, à l’aveugle, au couloir 8. En tête de la course après le dernier virage, il s'impose dans le temps de 43 s 03 et améliore de 15/100e de seconde le record du monde de l'Américain Michael Johnson établi en 1999. Il devance sur le podium le Grenadin Kirani James (43 s 76) et l'Américain LaShawn Merritt (43 s 85)[12].

Doublé 200 / 400 dans le viseur à Londres (2017)[modifier | modifier le code]

Le 20 avril, Van Niekerk participe au 100 m des championnats nationaux. Il décroche l'argent en 10 s 04, battu par Akani Simbine (9 s 95)[13]. Le lendemain, il remporte le 200 m en 19 s 90 (record personnel) en ralentissant sur la fin, ce qui le fait échouer de peu au record national d'Anaso Jobodwana (19 s 87)[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 2016, il annonce qu'il va se marier avec sa petite-amie Chesney Campbell[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2010 Championnats du monde juniors Moncton 4e 200 m 21 s 02
2013 Universiade Kazan 3e 4 × 400 m 3 min 06 s 19
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 2e 400 m 44 s 68
Championnats d'Afrique Marrakech 2e 400 m 45 s 00
Coupe continentale Marrakech 4e 400 m 45 s 27
1er 4 × 400 m 3 min 00 s 02
2015 Championnats du monde Pékin 1er 400 m 43 s 48
2016 Championnats d'Afrique Durban 1er 200 m 20 s 02
1er 4 x 100 m 38 s 84
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1er 400 m 43 s 03

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 m 9 s 98 Drapeau : Afrique du Sud Bloemfontein 12 mars 2016
200 m 19 s 90 Drapeau : Afrique du Sud Potchefstroom 22 avril 2017
300 m 31 s 03 (AR) Drapeau : Jamaïque Kingston 11 juin 2016
400 m 43 s 03 (WR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 14 août 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) IAAF, « Focus on athlete - Wayde van Niekerk », sur iaaf.org, (consulté le 5 juillet 2015)
  2. (en) Ockert de Villiers, « Van Niekerk sets SA 400m record », sur sport24.co.za, (consulté le 11 janvier 2016).
  3. (en) « Wayde van Niekerk makes history in Paris – IAAF Diamond League », sur iaaf.org, .
  4. « Athlétisme : record d'Afrique pour Wayde van Niekerk sur 400 m », sur rfi.fr, .
  5. « MPM et record d'Afrique du 400 m pour Isaac Makwala en 43"72 », sur lequipe.fr, .
  6. (en) « South African sprinter Wayde Van Niekerk runs 200 in 19.94 seconds », sur espn.go.com, (consulté le 11 janvier 2016).
  7. Van Niekerk sur le site de l'IAAF.
  8. Van Neikerk makes sprinting history in Bloemfontein.
  9. « Meet Results », sur racersgrandprix.com (consulté le 12 juin 2016).
  10. « Kingston : Usain Bolt remporte le 100 m en ?? », sur L'Equipe.fr (consulté le 12 juin 2016).
  11. « IAAF: Semenya wins 1500m at African Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 26 juin 2016).
  12. (en) « Van Niekerk, un petit tour, un record et des doutes », sur lemonde.fr,
  13. Rédaction, « Wayde van Niekerk deuxième du 100m aux Championnats d'Afrique du Sud », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  14. « Athlétisme: Wayde van Niekerk signe la meilleure performance mondiale de l'année sur 200m », RFI,‎ (lire en ligne)
  15. « South African gold medal winner Wayde van Niekerk gets engaged », Channel, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :