Wayde van Niekerk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wayde Van Niekerk)
Aller à : navigation, rechercher
Wayde van Niekerk Portail athlétisme
Wayde van Niekerk Beijing 2015 (cropped).jpg
Wayde van Niekerk lors des mondiaux 2015.
Informations
Disciplines 200 m, 400 m
Période d'activité 2010 -
Nationalité Drapeau : Afrique du Sud sud-africaine
Naissance (24 ans)
Lieu Le Cap
Taille 1,83 m
Poids 70 kg
Entraîneur Ans Botha
Records
Détenteur du record du monde du 400 m (43 s 03, 2016)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 1 - -
Ligue de diamant - - 1
Championnats d'Afrique 2 1 -

Wayde van Niekerk, né le au Cap, est un athlète sud-africain, spécialiste des épreuves de sprint.

Il détient le record du monde du 400 mètres après s'être imposé en finale des Jeux olympiques de Rio, le , dans le temps de 43 s 03 : il a ainsi amélioré de 15 centièmes de seconde le précédent record détenu depuis 1999 par l'Américain Michael Johnson. Van Niekerk avait également été sacré champion du monde du 400 m un an plus tôt à Pékin. En 2016, il est aussi le seul homme connu à être descendu à la fois sous les 10 secondes au 100 m, sous les 20 secondes au 200 m et sous les 44 secondes au 400 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

D’origine Coloured, il se classe quatrième du 200 mètres lors des Championnats du monde juniors de 2010, à Moncton au Canada où il porte son record personnel à 21 s 02[1]. En 2011, il remporte son premier titre national senior[1].

En 2013, à Ostrava, il porte son record personnel à 45 s 09 et réalise les minima A pour les Championnats du monde de Moscou.

En 2014, lors du meeting de New York, Wayde van Niekerk se classe deuxième de l'épreuve du 400 m derrière l'Américain LaShawn Merritt. Il établit à cette occasion un nouveau record d'Afrique du Sud en 44 s 38, améliorant de 21/100e de seconde l'ancien record national co-détenu par Arnaud Malherbe et Hendrick Mokganyetsi. Deuxième des Jeux du Commonwealth, derrière Kirani James, il remporte une nouvelle médaille d'argent sur 400 m lors des Championnats d'Afrique de Marrakech, devancé par le Botswanais Isaac Makwala. En fin de saison 2014, il fait partie du relais 4 x 400 m d'Afrique qui remporte le titre à la Coupe continentale.

Champion du monde et détenteur du record d'Afrique du 400 m (2015)[modifier | modifier le code]

Wayde van Niekerk lors du mémorial Van Damme de Bruxelles en 2015.

Le , il s'aligne sur 300 mètres lors du Birmingham Grand Prix. En 31 s 63 il bat le record d'Afrique de la spécialité que détenait l'Ivoirien Gabriel Tiacoh depuis 1986[2]. Le , à l'Icahn de New York, il bat son record en 44 s 24, deuxième meilleure performance mondiale de l'année, en remportant l'épreuve Ligue de diamant de l'Adidas Grand Prix. Le , il établit un nouveau record d'Afrique du 400 m en 43 s 96 en remportant le Meeting Areva de Saint-Denis, en France. Il améliore de 5/100e de seconde l'ancien record continental du Botswanais Isaac Makwala, et devient le premier athlète africain à descendre sous les 44 secondes sur 400 m[3],[4]. Ce record d'Afrique est battu un jour plus tard, à La Chaux-de-Fonds par Isaac Makwala en 43 s 72[5].

Le il ravit le record national du 200 mètres à Anaso Jobodwana en réalisant 19 s 94 à Lucerne. Il est le 4e athlète à avoir couru en moins de 20 s sur 200 m et moins de 44 s sur 400 m, après les Américains Michael Johnson et LaShawn Merritt et le Botswanais Isaac Makwala[6].

