Viglius van Aytta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Viglius Van Aytta)
Aller à : navigation, rechercher
Viglius Van Aytta
Viglius van Aytta.JPG

Viglius.

Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Viglius, né le à Wirdum, en Frise occidentale (Pays-Bas), et mort le ) à Bruxelles (Belgique), dont le nom est dérivé de Wigle Aytta van Zwichem (parfois francisé en Vigile Zuichem d'Ayta), est un jurisconsulte néerlandais.

Il enseigna le droit à Bourges, Padoue, Avignon et Ingolstadt. Charles Quint le nomma successivement baron de l'Empire, conseiller à la chambre des finances de Spire, sénateur à la cour suprême de Malines, président du conseil de Bruxelles, chancelier de l'ordre de la Toison d'or, et enfin abbé du monastère de Bavon à Gand. Viglius établit peu avant son décès une école gratuite pour les enfants et un collège pour les étudiants pauvres à Louvain.

Il publia notamment :

  • Epistolae politicae et historicae ad Joach. Hopperum , Louvain, 1661, in-8.
  • Institutiones de testamentis, Leyde, 1564 et 1592, in-8.
  • Commentaria ad titulum de rebus creditis, ibid., 1592, in-8. Il publia à Bâle, 1534, in-fol., et Louvain, in-4.
  • Theophili paraphrasis ad institutiones juris civilis, ouvrage savant qu'il avait copié dans la bibliothèque de Bessarion.
  • Commentaria in decem titulos Institutionum juris civilis, Bâle, 1534
  • Mémoires de Viglius et d'Hopper sur le commencement des troubles des Pays-Bas (édités par Alphonse Wauters, 1858)
  • Vita Viglii ab ipso scripta, La Haye, 1743)


Références et articles connexes[modifier | modifier le code]

« Viglius van Aytta », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition,‎ 1843-1865 [détail de l’édition]

Sur les autres projets Wikimedia :