Les Collines-de-l'Outaouais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Collines-de-l'Outaouais
Image illustrative de l'article Les Collines-de-l'Outaouais
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
Statut municipal Municipalité régionale de comté
Chef-lieu Chelsea
Préfet Robert Bussière
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Population 49 094 hab. (2016)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 14″ nord, 75° 50′ 17″ ouest
Superficie 202 604 ha = 2 026,04 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Parc de la Gatineau
Langue(s) parlée(s) Français, anglais
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 819, +1 873
Code géographique 820
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Les Collines-de-l'Outaouais

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Les Collines-de-l'Outaouais
Liens
Site web Site officiel

Les Collines-de-l'Outaouais est une municipalité régionale de comté de l'Outaouais du Québec, Canada. Le chef-lieu de la MRC est Chelsea alors que la municipalité la plus populeuse est Val-des-Monts[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La MRC des Collines-de-l'Outaouais se situe sur la rive gauche de la rivière des Outaouais au nord de la ville de Gatineau. Elle est bornée à l'ouest par la MRC de Pontiac, au nord par la Vallée-de-la-Gatineau et à l'est par la MRC de Papineau. La ville d'Ottawa en Ontario se trouve sur la rive opposée de l'Outaouais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bureau de MRC à Chelsea

La MRC est créée en 1991 par le regroupement des municipalités rurales de la Communauté régionale de l'Outaouais. Son toponyme dérive du relief ondulé de la contrée et du nom de la région[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Les différentes municipalités de la MRC font partie des circonscriptions électorales québécoises de Gatineau, de Papineau et de Pontiac[3]. Au Parlement du Canada, la population de la MRC est représentée par le député de la circonscription de Pontiac[4].

Population[modifier | modifier le code]

Au Recensement du Canada de 2011, la population totale s'établit à 46 393 habitants pour une densité de 12,7 habitants par km2. La croissance démographique est de 10,4 % entre 2006 et 2011. le nombre de logements occupés par des résidents habituels est de 17 448 auxquels s'ajoutent 4 608 logements en grande partie des résidences secondaires.

Économie[modifier | modifier le code]

La base de l'économie régionale se compose de l'agriculture, de la villégiature et du tourisme[2].

Municipalités[modifier | modifier le code]

La MRC est formée de sept municipalités.

Les Collines-de-l'Outaouais
Nom Type Population
(2016)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Cantley Municipalité 10 699 128,36 83,47
Chelsea Municipalité 6 909 113,77 60,7
L'Ange-Gardien Municipalité 5 464 218,25 25,0
La Pêche Municipalité 7 863 585,93 13,4
Notre-Dame-de-la-Salette Municipalité 727 115,49 6,3
Pontiac Municipalité 5 850 448,15 13,1
Val-des-Monts Municipalité 11 582 441,84 26,2
Total 49 094 2 051,77 23,9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Les Collines-de-l'Outouais », 820, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté le 17 septembre 2013).
  2. a et b Gouvernement du Québec, « Banque de noms de lieux du Québec : Collines-de-l'Outaouais (municipalité régionale de comté) », 269051, Commission de toponymie du Québec, (consulté le 21 septembre 2013).
  3. Commission de la représentation électorale du Québec, « La carte électorale du Québec : Les 125 circonscriptions électorales 2011 », Directeur général des élections du Québec (consulté le 20 juin 2013).
  4. Gouvernement du Canada, « Proclamation donnant force de loi au décret de représentation électorale à compter de la première dissolution du Parlement postérieure au 25 août 2004 (TR/2003-154), Annexe: Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales - Décret de représentation », Ministère de la Justice du Canadá (consulté le 20 juin 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]