Il devient un des favoris pour le premier titre de champion du monde sud-africain sur 400 m[7] qu'il obtient en battant de nouveau le record africain en 43 s 48 le à Pékin, et en devançant les précédents champions du monde LaShawn Merritt et Kirani James.

Champion olympique et détenteur du record du monde du 400 m (2016)[modifier | modifier le code]

Le , van Niekerk ouvre sa saison par un 100 m, son premier depuis 2011. Il réalise le temps de 9 s 98 et devient à cette occasion le premier homme à être descendu sous les 10 secondes au 100 m (avec 9 s 98), sous les 20 secondes au 200 m (avec 19 s 94) et sous les 44 secondes au 400 m (avec 43 s 48)[8]. Le , van Niekerk bat à Kingston l'Américain LaShawn Merritt (crédité de 31 s 23) sur 300 m, en établissant un nouveau record d'Afrique en 31 s 03, améliorant son record de 2015 (31 s 63)[9],[10].

Le , il devient champion d'Afrique sur le relais 4 x 100 m en 38 s 84[11].

Désigné porte-drapeau sud-africain lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016 à Rio, Wayde van Niekerk participe à la finale olympique, le , en partant, à l’aveugle, au couloir 8. En tête de la course après le dernier virage, il s'impose dans le temps de 43 s 03 et améliore de 15/100e de seconde le record du monde de l'Américain Michael Johnson établi en 1999. Il devance sur le podium le Grenadin Kirani James (43 s 76) et l'Américain LaShawn Merritt (43 s 85)[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 2016, il annonce qu'il va se marier avec sa petite-amie Chesney Campbell[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2010 Championnats du monde juniors Moncton 4e 200 m 21 s 02
2013 Universiade Kazan 3e 4 × 400 m 3 min 06 s 19
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 2e 400 m 44 s 68
Championnats d'Afrique Marrakech 2e 400 m 45 s 00
Ligue de diamant 5e 400 m détails
Coupe continentale Marrakech 4e 400 m 45 s 27
1er 4 × 400 m 3 min 00 s 02
2015 Championnats du monde Pékin 1er 400 m 43 s 48
Ligue de diamant 3e 400 m détails
2016 Championnats d'Afrique Durban 1er 200 m 20 s 02
1er 4 x 100 m 38 s 84
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1er 400 m 43 s 03

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 m 9 s 98 Drapeau : Afrique du Sud Bloemfontein 12 mars 2016
200 m 19 s 94 Drapeau : Suisse Lucerne 14 juillet 2015
300 m 31 s 03 (AR) Drapeau : Jamaïque Kingston 11 juin 2016
400 m 43 s 03 (WR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 14 août 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) IAAF, « Focus on athlete - Wayde van Niekerk », sur iaaf.org,‎ (consulté le 5 juillet 2015)
  2. (en) Ockert de Villiers, « Van Niekerk sets SA 400m record », sur sport24.co.za,‎ (consulté le 11 janvier 2016).
  3. (en) « Wayde van Niekerk makes history in Paris – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,‎ .
  4. « Athlétisme : record d'Afrique pour Wayde van Niekerk sur 400 m », sur rfi.fr,‎ .
  5. « MPM et record d'Afrique du 400 m pour Isaac Makwala en 43"72 », sur lequipe.fr,‎ .
  6. (en) « South African sprinter Wayde Van Niekerk runs 200 in 19.94 seconds », sur espn.go.com,‎ (consulté le 11 janvier 2016).
  7. Van Niekerk sur le site de l'IAAF.
  8. Van Neikerk makes sprinting history in Bloemfontein.
  9. « Meet Results », sur racersgrandprix.com (consulté le 12 juin 2016).
  10. « Kingston : Usain Bolt remporte le 100 m en ?? », sur L'Equipe.fr (consulté le 12 juin 2016).
  11. « IAAF: Semenya wins 1500m at African Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 26 juin 2016).
  12. (en) « Van Niekerk, un petit tour, un record et des doutes », sur lemonde.fr,‎
  13. « South African gold medal winner Wayde van Niekerk gets engaged », Channel, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :