Makouda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Makouda
Makouda
Noms
Nom arabe ماكودة
Nom berbère Makuda
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Makouda
Président de l'APC Mohammed Abbas
2017-2022
Code postal 15041
Code ONS 1509
Démographie
Gentilé Makoudien(s)/Makoudienne(s)
Population 23 388 hab.
Densité 407 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 47′ 31″ nord, 4° 03′ 45″ est
Altitude 370 m
Superficie 57,43 km2
Localisation
Localisation de Makouda
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Makouda

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Makouda

Makouda est une commune algérienne située dans la wilaya de Tizi Ouzou, à mi-chemin entre Tizi-Ouzou et Tigzirt (19 km au nord de Tizi-Ouzou et 21 km au sud de Tigzirt).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Makouda est située au nord-ouest de la wilaya de Tizi Ouzou. Elle est délimitée :

Communes limitrophes de Makouda
Mizrana
wilaya de Boumerdès Makouda Boudjima
Sidi Namane Sidi Namane Aït Aïssa Mimoun

Relief[modifier | modifier le code]

Makouda est située dans une région montagneuse, faisant partie de la chaîne de la Kabylie maritime, composée d'une plaine étroite dans sa partie sud, et du versant sud de la chaîne maritime au nord. Le point culminant de cette chaine est le mont Tifilkout ("la crête", dite "Tabourth t-varnusth") à 910 m d'altitude.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Makouda est typiquement méditerranéen, chaud et sec en été et doux, humide et pluvieux en hiver, cependant à partir de 500 m d'altitude. Les précipitations annuelles varient de 800 mm à 1 100 mm selon les régions[réf. nécessaire].

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Makouda est composée de 30 villages[1] :

  • Agouni Bouaklane(Attouche)
  • Agouni Hamiche (tala bouzrou)
  • Ain Larbaâ(attouche)
  • Ath Allahoum (larbaa)
  • Ath Fares.
  • Ath Ouazan(attouche)
  • Attouche centre
  • El Maden(tala bouzrou)
  • Hadouda (attouche)
  • Ibakouken (tala bouzrou)
  • Icheriouen
  • Ichikar
  • Ihassounène(attouche)
  • Illilane
  • Iwelaïne(tala bouzrou centre) .
  • Issiakhène(attouche)
  • Izaïchène(makouda centre)
  • Izeroukène(attouche)
  • Larbâa
  • Maachera(attouche)
  • Semghoune
  • Stita
  • Tamyist(tala bouzrou)
  • Tarvent(attouche)
  • Tassedart(attouche)
  • Taâzibt
  • Tazrart
  • Tighilt N'Louh(attouche)
  • Tigoulmamine(Attouche)
  • Tigounatine(tala bouzrou)
  • Tinekachine (makouda)
  • Zaouia (larbaa)
  • Village De MAKOUDA et formeé par (Izaichéne-Tinekachine)
  • Village De Tala Bouzrou Formeé par (Tamyist-Agni Hemmiche-El Maden-Iouelaien-Ibakouken-Tigounatine-Remblet)
  • Le village Attouche formeé par (Agni bouakalan-Maachera-Ath ouazzen-Izaroukéne-Tarbent-Hadouda-Tighilt n louh-Taseddart-Sliha-Ain larbaa-Ihessounen-Tigoulmamine-Lemghasel)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Makouda serait la deformation de Yemma Houda, une sainte juive du village. Ainsi Makouda voudrait dire "la mère juive". C'est du moins la signification donnée par la mairie.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque avant l'ère chrétienne, des familles juives demeurent sur les hautes terres près d'Achrouf N' issiwan, l'étoile de David qui est situé dans une ancienne Mosquée dans le lieu dit Tighilt Ihemmouten (Makouda centre )prouve cette chose. Ce lieu contient aussi deux tombes romaines, ce qui prouve que les Romains ont demeuré quelque temps à Makouda selon des sages historiens.

À l'époque des Ottomans en Algérie des citoyens de la tribu "ath Ouagenoune", appellation des habitants de la région à l'époque, une grande bataille menée contre les forces du beylicat othomanes à Zaouïa (près de Larbaá), la bataille était tellement immense que le lac s'est rempli du sang des combattants.

En 1954 la guerre de libération nationale contre le colonialisme français vient de commencer. Le village de Makouda et Stita Et Tinkachine considéré comme une zone de guerre selon l'armée française, Stita était une zone interdite. Les martyrs comme Arezki Louni (héros de la bataille d'Alger), Ali Rabia, Ahmed Chafai sont de la région.

Économie[modifier | modifier le code]

Makouda est une commune essentiellement à vocation rurale.

Le village, néanmoins, dispose d'une épicerie ancestrale longtemps tenue par feu Lounas Ukacha, décédé en 2016. L'affaire a été reprise par sa descendance. La boutique est très appréciée des villageois pour sa simplicité et sa pratique du commerce équitable.

En 2012, un entrepreneur local tente une expérience unique en son genre pour le village. Il créa une usine de boissons non gazeuses, sous le label ''Milala'', ce nom faisant référence à l'emplacement de cette dernière. Face au manque d'enthousiasme et l'affaissement des ventes, il dut mettre la clé sous la porte, une année après sont lancement.

La cueillette des olives est un évènement sacré pour les gens du village. La saison s'étend de mi-octobre jusqu'à fin décembre, néanmoins, elle peut s'étendre jusqu'à fin janvier voire mi-février, selon les conditions météo.

La cueillette est menacée par un phénomène assez répandu dont les jeunes du village sont à l'origine. En effet, ces derniers faisant face au manque d'argent de poche, ont dû avoir recours à des pratiques peu halals. Le phénomène de ''Azadjew'' qui consiste à cueillir les olives des autres puis les vendre.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Casbah d'Alger

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, p. 1504 à 1510.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]