Timizart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tamazirt)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Kabylie image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant algérien
Cet article est une ébauche concernant la Kabylie et une commune algérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Timizart
Image illustrative de l'article Timizart
Noms
Nom arabe تيمزارت
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Ouaguenoun
Code postal 15040
Code ONS 1508
Démographie
Population 28 996 hab. (2008[1])
Densité 445 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 48′ 00″ nord, 4° 16′ 00″ est
Superficie 65,137 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Timizart

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Timizart

Timizart (en tifinagh : 2D5C.png2D49.png2D4E.png2D49.png2D63.png2D30.png2D54.png2D5C.png) est une commune de la wilaya de Tizi Ouzou, en Algérie. Le territoire de la commune de Timizart correspond à celui des tribu d'Izarazen, Abizar, Aït Adas, les 3 des 6 tribus de la confédération (Aârch) des Aït Djennad.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Timizart se situe au nord de la wilaya de Tizi Ouzou. Elle est délimitée :

Communes limitrophes de Timizart
Tigzirt Iflissen Aghribs
Boudjima Timizart Freha
Ouaguenoun Freha Freha

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Timizart est composée de 36 villages[2] :

  • Abizar,( le plus grand village de la commune en nombre d'Habitants), Agouni OuZaraz, Aït Ahmed, Aït Braham, Aït Gouaret (ath gwarethe), Aït Moussa, Aït Rabah, Aït Si Saïd, Almabouamane,
  • Berber, Bouaissi, Boudrar, Boukharouba, Boushel,
  • Iadjemat,Iamrach, Ibazizene, Ibdhache, Igherbiene, Iguenane, Imaloucène, Ikhocha, Imessaouden
  • Mahbouba (ex village agricole socialiste de Izarazen)
  • Mira,
  • Nezla,
  • Souk El Had (chef lieu),
  • Taouïnt, Tazelmat, Tighilt, Tighilt Ferhat, Tikentert, Timizart N'Sidi Mansour, Tizi Bounoual.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En kabyle, Timizar (sans t final) signifie le jardin. La forme Timizart est inconnu. En Kabylie on designe par tamazirt un terrain de maraîchage à proximité des villages. Timizar est la forme plurielle de tamazirt. Timizar n sidi mansour signifie le maraîchage (horticulture) de Sidi Mansour

Histoire[modifier | modifier le code]

Timizart est nommée selon l'administration coloniale, Ait Djennad el gherbe. Plus tout avec la fondations des bureaux arabes[Quoi ?], elle sera nommée Douar Izarazen, commune mixte d'Azeffoun. Jusqu'en 1957, les autorités coloniales françaises fondent à Souk el Had (village appartenant à la tribu d'Izarazen) par la Section Administrative spécialisée (S.A.S) et après l'indépendance, elle sera relié à la Daîra de Azazga.

Économie[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

La commune dispose de 16 écoles primaires, quatre écoles complémentaire d'études moyennes (CEM),un seul Lycée, un centre de formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA) et d'une polyclinique.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La Zaouïa de Sidi Mansour située au village Timizar n sidi manseur est deuxième de Kabylie après celle de Chorfa n'Bahloul. Cette Zaouïa, aujourd'hui vieille de quatre siècles, recouvre une surface de 70 hectares avec en son sein une mosquée, une « Koubba », cinq dortoirs utiles pour loger les « tolba », un réfectoire, un magasin et plusieurs salles de cours.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evolution intercensitaire de la population sur le site de la wilaya de Tizi Ouzou. Consulté le 25/02/2011
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, p. 1504 à 1510.
  3. « L’histoire tumultueuse de la Zaouia de Sidi Mansour », sur La Dépêche de Kabylie (consulté le 28 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]