Viking Line

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viking Line Abp
logo de Viking Line

Création 1959
Personnages clés Nils-Erik Eklund, dirigeant
Forme juridique société par actions
Action OMX : VIK1V
Siège social Mariehamn, Åland
Drapeau de Finlande Finlande
Activité Transport maritime
Effectif 2 735 (2015)
Site web www.vikingline.fi

Chiffre d’affaires en augmentation 530,5 millions d'euros (2015)
Résultat net en diminution 3,2 millions d'euros (2015)
Le Gabriella et le Rosella à Helsinki en novembre 2006.

Viking Line (OMX : VIK1V) est une compagnie maritime finlandaise qui dessert en ferry la Finlande continentale, les îles Åland, la Suède et l'Estonie. Elle est cotée à la bourse de Helsinki. Créée en 1959, la société était, à l'origine, la propriété d'un consortium composé de plusieurs compagnies finlandaises.

Histoire[modifier | modifier le code]

1959-1970 : les origines[modifier | modifier le code]

le Viking, dans les années 1960.

Les origines de la compagnie Viking Line remontent à l'année 1959 lorsque plusieurs marins et hommes d'affaires de la province d'Åland, archipel finlandais suédophone, décident de s'associer pour créer la société Rederi Ab Vikinglinjen. Dès lors, la jeune entreprise achète son premier navire, le vapeur anglais Dinard, rebaptisé Viking et mis en service entre Korpo, Mariehamn et Gräddö, en Suède[1],[2]. La même année, Rederi AB Slite, une société suédoise basée à Gotland, démarre son activité sur la ligne Simpnäs (Suède) - Mariehamn[3].

En 1962, à la suite d'un désaccord, un groupe de collaborateurs quitte Rederi Ab Vikinglinjen afin de former leur propre armement : Rederi Ab Ålandsfärjan, qui débute son activité entre Gräddö et Mariehamn l'année suivante[2].

Très vite, les trois armateurs comprennent que la concurrence qu'ils se livrent risque de peser sur le trafic à long terme. Ainsi, à partir de 1965, Vikinglinjen et Slite commencent à se rapprocher[3], et en juillet 1966, les trois compagnies s'associent afin de commercialiser leurs services sous une seule et même marque : Viking Line[1],[2]. Afin d'éviter toute confusion avec le nouveau nom commercial, Rederi Ab Vikinglinjen change son nom en Rederi Ab Solstad[2]. Les navires du consortium adoptent une livrée rouge, portée à l'origine par les navires de Slite[3],[4](la couleur rouge foncé aurait été inspirée par le rouge à lèvres de la femme du président de Slite[5]). En 1967, Rederi Ab Ålandsfärjan modifie aussi son nom pour devenir SF Line[6]. Enfin, Rederi Ab Solstad devient Rederi Ab Sally en 1970.

La marque Viking Line n'étant qu'à but commercial, chaque société du consortium conserve sa flotte individuelle qu'elle affecte sur les lignes de son choix, avec des accords sur les horaires. Bien que regroupés sous une marque collective, les navires de chaque société étaient facile à distinguer, ceux exploités par Sally comportaient systématiquement le préfixe Viking dans leurs noms, les unités de Slite étaient baptisé d'après des personnages des mythologies romaine et grecque, quant à la flotte de SF Line, chacun des navires avait un nom se terminant par -ella.

1970-1985 : une croissance incessante[modifier | modifier le code]

Tout au long des années 1970, Viking Line connaîtra une croissance incessante liée à l'évolution constante du trafic, et se frottera à la rude concurrence du consortium rival Silja Line.

Le Viking 5, construit en 1974, premier navire de Viking Line à naviguer entre Helsinki et Stockholm.

