Carrefour de l'Arbre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carrefour de l'Arbre
Image illustrative de l'article Carrefour de l'Arbre
Tracé du secteur pavé
Présentation
Autre nom Pavé de Luchin
Course empruntée Paris-Roubaix
Longueur 2 100 m
Difficulté 5 étoiles
Géographie
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Localité Camphin-en-Pévèle, Baisieux et Gruson
Latitude
Longitude
50° 35′ 47″ nord, 3° 14′ 10″ est

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Carrefour de l'Arbre

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Carrefour de l'Arbre

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Carrefour de l'Arbre
Course cycliste

Le Carrefour de l'Arbre (ou Pavé de Luchin) est un secteur pavé de la course cycliste Paris-Roubaix situé sur les communes de Camphin-en-Pévèle, Baisieux et Gruson d'une distance approximative de 2 100 m avec une difficulté actuellement classée cinq étoiles soit le niveau le plus difficile[1].

Le Carrefour de l'Arbre est le lieu central de la célèbre bataille de Bouvines : le dimanche , le roi de France, Philippe II Auguste, soutenu par des milices communales, y vainquit une coalition menée par l'empereur Othon IV et ses alliés, Jean sans Terre et le comte Ferrand de Flandre[2].

Description[modifier | modifier le code]

Ce secteur pavé permet de relier Camphin-en-Pévèle au Carrefour de l'Arbre proprement dit et s'effectue, dans ce sens, quasiment tout le temps en faux plat montant. Il se divise en deux parties à peu près égales. La première partie du secteur démarre de la rue de Cysoing à Camphin-en-Pévèle et se constitue d'une série de virages gauche-droite, puis les pavés longent le domaine de Luchin. Cette partie est la plus difficile, les pavés y étant très irréguliers. Ensuite, après un virage à angle droit vers la gauche, la deuxième partie du secteur se profile avec une ligne droite de 900 m menant au restaurant de l'Arbre où les pavés sont plus réguliers. À la fin, le parcours passe devant le restaurant de l'Arbre, puis tourne en épingle quelques mètres plus loin pour prendre la RD 90. Cette route, empruntée sur quelques dizaines de mètres, permet entre autres d'arriver au secteur pavé de Gruson[3] Celui-ci a parfois été compris dans le secteur du Carrefour de l'Arbre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 2 100 m
  • Difficulté : 5 étoiles
  • Secteur n° 4 (avant l'arrivée)

Évènements[modifier | modifier le code]

Le secteur est emprunté systématiquement par le Paris-Roubaix depuis 1980[3]. De par sa proximité avec Roubaix (une quinzaine de kilomètres), le secteur s'est souvent avéré décisif[4]. Sa difficulté est certes moindre que celle de la Trouée d'Arenberg, mais l'accumulation des secteurs pavés le rend certainement plus difficile qu'il ne l'est. Le ou les coureurs qui sortent en tête ont de bonnes chances d'arriver en tête au Vélodrome André-Pétrieux de Roubaix (Fabian Cancellara en 2006 ou Stuart O'Grady en 2007). C'est également le dernier secteur pavé dans lequel une attaque peut s'avérer décisive[5]. De ce fait, de nombreux spectateurs se pressent le jour du Paris-Roubaix pour assister au passage des coureurs, notamment de nombreux supporteurs flamands[6]. En 2009, Thor Hushovd chute dans ce secteur et laisse Tom Boonen s'envoler vers la victoire.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Gruson, France Carrefour de l'Arbre

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le parcours 2013 », sur letour.fr,
  2. Entrée « Paris-Roubaix » de l'Encyclopédie Larousse [en ligne], sur le site des éditions Larousse [consulté le 9 avril 2017].
  3. a et b Tout savoir sur l'itinéraire 2009 par "les amis de Paris-Roubaix", association qui lutte pour la protection et de la sauvegarde des secteurs pavés de la-dite épreuve.
  4. Encyclopédie Larousse, article Paris-Roubaix
  5. Cela vient du fait que le secteur pavé de Willems à Hem est assez facile et ne permet pas de faire la différence. Le parcours ne présentant pas d'autres difficultés (absence de côte), et si de plus on ajoute le fait qu'entre l'entrée de Roubaix et le vélodrome la route est en faux plat descendant. On comprend qu'il est très difficile pour les coureurs de se départager une fois le carrefour de l'arbre passé
  6. articles sur les débordements dans le carrefour de l'arbre de la Voix des Sports

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :