Tournoi des Cinq Nations 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tournoi des Cinq Nations
1951
Généralités
Sport Rugby à XV
Édition 57e
(la 22e des Cinq Nations)
Lieu(x) Six stades
Date -
Nations Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : France France
Flag of Wales (1807–1953).svg Galles
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : Angleterre Angleterre
Participants Cinq sélections nationales
Matchs joués Dix rencontres

Palmarès
Tenant du titre Flag of Wales (1807–1953).svg Galles
Vainqueur Drapeau : Irlande Irlande
Deuxième Drapeau : France France

Navigation

Le Tournoi des Cinq Nations 1951 (du au ) voit la victoire de l'Irlande. La France termine deuxième, seulement battue par l'Irlande et celle-ci manque le Grand chelem à cause d'un match nul face au pays de Galles.

Le classement[modifier | modifier le code]

Rang Nation J V N D PP PC Δ Pts
1 Drapeau : Irlande Irlande 4 3 1 0 21 16 +5 7
2 Drapeau : France France 4 3 0 1 41 27 +14 6
3 Flag of Wales (1807–1953).svg Galles (T) 4 1 1 2 29 35 -6 3
4 Drapeau : Écosse Écosse 4 1 0 3 39 25 +14 2
Drapeau : Angleterre Angleterre 4 1 0 3 13 40 -27

LÉGENDE
J matches joués, V victoires, N matches nuls, D défaites,
PP points marqués, PC points encaissés, Δ différence de points PP-PC,
Pts points de classement (2 points pour une victoire, 1 point en cas de match nul, rien pour une défaite),
T Tenant du titre.

Résultats[modifier | modifier le code]

, Colombes Drapeau : France France 14 - 12 Écosse Drapeau : Écosse
1951, Swansea Flag of Wales (1807–1953).svg Galles 23 - 5 Angleterre Drapeau : Angleterre
1951, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 09 - 8 France Drapeau : France
1951, Édimbourg Drapeau : Écosse Écosse 19 - 0 Galles Flag of Wales (1807–1953).svg
1951, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 03 - 0 Angleterre Drapeau : Angleterre
1951, Londres Drapeau : Angleterre Angleterre 03 - 11 France Drapeau : France
24 février 1951, Édimbourg Drapeau : Écosse Écosse 05 - 6 Irlande Drapeau : Irlande
1951, Cardiff Flag of Wales (1807–1953).svg Galles 03 - 3 Irlande Drapeau : Irlande
1951, Londres Drapeau : Angleterre Angleterre 05 - 3 Écosse Drapeau : Écosse
1951, Colombes Drapeau : France France 08 - 3 Galles Flag of Wales (1807–1953).svg

Les matches de la France[modifier | modifier le code]

France - Écosse[modifier | modifier le code]

Première victoire de la France face à l'Écosse[1] depuis 1947 :

Samedi
Beau temps
Drapeau : France France 14 - 12
(6-6)
Écosse Drapeau : Écosse Colombes (Bon terrain)
35 000 spectateurs
Arbitre : T.Pearce Drapeau : Angleterre
Essai(s) : 2
Mias
Porthault
Transformation(s) : 1/2
J.Prat
Pénalité(s) : 2
J.Prat
Essai(s) : 2
D.M.Rose
Pénalité(s) : 2
T.Gray

Irlande - France[modifier | modifier le code]

Première victoire des celtes face aux Français[1] depuis 1948 :

Samedi 1951
Beau temps ensoleillé
Drapeau : Irlande Irlande 9 - 8
(3-3)
France Drapeau : France Lansdowne Road (Pelouse excellente)
45 000 spectateurs
Arbitre : T.Pearce Drapeau : Angleterre
Essai(s) : 2
J.E.Nelson
T.Clifford
Pénalité(s) :
N.J.Henderson
Essai(s) : 2
Olive
Matheu
Transformation(s) : 1/2
Bertrand

Angleterre - France[modifier | modifier le code]

Pour la première fois, la France bat l'Angleterre[1] à Twickenham :

Samedi
Temps gris
Drapeau : Angleterre Angleterre 3 - 11
(3-5)
Drapeau : France France Twickenham (Terrain gras)
56 000 spectateurs
Arbitre : N.F.Llevelyn Drapeau : Pays de Galles
Essai(s) :
B.Boobbyer
Essai(s) : 2
Basquet
J.Prat
Transformation(s) : 1/2
J.Prat
Drop(s) :
J.Prat

France - pays de Galles[modifier | modifier le code]

La France bat son hôte[1] pour la seconde fois consécutive à domicile :

Samedi 1951
Averse puis soleil
Drapeau : France France 8 - 3
(0-3)
Galles Drapeau : Pays de Galles Stade de Colombes (Bon terrain)
36 680 spectateurs
Arbitre : M.Dowling Drapeau : Irlande
Essai(s) :
Alvarez
Transformation(s) :
J.Prat
Pénalité(s) :
Alvarez
Essai(s) : K.Jones

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Pierre Salviac, LE TOURNOI DES 5 NATIONS : 1910-1980·Tous les matches·Tous les résultats·Tous les joueurs, Fernand Nathan, , 102 p., p 71.