Entre 1970 et 1973, Slite et Sally prennent livraison de cinq sister-ships commandés aux chantiers allemand Meyer Werft de Papenburg, les Apollo et Diana pour Slite et les Viking 1, Viking 3 et Viking 4 pour Sally[7]. En 1973, la compagnie ouvre une ligne entre Turku, Mariehamn et Stockholm, et entre en concurrence directe avec Silja Line. En 1974, Sally s'installe entre Helsinki et Stockholm, et restera pendant longtemps la seule société du consortium à exploiter ses navires sur cette ligne, également desservie par Silja Line. Cette nouvelle ligne est inaugurée avec un sister-ship amélioré de la classe Apollo, le Viking 5[8].

Le Viking Saga, mis en service en 1980 entre Helsinki et Stockholm.

Durant la seconde moitié des années 1970, Sally s'impose comme la société dominante du consortium et passe successivement les commandes de trois grands car-ferries aux dimensions jusqu'ici jamais atteintes par la compagnie, les sister-ships Viking Saga et

Le Viking Sally, mis en service entre Turku - Mariehamn et Stockholm.

Viking Song pour la ligne Helsinki - Stockholm et le Viking Sally pour Turku - Mariehamn - Stockholm. Tous trois sont mis en service en 1980. De son côté, SF Line prend livraison des sister-ships Turella en 1979 et Rosella en 1980 et Slite met en service le Diana II en 1979[9]. Au début des années 1980, Sally décide d'étendre ses activités au delà de la Baltique, cependant, ces affaires se révèlent non rentables, si bien que Sally ne peut plus investir dans la construction de nouvelles unités pour Viking Line[10].

1985-1995 : mauvaise passe[modifier | modifier le code]

Durant cette période, Viking Line devra faire face à de nombreux obstacles, notamment la perte de deux de ses actionnaires. Cependant, la compagnie parviendra à tenir la corde pour finalement se sortir de ce gouffre.

Le Mariella, plus grand ferry du monde de 1985 à 1989.

En 1985, Viking Line prend livraison du cruise-ferry Mariella, plus grand car-ferry au monde, commandé par SF Line et mis en service entre Helsinki et Stockholm en remplacement du Viking Song, marquant la fin du monopole de Sally sur cette ligne. L'année suivante, Slite réceptionne l‘Olympia, sister-ship du Mariella, évinçant de ce fait Sally de la ligne Helsinki - Stockholm. Alors que Slite et SF Line commandent de nouvelles unités, Sally se retrouve dans une situation financière de plus en plus critique et en 1987, Effoa et Johnson Line, les sociétés propriétaires de Silja Line, en font l'acquisition. En conséquence, SF Line et Slite forcent Sally à quitter le consortium et rachètent ses parts[11].

Entre 1988 et 1990, SF Line prend livraison de trois nouveaux navires, les sister-ships Amorella et Isabella et le gigantesque Cinderella, plus grand car-ferry au monde. Slite réceptionne de son côté les cruise-ferries jumeaux Athena en 1989 et Kalypso en 1990[12]. Cependant, alors que le Cinderella et les Athena et Kalypso sont encore en construction, le chantier Wärtsilä d'Helsinki fait faillite. SF Line évite les répercussions financières, la construction du Cinderella ayant été payée en plusieurs fois[13]. Slite n'a pas cette chance, le contrat de construction du

L‘Athena, mis en service en 1989.

Kalypso étant plus traditionnel, le payement devait être réglé à la livraison du navire. Afin d'achever la construction, Slite doit verser des coûts supplémentaires[14]. Malgré ces problèmes financiers, Viking Line possède en 1990 la plus grande et la plus moderne flotte de cruise-ferries.

Le Cinderella plus grand cruise-ferry au monde à sa mise en service en 1989.

En 1989, Slite passe commande d'un cruise-ferry aux dimensions inégalées, l‘Europa, prévu pour être le futur navire amiral de Viking Line, aux chantiers Meyer Werft. Malheureusement, en 1993, alors que le navire est presque achevé, la Suède entre dans une crise économique et la couronne suédoise est dévaluée à 10%, entraînant de graves difficultés financières pour Slite. La livraison de l‘Europa ayant dépassé les 400 millions de couronnes, Slite n'est pas en mesure d'acquérir le navire et la banque Nordbanken refuse de financer la société. De ce fait, l‘Europa intègre la flotte du concurrent Silja Line et Rederi Ab Slite est liquidée[15].

À la suite de la disparition de Slite, SF Line devient l'unique propriétaire de Viking Line. Les trois navires de Slite, l‘Athena, le Kalypso et l‘Olympia sont mis aux enchère en août 1993[16],[17]. Une offre de SF Line pour la reprise du Kalypso est déposée mais le navire et son sister-ship sont vendus à la compagnie malaisienne Star Cruises.

1995-2010 : un second souffle[modifier | modifier le code]

Après une période compliquée marquée par le rachat de Sally et la faillite de Slite, SF Line est désormais le seul propriétaire de Viking Line. La compagnie a perdu quatre navires de sa flotte et son fleuron, l‘Europa, navigue sous les couleurs de son rival Silja Line, qui est à présent l'armateur le plus puissant de la mer Baltique. Mais Viking Line parviendra à maintenir sa présence sur ses lignes avec une flotte relativement plus vieille que celle de Silja.

En 1995, SF Line reprend le nom de Viking Line. Entre 1994 et 1996, la compagnie relie Helsinki à Tallinn durant l'été à l'aide de deux catamarans affrétés[18]. En 1997, le Silja Scandinavica, sister-ship de

Le Gabriella sister-ship des Amorella et Isabella, racheté en 1997.

l‘Amorella et de l‘Isabella, est acquis auprès de Sea-Link Shipping AB et renommé Gabriella[19]. À cette même période, Viking Line aurait eu comme projet de faire construire une paire de cruise-ferries afin de se maintenir au niveau de son concurrent Silja Line, mais ces plans ont visiblement été mis de côté.

En 2005, la compagnie commande son premier navire neuf depuis le Kalypso en 1990[20]. L'année suivante, Sea Containers Ltd, propriétaire de Silja Line depuis 1999, met celle-ci en vente[21]. Viking Line fait une offre de rachat[22], mais Silja Line est reprise par le groupe estonien Tallink[23].

Le Viking XPRS première commande de Viking Line depuis 1990.

Le nouveau navire, baptisé Viking XPRS, est mis en service en avril 2008[20]. Entre temps, en 2007, la compagnie avait commandé aux chantiers Astilleros de Sevilla un nouveau car-ferry destiné à remplacer le Rosella sur la ligne Mariehamn - Kapellskär[24]. Baptisé Viking ADCC, le navire devait être livré au cours de l'année 2009[25], cependant, après plusieurs reports, Viking Line annoncera en janvier 2010 que la commande est annulée[26].

Depuis 2010 : Une place confortée[modifier | modifier le code]

Après s'être remise de ses problèmes rencontrés dans les années 1990, Viking Line verra un changement au niveau de sa direction qui aura pour principale conséquence de lui redonner sa place méritée sur les lignes de la mer Baltique avec la mise en service d'unités modernes, imposantes et écologiques.

En juillet 2010, Nils-Erik Eklund, directeur général de la compagnie, prend sa retraite et est remplacé par Mikael Backman, ayant travaillé par le passé pour Royal Caribbean International. Il annonce dans des entrevues son ambition de doter Viking Line d'une flotte de qualité similaire à celle des paquebots de luxes afin de promouvoir les services de la compagnie finlandaise à la clientèle américaine[27].

Lors d'un séminaire tenu en janvier 2010, Backman déclare que Viking Line négocie avec neuf chantiers différents pour la construction de navires prévus pour remplacer l‘Amorella et l‘Isabella sur la ligne Turku - Mariehamn - Stockholm. La propulsion au gaz naturel liquéfié ainsi que des technologies visant à réduire les émissions sont envisagés.

