Secteur pavé de Troisvilles à Inchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Secteur pavé de Troisvilles à Inchy
Image illustrative de l’article Secteur pavé de Troisvilles à Inchy
Tracé du secteur pavé
Présentation
Autre nom Pavé Jean Stablinski
Course empruntée Paris-Roubaix
Longueur 2 200 m
Difficulté 3 étoiles
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Localité Troisvilles
Latitude
Longitude
50° 07′ 16″ nord, 3° 28′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Secteur pavé de Troisvilles à Inchy

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Secteur pavé de Troisvilles à Inchy
Course cycliste

Le secteur pavé de Troisvilles à Inchy (ou Pavé Jean Stablinski) est un secteur pavé emprunté le plus souvent lors de la course cycliste «Paris-Roubaix». Il est situé sur les communes de Troisvilles et d'Inchy avec une distance approximative de 2 200 m.

Description[modifier | modifier le code]

Il débute par une longue ligne droite de 1 550 m qui démarre de Troisvilles par la rue Jean-Stablinski empruntée en tournant à gauche dans la rue de la Sucrerie, puis passe par le territoire d'Inchy et traverse perpendiculairement la RD 643 au bout de 775 m. Après cette première partie comprenant des pavés assez réguliers, le secteur continue toujours en ligne droite en remontant légèrement puis tourne à gauche dans un virage à 90° dangereux qui amène sur la rue de Neuvilly pour finir par 625 m en ligne continue jusqu'au centre du village pour un total d'environ 2 200 m.

Paris-Roubaix[modifier | modifier le code]

Il est actuellement le premier secteur pavé emprunté lors du Paris-Roubaix.

Lors de son dernier passage en 2016, il avait les caractéristiques suivantes :

  • Longueur : 2 200 m
  • Difficulté : 3 étoiles
  • Secteur n° 27 (avant l'arrivée)

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]