Steven Gardiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gardiner.

Steven Gardiner
Image illustrative de l’article Steven Gardiner
Steven Gardiner lors des championnats du monde 2019.
Informations
Disciplines 200 m, 400 m
Nationalité Drapeau : Bahamas Bahaméen
Naissance (24 ans)
Lieu Moore's Island
Taille 1,93 m
Palmarès
Jeux olympiques - - 1
Championnats du monde 1 1 -
Relais mondiaux 1 1 -

Steven Gardiner (né le à Moore's Island) est un athlète bahaméen, spécialiste du 400 mètres, champion du monde en 2019 à Doha.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2015, entraîné par George Cleare à l'université de Géorgie, il remporte le 400 mètres du Georgia Tech Invitational en 45 s 24, une performance sous les minima de qualification aux championnats du monde[1].Il passe pour la première fois sous les 45 secondes le 6 juin, en réalisant 44 s 98 en Floride. Il améliore sa meilleure marque quelques jours plus tard en remportant le meeting d'Oslo en 44 s 64, puis le 27 juin dans le Thomas Robinson Stadium à Nassau pour y établir le nouveau record des Bahamas en 44 s 27, améliorant de 13 centièmes les 44 s 40 de Chris Brown[2]. Avec ses coéquipiers, il remporte la médaille d'argent du relais 4 x 400 m lors des Relais mondiaux de l'IAAF 2015 en 2 min 58 s 91, équipe composée de Ramon Miller, Michael Mathieu, Steven Gardiner et Chris Brown. Aux championnats du monde 2015, à Pékin, il échoue en demi-finale du 400 m en 44 s 98[3], tandis que le relais est disqualifié en séries[4].

En 2016, Gardiner remporte la médaille de bronze du relais 4 × 400 m des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, aux côtés de Alonzo Russell, Michael Mathieu, et Chris Brown.

Steven Gardiner (à droite) lors des mondiaux 2017.

Le 8 avril 2017, il améliore son record personnel et national à 44 s 26[5]. Deux semaines plus tard, il participe au relais mixte du 4 x 400 m des championnats du monde des relais où il réalise le très bon temps de 44 s 44 en premier relayeur. Le 5 mai, il s'impose au meeting de Doha en 44 s 60[6].

Le 6 août, il remporte sa demi-finale des championnats du monde de Londres en établissant un record des Bahamas en 43 s 89[7]. Il devient vice-champion du monde de la discipline deux jours plus tard en 44 s 41, derrière le Sud-Africain Wayde van Niekerk (43 s 98)[8].

Le 4 mai 2018, lors de sa victoire au meeting de Doha, il améliore son propre record des Bahamas en établissant le temps de 43 s 87[9] avant de confirmer à Shanghai la semaine suivante en 43 s 99, record du meeting. Le 10 juin, lors des Bauhaus-Galan de Stockholm, il se blesse lors du 200 m[10].

Il remporte les championnats du monde 2019 à Doha dans le temps de 43 s 48, record des Bahamas et personnel, et devient à cette occasion le 6e meilleur performeur de l'histoire de la discipline[11]. Il devance Anthony Zambrano et Fred Kerley[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2015 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 × 400 m 2 min 58 s 91
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e 4 x 400 m 2 min 58 s 49
2017 Relais mondiaux Nassau 1er 4 x 400 m[13] 3 min 14 s 42
Championnats du monde Londres 2e 400 m 44 s 41
2019 Championnats du monde Doha 1er 400 m 43 s 48

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats des Bahamas d'athlétisme :
    • vainqueur du 400 m en 2015, 2016 et 2017

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Temps Lieu Date
200 m 19 s 75 (NR) Drapeau : États-Unis Coral Gables 7 avril 2018
400 m 43 s 48 (NR) Drapeau : Qatar Doha 4 octobre 2019

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

400 mètres
Année Temps Date Lieu Rang[Note 1]
2013 47 s 78 22 juin 2013 Nassau -
2015 44 s 27 27 juin 2015 Nassau 8
2016 44 s 46 25 juin 2016 Nassau 10
2017 43 s 89 6 août 2017 Londres 4
2018 43 s 87 4 mai 2018 Doha 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brent Stubbs, « Steven Gardiner Clocks Personal Best In 400m To Qualify For Iaaf Worlds », sur tribune242.com, (consulté le 14 avril 2016)
  2. (en) Phil Minshull, « Gardiner clocks Bahamian 400m record of 44.27 », sur iaaf.org, (consulté le 14 avril 2016)
  3. (en) Brent Stubbs, « Brown, Gardiner And Mathieu Fail To Progress In 400m At World Championships », sur tribune242.com, (consulté le 14 avril 2016)
  4. (en) Sheldon Longley, « Disqualification for men's 4x400m team », sur thenassauguardian.com, (consulté le 14 avril 2016)
  5. « IAAF: Gardiner sizzles 44.26 in Grenada| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 26 avril 2017)
  6. (en) « Programme 2017 & Results - Diamond League - Doha », sur doha.diamondleague.com (consulté le 6 mai 2017)
  7. Rédaction, « Les favoris se qualifient pour la finale du 400m aux Mondiaux », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 6 août 2017)
  8. « Facilement titré sur le 400m, Van Niekerk est bien le roi du tour de piste », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2017)
  9. (en) « Samba leads world lead parade in Doha - IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  10. « IAAF: Samba blazes 47.41 Asian record in Stockholm - IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 12 juin 2018)
  11. (en) « Report: men's 400m - IAAF World Athletics Championships Doha 2019| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 5 octobre 2019)
  12. « 400 Metres Result | IAAF World Athletics Championships, DOHA 2019 | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 5 octobre 2019)
  13. Mixte

Liens externes[modifier | modifier le code]