En octobre 2010, la compagnie signe une lettre d'intention avec les chantiers STX Turku pour la construction du premier navire. La commande est passée deux mois plus tard et le gigantesque cruise-ferry baptisé Viking Grace est mis en service en janvier 2013 en remplacement de l‘Isabella, vendu. Une option de commande d'un sister-ship a été proposée mais déclinée par Viking Line.

Le Viking Grace premier cruise-ferry propulsé au gaz naturel liquéfié.

En novembre 2016, Viking Line annonce avoir signé une lettre d'intention avec les chantiers chinois Xiamen Shipbuilding pour la construction d'un nouveau navire destiné à remplacer l‘Amorella. En plus de la propulsion au GNL, une motorisation aux rotors est également envisagée. La commande de ce navire est passée en juillet 2017.

Lignes desservies[modifier | modifier le code]

Viking Line exploite sa flotte sur cinq lignes en mer Baltique.

Turku - Mariehamn/Långnäs - Stockholm[modifier | modifier le code]

Ligne historique de la compagnie desservie par le Viking Grace et l‘Amorella, deux départs quotidiens sont assurés dans les deux sens le matin et le soir. Une escale aux îles Åland est réalisée afin de faire bénéficier aux passagers des tarifs hors-taxe dans les boutiques du bord.

Helsinki - Mariehamn - Stockholm[modifier | modifier le code]

Autre ligne phare de la compagnie, elle est assurée chaque soir dans les deux sens par le Mariella et le Gabriella. Comme pour la ligne de Turku, une escale aux îles Åland est réalisée.

Mariehamn - Stockholm[modifier | modifier le code]

La ligne est assurée de jour dans le sens Mariehamn - Stockholm et de nuit dans le sens inverse par le Viking Cinderella.

Mariehamn - Kapellskär[modifier | modifier le code]

Cette ligne est assurée par le Rosella à raison de trois traversées quotidiennes réalisées de jour.

Helsinki - Tallinn[modifier | modifier le code]

La ligne est desservies deux fois par jour dans les deux sens par le Viking XPRS. Des voyages de nuit, à faible vitesse, sont également proposés.

Flotte[modifier | modifier le code]

Flotte actuelle[modifier | modifier le code]

En 2018, Viking Line exploite huit navires sur ses lignes, cinq cruise-ferries, un ferry rapide, un ferry classique et un NGV.

Navire Pavillon Type Mise en service Entrée dans la flotte tonnage Longueur Largeur Passagers Véhicules Vitesse Statut
Viking Grace Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 2013 57 565 UMS 218 m 31,80 m 2 800 500 22 nœuds En service
Viking Cinderella Drapeau de la Suède Suède Cruise-ferry 1989 46 398 UMS 191 m 29,60 m 2 700 480 22 nœuds En service
Mariella Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 1985 37 860 UMS 175,70 m 28,40 m 2 447 580 22 nœuds En service
Gabriella Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 1992 1997 35 492 UMS 171,50 m 28,20 m 2 420 400 21,5 nœuds En service
Amorella Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 1988 34 384 UMS 169,40 m 27,61 m 2 420 450 21,5 nœuds En service
Viking XPRS Drapeau de l'Estonie Estonie Ferry rapide 2008 35 918 UMS 185 m 27,70 m 2 500 240 25 nœuds En service
Rosella Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1980 16 879 UMS 136,11 m 24,24 m 1 200 350 21,5 nœuds En service
Express
(Viking FSTR)
Drapeau de la Suède Suède Navire à grande vitesse 1998 2017 5 902 UMS 91,30 m 26 m 900 220 48 nœuds En service

Navires en commande[modifier | modifier le code]

Navire Pavillon Type Mise en service tonnage Longueur Largeur Passagers Véhicules Vitesse Statut
Nouveau navire Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 2021 63 000 UMS 218 m ? 2 800 ? ? En construction

Anciens navires[modifier | modifier le code]

