Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lubin.
Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère
Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère, en janvier 1922 à Colombes.jpg
Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère, en janvier 1922 à Colombes.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit
Spécialité
Équipes

Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère (surnommé Monsieur le Maire, car il était employé municipal) est un joueur de rugby à XV, né le 21 juillet 1891 à Agen, mort le 7 juillet 1972 à Toulouse, pilier ou seconde ligne du Stade toulousain.

Excellent escrimeur avant-guerre, il fut éborgné dans la Somme durant la Grande Guerre, après avoir reçu quatorze balles dans le corps... ce qui ne l'empêcha pas d'effectuer une brillante carrière toulousaine. Personnage truculent, il sera même arrêté à Dublin en 1920 juste avant la 1re victoire française extérieure dans le tournoi des 5 nations, pour avoir osé entonner La Marseillaise et autres chants révolutionnaires, dans un pub en compagnie de supporters indépendantistes irlandais sympathisants républicains et des internationaux français Jean Sébédio et Théophile Cambre !

(remarque : la chanson de La toulousaine sera, elle, l'hymne des supporters du club dans les années 1920)

En septembre 1927 il devient l'entraîneur du Stade toulousain.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent, Jeux olympiques Vice-champion olympique en 1924
  • 14 fois sélectionné en équipe de France, de 1914 à 1925 (2 essais ; seul borgne sélectionné avec Robert Thierry, qui joua à ses côtés sous le maillot français 3 matchs du tournoi 1920, ainsi que le test-match du 7 octobre de la même année à Paris face aux américains californiens fraichement champions olympiques.)
  • 2e de l'édition 1921 du tournoi des 5 Nations
  • 1er vainqueur d'un match international hors de France, en Irlande en 1920
  • Champion de France en 1922, 1923 et 1924
  • Vice-champion de France en 1921

Liens externes[modifier | modifier le code]


Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère en 1921.