Val-des-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villeneuve.
Val-des-Bois
Image illustrative de l'article Val-des-Bois
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
Subdivision régionale Papineau
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Roland Montpetit
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Valboisien, ienne
Population 865 hab.[1] (2016)
Densité 3,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 00″ nord, 75° 36′ 00″ ouest
Superficie 22 542 ha = 225,42 km2
Divers
Code géographique 80140
Localisation
Localisation de Val-des-Bois dans la MRC de Papineau
Localisation de Val-des-Bois dans la MRC de Papineau

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Val-des-Bois

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Val-des-Bois

Val-des-Bois est une municipalité du Québec, située dans la municipalité régionale de comté de Papineau et dans la région de l'Outaouais. Val-des-Bois est situé sur la rive est de la rivière du Lièvre à environ 40 km au nord de Gatineau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le recensement[2] de la province du Canada du canton de Villeneuve de 1861 fait état de la présence de 13 cellules familiales composées de 93 personnes. Les noms de famille qui apparaissent à ce recensement sont les suivants : Lépine (8 personnes), Lapratte (6 personnes), Lefebvre (11 personnes), David (12 personnes, 2 cellules familiales), Durand (7 personnes), Faubert (9 personnes), Seguin (6 personnes), Larocque (11 personnes), Prévost (11 personnes, 2 cellules familiales), Doe (1 personne), Saint-Denis (11 personnes).

Au même recensement, pour le canton de Bowman, celui-ci fait voir que quatre chantiers sont tenus dans ce canton; premier camp (16 personnes) second camp (19 hommes) troisième camp (40 hommes) et quatrième camp (40 hommes). De plus, 19 familles sont établies dans le même canton.

Administration[modifier | modifier le code]

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

  • 1853 : L'arpenteur J.W.Maçon réalise l'arpentage primitif du futur canton de Villeneuve.
  • 1869 : Première concession d'une lettre-patente, dans le canton Villeneuve à Andrew Thomson le , sur le demi-lot A du Rang IX, de ce canton (59 acres).
  • 1873 : Érection légale du canton de Villeneuve, le .
  • 1878 : Ouverture du premier bureau de poste. Il porte le nom du bureau de poste de Val-des-Bois, et donnera son nom, plus tard, au village.
  • 1885 : Constitution de la municipalité des cantons unis de Bowman-et-Villeneuve à partir des cantons cadastraux homonymes.
  • 1891 : Le 1er janvier 1891 est ouvert le premier registre permettant l'inscription des naissances, mariages et sépultures de cette mission.
  • 1898 : Première requête signée par 43 francs-tenanciers de la municipalité des cantons unis de Bowman-et-Villeneuve pour obtenir l'érection canonique d'une paroisse. L'archevêché d'Ottawa ne donne pas suite à cette requête.
  • 1907 : Le 2 décembre 1907, 74 résidents de la municipalité des cantons unis de Bowman et Villeneuve signent une seconde requête pour l'obtention d'une paroisse.
  • 1908 : Décret d'érection canonique de la paroisse de Notre-Dame-de-la-Garde, couvrant la quasi-totalité des cantons Bowman et Villeneuve, le 12 février 1908.
  • 1913 : La municipalité est amputée de la municipalité de canton de Bowman et celle-ci change son nom en municipalité de canton de Villeneuve.
  • 1929 : Construction d'un barrage à la chute de High Falls par James Maclaren. Vint-et-une famille sont délogées par la hausse des eaux de la rivière du Lièvre.
  • 1958 : Villeneuve change son nom en municipalité de Val-des-Bois.

Le canton de Villeneuve a donné son nom à la municipalité des cantons unis de Bowman-et-Villeneuve.

Régionale[modifier | modifier le code]

À l'origine, la municipalité était dans le comté de Papineau. Elle a été incorporée dans la municipalité régionale de comté de Papineau en 1983.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
624 668 732 873 938 865

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

La forêt ancienne du Lac-de-l'Écluse est située au sud-est de la municipalité. Elle protège l'une des plus grandes forêts feuillues anciennes au Québec. L'est de la municipalité est aussi largement couvert par la réserve faunique de Papineau-Labelle, dont le bureau administratif est situé dans celle-ci.

Images[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Notre-Dame-du-Laus Duhamel Rose des vents
Bowman N Montpellier
O    Val-des-Bois    E
S
Val-des-Monts Notre-Dame-de-la-Salette Mulgrave-et-Derry

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Recensements de Bowman et Villeneuve 1861-1891, Publications de la Société de généalogie de l'Outaouais, 1990, par Guy Désormeaux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]