Germiston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Germiston
Germiston
Centre-ville de Germiston
Administration
Pays Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Transvaal (1910-1994)
Gauteng (depuis 1994)
Municipalité Ekurhuleni
Démographie
Population 255 863 hab. (2011)
Densité 1 786 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 08′ 02″ sud, 28° 06′ 07″ est
Superficie 14 327 ha = 143,27 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Germiston
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Germiston

Germiston est une ville d'Afrique du Sud, située dans la province du Gauteng. Elle fait partie de la municipalité de Ekurhuleni, constituant ainsi la 6e plus grande zone métropolitaine d'Afrique du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Germiston en 1910

Germiston fut fondée au début de la ruée vers l'or au Transvaal en 1886 à la suite de la découverte de pépites d'or par deux prospecteurs John Jack et August Simmer. Le lieu fut baptisé Germiston en référence au nom de la ferme où John Jack avait grandi près de Glasgow, en Écosse. Tous deux fondent 1889 la Simmer and Jack Proprietary, qui devient dès 1989 la 63e capitalisation de la Bourse de Londres.

La ville minière de Germiston se développa tout au long de l'exploitation des mines d'or du Witwatersrand et devint un nœud ferroviaire important du Transvaal et du pays tout entier.

En 1903, Germiston devint une municipalité de la colonie britannique du Transvaal et une ville en 1950.

En 1921, la plus grande raffinerie d'or au monde, la Rand Refinery, fut fondée à Germiston.

En 1994, à la suite des premières élections multiraciales, les frontières géographiques de Germiston furent modifiées pour former une zone métropolitaine incluant les communes et townships de Bedfordview, Katlehong et Palm Ridge rassemblant plus de un million et demi de résidents.

En 2000, la municipalité de Germiston fut dissoute et incluse dans la municipalité métropolitaine de Ekurhuleni.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

La population de Germiston est estimé à 255 863 habitants en 2011, soit une hausse de 54.60 % depuis le dernier recensement de 2001 qui tablait la population à 139 719 habitants[1],[2].

Évolution de la population
2001 2011
139 719255 863
(Sources : Adrian Frith)

Genre[modifier | modifier le code]

Quantité %
Hommes 131 552 51,42%
Femmes 124 311 48,58%

Groupe ethnique[modifier | modifier le code]

Quantité %
Noirs Africains 159 307 62,26%
Blancs 80 034 31,28%
Indiens / Asiatiques 7 725 3,02%
Coloured 6 001 2,35%
Autres 2 797 1,09%

Langue maternelle[modifier | modifier le code]

Quantité %
Anglais 61 308 24,29%
Afrikaans 41 843 16,58%
Zoulou 41 830 16,57%
Xhosa 23 820 7,82%
Sotho du Nord 19 728 7,12%
Sotho du Sud 17 961 5,83%
Tsonga 10 191 4,04%
Venda 6 554 2,60%
Tswana 6 219 2,46%
Ndébélé du Transvaal 4 250 1,68%
Swati 3 225 1,28%
Langue des signes 780 0,31%
Autres
Autres langues 14 704 5,83%
Pas de donnée 3 449 -

Tourisme[modifier | modifier le code]

Église St-Andrews d'inspiration néogothique sur F.H. Odendaal Street à Germiston

La ville minière comprend plusieurs édifices et musées intéressants pour les touristes :

  • la station de chemin de fer : comprenant plusieurs exemplaires de locomotives à vapeur
  • le vieil hôtel Masonic
  • le bâtiment de l'aéroport du Rand
  • SAA Museum : le musée de la compagnie aérienne sud-africaine South African Airways
  • la mine Simmer et Jack : l'une des plus importantes mines d'or du Witwatersrand.
  • les bâtiments de la station électrique Simmerpan Power Station
  • les bâtiments et édifices construits par Sir Herbert Baker : l'église presbytérienne St Andrew's, l'église anglicane St Boniface, l'école primaire St Georges Bishop Baven et l'école pour filles St Andrew.
  • le sanctuaire aux oiseaux du lac de Germiston

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est reliée à cinq autoroutes majeures et routes nationales qui desservent la municipalité de Johannesbourg. À l'ouest de Germiston, il y a l'autoroute M2 qui rejoint le sud quartier d'affaires de Johannesbourg, ainsi que les routes nationales N3 et N12 Sud. Au sud, il y a les routes nationales N3 et N17, tandis que le nord est desservi par la route nationale N12 et la route provinciale majeure R24.

Germiston est également desservie par des lignes de trains de voyageurs étant donné que c'est une ville industrielle et minière importante. Il y a plusieurs gares et la principale est la Germiston Station. Le réseau ferroviaire Transnet possède un dépôt au nord de la ville.

Il existe aussi un aéroport, le Rand Airport (AITA : QRA), construit à la fin des années 1920. Aujourd'hui, il accueille principalement des avions légers et des écoles de pilotage. Il abrite par ailleurs le musée de la SAA, grande compagnie aérienne sud-africaine.

Santé[modifier | modifier le code]

L'hôpital public Bertha Gxowa est situé à Germiston. Il a une capacité de 300 lits[3].

Résidents célèbres[modifier | modifier le code]

Desserte internationale[modifier | modifier le code]

L'Aéroport international OR Tambo (ex-Jan Smuts) est le grand aéroport international d'Afrique du Sud. Il est situé à quelques kilomètres de Germiston.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adrian Frith, « Census 2001: Main Place: Germiston », sur census2001.adrianfrith.com (consulté le 27 mars 2020)
  2. Adrian Frith, « Census 2011 - Main Place: Germiston », census2001.adrianfrith.com (consulté le 20 février 2020)
  3. (en) « Germiston Bertha Gxowa Hospital », sur doctors-hospitals-medical-cape-town-south-africa.blaauwberg.net (consulté le 21 février 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]