Maurice Leuvielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Leuvielle
Maurice Leuvielle en janvier 1913.jpg
Maurice Leuvielle en janvier 1913.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fratrie
Parentèle
Maud Linder (nièce)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Spécialité
Équipes

Maurice Leuvielle est un joueur français de rugby à XV, né le à Saint-Loubès, décédé le à Ambarès-et-Lagrave. Mesurant 1 m 73 pour 79 kg, il a joué au poste de trois quarts aile, puis de troisième ligne aile au Stade bordelais, ainsi qu'en sélection nationale.

Il était le frère aîné du cinéaste français Max Linder. Après le suicide du réalisateur, la fortune et l’éducation de la fille unique de Max, Maud Linder-Leuvielle (1924-2017), lui furent confiées mais, rongé par la syphilis (la version officielle attribuant ses crises à d'héroïques faits d'armes pendant la Première Guerre mondiale[1]), l’alcool et la haine envers son frère cadet, il dilapida cet héritage, enterrant sans les protéger les bobines de ses films dans le jardin de sa maison tandis que la belle-mère de Max, par la menace d’un procès, obtint la garde de Maud[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 7 sélections en équipe de France A de 1908 (2 mars) à 1909, également sélectionné en 1913 (capitaine face à l'Angleterre), et 1914 (13 avril) ;
  • Champion de France en 1907, 1909, et 1911 (année où il fut le capitaine du Stade bordelais en finale, la dernière de l'histoire de ce club) ;
  • Finaliste du championnat de France en 1908, et 1910 (capitaine durant cette même finale).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Regnier, « Max Linder côté noir, côté blanc », sur lemonde.fr,
  2. Thomas, « Vie & mort de Max Linder », L'Impossible, no 4,‎ , p. 85-90
Maurice Leuvielle en 1913, capitaine face à l'Angleterre.
Maurice Leuvielle en 1910, capitaine du Stade bordelais vice-champion de France.