Navire Pavillon Type Mise en service Période tonnage Longueur Largeur Passagers Véhicules Vitesse Statut
Isabella Drapeau de la Finlande Finlande Cruise-ferry 1989 1989-2013 35 154 UMS 171,25 m 27,61 m 2 480 364 21,5 nœuds Vendu à Tallink. Navigue à présent sous le nom d‘Isabelle.
Ålandsfärjan Drapeau de la Suède Suède Ferry 1972 1987-2008 6 336 UMS 105,20 m 18,93 m 963 180 17 nœuds Vendu à G.A.P Shipping, reconverti en navire de croisière.
Viking Express III Drapeau du Danemark Danemark Navire à grande vitesse 1992 1996 (affrété) 478 UMS 40 m 10,10 m 296 - 33,5 nœuds Rendu à son propriétaire, navigue actuellement en Italie.
Viking Express II Drapeau de la Norvège Norvège Navire à grande vitesse 1992 1995 et 1996 (affrété) 477 UMS 40,60 m 10,10 m 288 - 33,5 nœuds Rendu à son propriétaire, navigue actuellement en Italie.
Condor 10
Viking Express I
Drapeau de Singapour Singapour Navire à grande vitesse 1992 1995 (affrété) 3 241 UMS 74,30 m 26 m 580 90 39 nœuds Rendu à son propriétaire, navigue actuellement en Corée du Sud.
Condor 9
Viking Express
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Navire à grande vitesse 1990 1994 (affrété) ? 48,70 m 18,40 m 450 - 35 nœuds Rendu à son propriétaire, navigue actuellement aux États-Unis.
Jupiter Drapeau de la Norvège Norvège Ferry 1973 1994 (affrété) 11 344 UMS 146,46 m 19,90 m 1 600 425 21 nœuds Rendu à son propriétaire. Démoli en 2012.
Diana II Drapeau de la Suède Suède Ferry 1979 1979-1994 11 671 UMS 141,70 m 24,21 m 1 900 555 21 nœuds Affrété par TT-Line à partir de 1992 puis vendu en 1994 à EstLine. Navigue actuellement comme navire d'expéditions sous le nom de Bluefort
Kalypso Drapeau de la Suède Suède Cruise-ferry 1990 1990-1993 40 012 UMS 176,60 m 29,61 m 2 200 490 21 nœuds Vendu aux enchères après la faillite de Slite, navigue actuellement comme navire de croisières à Hong Kong.
Athena Drapeau de la Suède Suède Cruise-ferry 1989 1989-1993 40 012 UMS 176,60 m 29,61 m 2 200 490 21 nœuds Vendu aux enchères après la faillite de Slite, navigue actuellement pour le compte de DFDS.
Olympia Drapeau de la Suède Suède Cruise-ferry 1986 1986-1993 37 583 UMS 176,82 m 28,41 m 2 500 580 22 nœuds Vendu aux enchères après la faillite de Slite, navigue actuellement pour le compte de St Peter Line.
Viking Sally Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1980 1980-1990 15 566 UMS 155,43 m 24,21 m 2 000 460 21 nœuds Repris par Silja Line. Coulé en 1994 sous le nom d‘Estonia.
Gunilla Drapeau de la Finlande Finlande Roulier 1972 1986, 1987, 1988 et 1990 (affrété) 2 384 UMS 119 m 16,10 m 12 866 m linéaires 18 nœuds Rendu à son propriétaire.
Roslagen
Viking 3
Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1972 1972-1976, 1989 4 299 UMS 108,70 m 17,24 m 1 200 265 18,5 nœuds D'abord vendu en 1976 à Vasa-Umeå Ab, puis affrété par Viking Line en 1989. Navigue actuellement en mer Égée sous le nom de Ionian Spirit.
