Paris-Roubaix 1897

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paris-Roubaix 1897
Généralités
Course
2e Paris-Roubaix
Date
Distance
280 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
58
Coureurs à l'arrivée
24
Vitesse moyenne
28,124 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 2e édition de la course cycliste Paris-Roubaix a lieu le . Elle est remportée par l'Italien Maurice Garin. L'épreuve compte 280 kilomètres et la moyenne de l'épreuve est de 28,124 km/h. Au départ 32 coureurs professionnels et 26 coureurs amateurs sont engagés. La victoire se joue au sprint.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Au départ de Paris, les routes sont humides, mais un peu plus tard, le soleil fait son apparition.

Lors de cette édition, Garin et Cordang se présentent sur le vélodrome roubaisien pour se disputer la victoire. Pascal Sergent écrit :

« Il est difficile de les reconnaître. Garin arrive en premier, suivi par la figure trempée de boue de Cordang. Tout à coup, à la stupéfaction de tous, Cordang glisse et tombe sur une surface de ciment du vélodrome. Garin n'en croit pas ses yeux. Au moment où Cordang est de retour sur son vélo, il a 100 mètres de retard. Il reste six tours à couvrir. Deux kilomètres misérables pour rattraper Garin. La foule retient son souffle en regardant l'incroyable poursuite. La cloche retentit. Un tour, il reste un tour. 333 mètres pour Garin, qui a toujours une avance de 30 mètres sur le Batave.
Une victoire dans la classique est à sa portée mais il peut presque sentir le souffle de son adversaire sur son cou. Garin conserve finalement son avance de deux mètres, deux petits mètres pour une victoire légendaire. Les spectateurs explosent et ovationnent les deux hommes. Garin exulte sous les acclamations de la foule. Cordang pleure sa déception. »[1]

Garin déclare après la course : « J'ai gagné, mais Cordang était le plus fort »[2].

Classement final[modifier | modifier le code]

Cycliste Équipe Temps
1 Drapeau : Italie Maurice Garin - 9 h 57 min 21 s
2 Drapeau : Pays-Bas Mathieu Cordang - + 0 s
3 Drapeau : Suisse Michel Frederick - + 30 min 21 s
4 Drapeau : France Gaston Rivierre - + 50 min 39 s
5 Drapeau : Belgique Jules Cordier - + 1 h 42 min 52 s
6 Drapeau : France Boinet - + 1 h 43 min 03 s
7 Drapeau : France Henri Aries - + 1 h 53 min 12 s
8 Drapeau : France Guillochin - + 2 h 03 min 30 s
9 Drapeau : France Léopold Trousselier - + 2 h 03 min 30 s
10 Drapeau : Belgique Marcel Kerff - + 4 h 16 min 39 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un siècle de Paris-Roubaix 1896-1996 : Pascal Sergent
  2. Maurice Garin, premier héros de la légende

Lien externe[modifier | modifier le code]