Vélodrome André-Pétrieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vélodrome André Pétrieux)
Vélodrome André-Pétrieux
Roubaix, Vélodrome.jpg
Généralités
Adresse
avenue Alexandre-Fleming
59100 Roubaix
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
1936
Architecte
Équipement
Patrimonialité
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lille Métropole
voir sur la carte de Lille Métropole
Red pog.svg

Le vélodrome André-Pétrieux, ou vélodrome de Roubaix, est un vélodrome situé à Roubaix (Nord), en France. Il a été inauguré en 1936 et se trouve à l'est de la ville, entre l'avenue Roger-Salengro et l'avenue du Parc-des-Sports. Il est connu pour être la ligne d'arrivée du Paris-Roubaix.

Historique[modifier | modifier le code]

Il succède au premier vélodrome roubaisien, inauguré le [1] et détruit en 1924, et qui avait accueilli Paris-Roubaix de sa création jusqu'en 1914[2].

André Pétrieux père était le patron d'un bar situé à l'angle des rues Jules-Guesde et de Lannoy : « Chez Pétrieux »[3],[4]. Il est également l'un des créateurs du Vélo-Club[3]. Son fils, également nommé André Pétrieux fut adjoint aux sports de la ville de Roubaix[3]. Selon l'élu local Henri Planckaert, également ami personnel d'André Pétrieux fils : « André Pétrieux, le Vélodrome porte le nom du père et du fils, même si pour moi c'est surtout pour le fils[3]. »

Structures[modifier | modifier le code]

Le vélodrome dispose des équipements suivants :

  • une piste de cyclisme sur piste en béton d'une longueur de 499,75 m, de 6 m de large et des virages inclinés à 15,4°[5],[6].
  • un terrain de rugby qui accueille les matchs du Rugby club de Roubaix.

Compétitions accueillies[modifier | modifier le code]

Le vélodrome de Roubaix est le lieu d'arrivée de Paris-Roubaix depuis [2] (à l'exception des éditions 1986 à 1988[7]).

Le vélodrome de Roubaix a également accueilli les championnats de France de cyclisme sur piste en 1966 et 1971 et est depuis 2006 le cadre d'une course de cyclo-cross disputée en janvier et devenue une manche de la coupe du monde de cyclo-cross en 2008-2009[8], 2009-2010 et 2012-2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sébastien Fleuriel, Pascal Sergent, 100 Paris-Roubaix - Patrimoine d'un siècle, Septentrion, , 227 p. (ISBN 2-85939-758-2)
  2. a et b « Vélodrome de Roubaix », sur info-stades.net (consulté le 9 décembre 2008)
  3. a b c et d « C'est l'histoire d'un mec... André Pétrieux », Nord Éclair,‎ (lire en ligne).
  4. Jean-Louis Le Touzet, « Roubaix des anges », Libération,‎ (lire en ligne).
  5. (nl) Rob Gollin, « De magie van de wielerbaan van Roubaix », sur volkskrant.nl, De Volkskrant, (consulté le 16 janvier 2020)
  6. « Le vélodrome de Roubaix se lance dans un contre-la-montre », sur Batiactu, (consulté le 16 janvier 2020)
  7. Audrey Ferraro, Vélo-club de Roubaix, au coeur de la légende, Editions Publibook, (ISBN 9782748303575, lire en ligne)
  8. « Notre histoire... », sur asso.nordnet.fr/veloclubroubaix (consulté le 28 octobre 2008)