Apollo III Drapeau de la Suède Suède Paquebot 1962 1976-1989 4 334 UMS 101,40 m 19,25 m 1 020 60 16 nœuds Rayé des listes en 2013.
Turella Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1979 1979-1988 10 604 UMS 136,11 m 24,24 m 1 700 554 21,5 nœuds Navigue actuellement en mer Adriatique sous le nom Rigel III.
Viking Saga Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1980 1980-1986 14 330 UMS 145,19 m 25,51 m 2 000 462 21,3 nœuds Transféré au sein de la filiale croisière de Sally. Incendié en 1990, le navire est totalement reconstruit en 1992. Il sert actuellement de paquebot de croisière sous le nom de Celestyal Crystal.
Arona Drapeau de la Finlande Finlande Roulier 1972 1985 (affrété) 2 386 UMS 118,09 m 16,04 m 12 866 m linéaires 18 nœuds Rendu à son propriétaire.
Viking Song Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1980 1980-1985 14 330 UMS 145,19 m 25,51 m 2 000 462 21,3 nœuds Navigue actuellement pour la compagnie espagnole Balearia sous le nom de Regina Baltica.
Mikkel Mols
Viking 2
Teistin
Drapeau du Danemark Danemark Ferry 1969 1979, 1984, 1985 (affrété) 2 430 UMS 92,66 m 16,72 m 800 135 20 nœuds Affrété en 1984 et 1985 puis rendu à son propriétaire. Navigue actuellement pour Moby Lines sous le nom de Moby Baby.
Fuldatal Drapeau de la Finlande Finlande Roulier 1971 1983, 1984 (affrété) 1 599 UMS 114,86 m 17,63 m 12 768 m linéaires 16 nœuds Rendu à son propriétaire.
Viking 1 Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1970 1970-1983 4 239 UMS 108,68 m 17,24 m 1 200 260 18,5 nœuds Abandonné puis coulé au large de Suez en 2002.
Dana Corona
Ålandsfärjan
Drapeau du Danemark Danemark Ferry 1969 1983 (affrété) 7 988 UMS 124,85 m 19,31 m 691 120 21 nœuds Rendu à son propriétaire.
Buenavista Drapeau de la Norvège Norvège Ferry 1971 1982 (affrété) 2 719 UMS 95 m 16,21 m 750 200 19 nœuds Rendu à son propriétaire.
Drotten
Aurella
Drapeau de la Suède Suède Ferry 1972 1982 (affrété) 6 665 UMS 123,86 m 20,86 m 1 670 300 20 nœuds Navigue actuellement pour Corsica Ferries - Sardinia Ferries sous le nom de Sardinia Regina
Aurella Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1973 1973-1982 7 210 UMS 125,22 m 21,53 m 1 500 420 21,5 nœuds Navigue actuellement au Canada sous le nom de C.T.M.A. Vacancier.
Viking 5 Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1974 1974-1981 5 286 UMS 117,79 m 17,25 m 1 200 300 19,5 nœuds Démoli en 2015.
Marella Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1970 1970-1981 3 930 UMS 99,15 m 17,20 m 1 200 225 18,5 nœuds Démoli en 2004.
Viking 6 Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1967 1974-1980 5 073 UMS 110,80 m 18,04 m 1 170 210 23,5 nœuds Démoli en 2001.
Viking 4 Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1973 1973-1980 4 477 UMS 109,15 m 17,25 m 1 200 265 19,5 nœuds Démoli en 2005.
