Tournoi des Cinq Nations 1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tournoi des Cinq Nations 1914
Généralités
Sport rugby à XV
Édition 32e (5e à cinq nations)
Date 1er janvier au
Nations Angleterre, Écosse, France, Galles, Irlande
Participants cinq équipes
Matchs joués neuf
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Angleterre Angleterre

Navigation

L'équipe de France le 13 avril 1914 (à droite Géo André).

Le Tournoi des Cinq Nations 1914 se déroule sur dix journées du 1er janvier au . Chacune des cinq nations participantes affronte toutes les autres (deux matches à domicile et deux à l'extérieur). Le match entre la France et l'Écosse n'est pas joué, car celle-ci refuse de rencontrer la France après les incidents de 1913 en France lors de la rencontre entre les deux nations : l'arbitre anglais M. Baxter devant sortir du terrain sous la protection des joueurs pour éviter d'être molesté par le public[1].

L'Angleterre remporte le Tournoi 1914 en réalisant le Grand Chelem tandis que la France et l'Écosse, faute d'avoir pu se départager, terminent à la dernière place et détiennent conjointement la cuillère de bois, cet anti-trophée attribué à la nation ayant perdu toutes ses rencontres.

Classement[modifier | modifier le code]

No  Nation Joués V N D PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Angleterre Angleterre T 4 4 0 0 82 49 33 8
2 Drapeau : Pays de Galles Galles 4 3 0 1 75 18 57 6
3 Drapeau : Irlande Irlande 4 2 0 2 29 34 -5 4
4 Drapeau : Écosse Écosse 3 0 0 3 20 46 -26 0
4 Drapeau : France France 3 0 0 3 19 78 -59 0
Vainqueur du Tournoi
T : tenant du titre 1913

Attribution des points : deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul, aucun point en cas de défaite.

Règles de classement : 1. points de classement ; 2. titre partagé.

Résultats[modifier | modifier le code]

L'attribution des points à l'époque est la suivante : l'essai vaut trois points, la transformation deux points, la pénalité trois points et le drop quatre points.


Drapeau : France France 6 – 8[2]
(3 – 0)
Irlande Drapeau : Irlande Parc des Princes, Paris
20 000 spectateurs
Arbitre : EW Calver
Essai(s) : André, Lacoste
Essai(s) : Quinn, Tyrrell
Transformation(s) : Lloyd

Drapeau : Angleterre Angleterre 10 – 9[3]
(5 – 4)
Galles Drapeau : Pays de Galles Stade de Twickenham, Londres
30 000 spectateurs
Arbitre : James Greenlees
Essai(s) : Brown, Pillman
Transformation(s) : Chapman 2
Essai(s) : W. Watts
Transformation(s) : Bancroft
Pénalité(s) : Hirst

Drapeau : Pays de Galles Galles 24 – 5[4]
(7 – 5)
Écosse Drapeau : Écosse National Stadium, Cardiff
35 000 spectateurs
Arbitre : V. Drennan
Essai(s) : I. Davies, Hirst, Wetter
Transformation(s) : Bancroft 2
Pénalité(s) : Bancroft
Drop(s) : Hirst, Lewis
Essai(s) : W. Stewart
Transformation(s) : Laing

Drapeau : Angleterre Angleterre 17 – 12[5]
(6 – 7)
Irlande Drapeau : Irlande Stade de Twickenham, Londres
40 000 spectateurs
Arbitre : T. Schofield
Essai(s) : Davies, Lowe 2, Pillman, Roberts
Transformation(s) : Chapman
Essai(s) : Jackson, Quinn
Transformation(s) : Lloyd
Pénalité(s) : Lloyd

Drapeau : Irlande Irlande 6 – 0[6]
(–)
Écosse Drapeau : Écosse Lansdowne Road, Dublin
Arbitre : Bim Baxter
Essai(s) : McNamara, Quinn

Drapeau : Pays de Galles Galles 31 – 0[7]
(13 – 0)
France Drapeau : France St Helens Rugby and Cricket Ground, Swansea
20 000 spectateurs
Arbitre : Jack Miles
Essai(s) : A. Davies, Evans, Hirst, Uzzell 2, Wetter 2
Transformation(s) : Bancroft 5

Drapeau : Irlande Irlande 3 – 11[8]
(3 – 3)
Galles Drapeau : Pays de Galles Balmoral Showgrounds, Belfast
Arbitre : J. Tulloch
Essai(s) : Foster
Essai(s) : I. Davies, J. Jones, Wetter
Transformation(s) : Lewis

Drapeau : Écosse Écosse 15 – 16[9]
(3 – 3)
Angleterre Drapeau : Angleterre Inverleith
Arbitre : T. Schofield
Essai(s) : Huggan, Will 2
Transformation(s) : Turner
Pénalité(s) : Bowie
Essai(s) : Lowe 3, Poulton-Palmer
Transformation(s) : Harrison 2

Drapeau : France France 13 – 39[10]
(8 – 13)
Angleterre Drapeau : Angleterre Stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes
20 000 spectateurs
Arbitre : J. Games
Essai(s) : André, Capmau, Lubin-Lebrère
Transformation(s) : Besset 2
Essai(s) : Davies, Lowe 3, Poulton-Palmer 4, Watson
Transformation(s) : Greenwood 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Garcia, La fabuleuse histoire du rugby, La Martinière, (ISBN 9782732445281), « Emeute au parc des Princes », p. 228-229.
  2. (en) « France (3) 6 - 8 (0) Ireland (FT) », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  3. (en) « England (5) 10 - 9 (4) Wales », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  4. (en) « Wales (7) 24 - 5 (5) Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  5. (en) « England (6) 17 - 12 (7) Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  6. (en) « Ireland 6 - 0 Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  7. (en) « Wales (13) 31 - 0 (0) France », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  8. (en) « Ireland (3) 3 - 11 (3) Wales », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  9. (en) « Scotland (3) 15 - 16 (3) England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)
  10. (en) « France (8) 13 - 39 (13) England », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 12 novembre 2013)