Diana Drapeau de la Suède Suède Ferry 1972 1972-1979 4 152 UMS 108,70 m 17,25 m 1 200 265 18,5 nœuds Navigue actuellement en mer Rouge sous le nom de Rahal.
Kapella Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1967 1967-1979 3 159 UMS 97,54 m 18,22 m 1 200 220 19 nœuds Démoli en 2006.
Gotlandia
Viking 2
Drapeau de la Suède Suède Ferry 1965 1978 (affrété) 1 413 UMS 71 m 14,58 m 800 140 17 nœuds Abandonné à Keratsini depuis 2016.
Dana Gloria
Ålandsfärjan
Drapeau du Danemark Danemark Ferry 1966 1978 (affrété) 2 446 UMS 92,66 m 16,86 m 800 135 19,5 nœuds Démoli en 2010.
Travtal Drapeau de la Finlande Finlande Roulier 1970 1977, 1978 (affrété) 1 599 UMS 114,86 m 17,63 m 12 768 m linéaires 16 nœuds Rendu à son propriétaire.
Viking 2 Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1940 1968-1978 1 217 UMS 70,02 m 11,54 m 700 65 16 nœuds Incendié en 1978 puis démoli l'année suivante.
Apollo Drapeau de la Suède Suède Ferry 1970 1970-1976 4 238 UMS 108,07 m 17,25 m 1 200 260 18,5 nœuds Navigue toujours actuellement sous son nom d'origine.
Ålandsfärjan Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1933 1963-1972 1 542 UMS 79,01 m 11,88 m 800 40 18,5 nœuds Démoli en 1973.
Mignon Drapeau de la Suède Suède Roulier 1970 1972 (affrété) 2 885 UMS 112,71 m 16,11 m 12 900 m linéaires 15 nœuds Rendu à son propriétaire.
Neckartal Drapeau de l'Allemagne Allemagne Roulier 1970 1971 (affrété) 1 000 UMS 97,01 m 15,80 m 12 350 m linéaires 16,5 nœuds Rendu à son propriétaire.
Botnia Express Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1960 1970 (affrété) 2 240 UMS 86,47 m 14,79 m 809 152 18,5 nœuds Coulé en 1987.
Viking Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 1924 1959-1970 1 765 UMS 99,05 m 12,53 m 900 85 18,5 nœuds Coulé en 1987.
Visby Drapeau de la Suède Suède Ferry 1964 1965, 1967-1970 (affrété) 2 825 UMS 88,19 m 16,41 m 1 200 120 18,5 nœuds Rendu à son propriétaire.
Travermünde Drapeau du Danemark Danemark Ferry 1964 1969 (affrété) 2 498 UMS 93,22 m 16,21 m 1 000 140 18 nœuds Rendu à son propriétaire.
Stena Baltica Drapeau de la Suède Suède Ferry 1966 1967 (affrété) 1 157 UMS 61,78 m 12,58 m 580 50 18 nœuds Rendu à son propriétaire.
Apollo Drapeau de la Suède Suède Ferry 1964 1964-1967 1 291 UMS 61,78 m 12,58 m 580 50 18 nœuds Démoli en 2006.
Drotten Drapeau de la Suède Suède Paquebot 1929 1964-1967 819 UMS 56,53 m 9,34 m 480 - 12 nœuds Démoli en 1978.
Panny Drapeau de la Finlande Finlande Paquebot 1942 1963-1964 715 UMS 73,10 m 9,17 m 200 70 10 nœuds Démoli en 1985.
Slite Drapeau de la Suède Suède Ferry 1955 1959-1964 (affrété) 1 000 UMS 56,47 m 10,11 m 195 30 11 nœuds Rendu à son propriétaire.
Boge Drapeau de la Suède Suède Cargo 1956 1961-1963 530 UMS 66,35 m 10,04 m 436 45 12 nœuds Coulé en 1981.

Commandes avortées[modifier | modifier le code]

Navire Pavillon Type Livraison prévue tonnage Longueur Largeur Passagers Véhicules Vitesse Statut
Europa Drapeau de la Suède Suède Cruise-ferry 1993 59 912 UMS 201,80 m 32,50 m 3 696 400 21,5 nœuds Transféré au sein de Silja Line à cause des difficultés financières de Slite. Navigue actuellement pour Tallink.
Viking ADCC Drapeau de la Finlande Finlande Ferry 2009 15 600 UMS 133 m 21,90 m 1 500 320 22 nœuds Après des retards de livraison, sa construction est annulée par Viking Line. Le contrat de construction est repris par la compagnie espagnole Trasmediterranea en 2017. Le navire est actuellement en cours d'achèvement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Viking Line: 40 Years of Ferry Service, retrieved 12. 10. 2007 « https://web.archive.org/web/20080622200643/http://www.vikingline.fi./about/history/40_years.asp »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  2. a, b, c et d Modèle:Langue=sv Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 18–20. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  3. a, b et c Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 22–23. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  4. (sv) « Fakta om Fartyg: M/S Apollo (1964) » [archive du ], retrieved 24 October 2007
  5. Modèle:Fi icon FCBS Forum: laivojen nimien alkuperä ja merkitys, retrieved 12 October 2007
  6. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 26–27. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  7. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 40–43. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  8. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 44–46. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  9. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 53–54. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  10. Modèle:Fi icon FCBS Forum: Matkustajalaivojen vaihtuminen matkustaja-autolautoiksi, retrieved 12 October 2007
  11. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, pages 69–70. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  12. Modèle:Sv icon Eliasson, Thor-Alf: Viking Line i backspegeln, page 73. Mariehamns Tryckeri/Viking Line 2005. No ISBN code
  13. Modèle:Fi icon FCBS Forum: Sliten konkurssin syyt ja seuraukset + muuta 1980–90-l. taitteen Vikingistä, retrieved 12 October 2007
  14. Modèle:Fi icon FCBS Forum: Gunnar Eklundin lähtö Vikinglinjenistä, retrieved 12 October 2007
  15. (sv) « Fakta om Fartyg: M/S Europa (1993) » [archive du ], retrieved 12 October 2007
  16. (sv) « Fakta om Fartyg: M/S Athena (1989) » [archive du ], retrieved 12 October 2007
  17. (sv) « Fakta om Fartyg: M/S Kalypso (1990) » [archive du ], retrieved 12 October 2007
  18. Viking Line: Chartered Vessels « https://web.archive.org/web/20110103073602/http://www.vikingline.fi./about/history/vessels/chartered_vessels.asp »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), , retrieved 12 October 2007
  19. (sv) « Fakta om Fartyg: M/S Frans Suell (1992) » [archive du ], retrieved 12 October 2007
  20. a et b (sv) Micke Asklander, « M/S Viking XPRS (2008) » [archive du ], Fakta om Fartyg (consulté le 5 octobre 2008)
  21. (fi + en) Thure Malmberg et Stampehl, Marko, Siljan viisi vuosikymmentä, Espoo, Frenckellin Kirjapaino Oy, , 168–169, 276, 285 p. (ISBN 978-951-98405-7-4)
  22. (fi) « Pörssitiedote », Viking Line press release, Viking Line, (consulté le 5 octobre 2008)
  23. (fi) « Silja Linen myynti », Viking Line press release, Viking Line, (consulté le 5 octobre 2008)
  24. (sv) « M/S Rosella snart tillbaka i Roslagens skärgård: Viking Line ersätter M/S Ålandsfärjan med större fartyg » [PDF], Viking Line press release, Viking Line, (consulté le 8 avril 2008)

    Le modèle {{dead link}} doit être remplacé par {{lien brisé}} selon la syntaxe suivante :
    {{ lien brisé | url = http://example.com | titre = Un exemple }} (syntaxe de base)
    Le paramètre url est obligatoire, titre facultatif.
    Le modèle {{lien brisé}} est compatible avec {{lien web}} : il suffit de remplacer l’un par l’autre.

  25. Viking Line press release: Viking Line orders new vessel « https://web.archive.org/web/20100129064046/http://www.vikingline.fi./about/press_releases/press_070130_adcc.asp »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), , retrieved 12 October 2007
  26. Modèle:Sv iconSkeppsbyggnadskontrakt uppsagt, vikingline.fi, retrieved 2 February 2010
  27. (fi) Liisa Enkvist, « Mikael Backman tuo ruotsinlaivoille villejä ideoita Karibian risteilijöiltä », Turun Sanomat, (consulté le 18 juin 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :